...L’épreuve des preuves©

Depuis 1999 LOV recense, grâce à vous,
le meilleur des arts divinatoires pour vous préserver du pire.

lien vers le forum
Comptes-rendus différés sur les Consultations-Tests
Article mis en ligne le 25 avril 2007

par Claude Sarfati
logo imprimer

Nouvelles infos rentrées :

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Aurélie M.:
Voyance - Avis sur Gamaïoun, taromancie :"tout était super"

"elle a vraiment un don"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Aurélie M.:
Avis sur Christelle Beaumont - Astrologie : "Consultation troublante"

"m’a clairement donné l’impression d’une professionnelle"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Pascal S.:
Avis sur Carole 3f, voyante : "EXTRAORDINAIRE !!"

"Ma plus belle consultation à ce jour !"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Mouna Z.:
Voyance - Avis sur Sevasty, médium :"Je la recommande donc sans hésitation"

"très juste pour le présent et le passé"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Laetitia T.:
Voyance - Avis sur Rebecca Val, taromancie :"résume étonnamment bien la situation"

"a très bien cerné la situation présente"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Pascal D.:
Avis sur Eric Médium - voyance :"Je recommande sans aucune hésitation"

"grande fluidité avec beaucoup de détails"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Aïcha B.:
Avis sur Daphnée Klauser, voyance pure :"je vous dis bravo"

"éclairée dans ce brouillard"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Patricia L.:
Avis sur Stéphanie Toscane, médium :"Consultation impressionnante"

"Elle a mentionné des choses de mon passé qui ne peuvent pas s’inventer"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Dienabou D.:
Avis sur Any Kler - Voyance : "donne beaucoup détails"

" juste à 90% sur les situations passées et présentes"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Anne B.:
Avis sur Marie Damotte - Voyance :"m’a littéralement bluffée"

"J’ai adoré et, pour sûr, je referai appel à Marie dans le futur"

Bonjour à toutes et à tous les lecteurs et intervenants de ce forum.

J’ai lu avec attention les divers échanges épistolaires.

J’ai peu de temps et je profite d’une fin d’après-midi calme pour intervenir. J’ai été surpris par certains propos :
- Les premiers concernant un article courageux intitulé 60% de réussite.
Je trouve que cet article va dans le sens de ce qui est demandé par les consultants de l’Officiel, c’est à dire un retour objectif et sincère des prédictions émises par l’auteur de cet article.
La façon dont M. Bougearel l’a exprimé lui appartient, cependant nul ne peut remettre en cause ni le sérieux ni la connaissance en la matière qu’exerce ce praticien. C’est donc un acte courageux de sa part qui mérite notre respect.

- J’ai lu aussi des propos visant à comparer les prestations des uns et des autres, il me semble que cela est avant tout réservé aux consultants eux-mêmes dans le cadre des comptes-rendus de consultations test.

Il me paraît déplacé de la part d’un praticien d’utiliser le forum pour se mettre en avant. Nous avons grâce à l’Officiel en tant que professionnel la possibilité d’écrire des articles pour informer les lecteurs de la façon dont nous travaillons.

Il me semble plus intéressant et plus instructif pour quiconque de lire un article de fond sur une pratique, par exemple les articles d’Angélique Despret sur l’astrologie ou ceux d’Alain Bougearel et de Laurent Edouard sur le Tarot de Marseille, ceux d’Any kler et de Barbara Dorveaux sur la cartomancie, ceux de Mao sur la Médiumnité pure, etc.

Chacun à sa particularité et nos différences sont complémentaires, ce qui nous relie est la capacité à percevoir, la façon dont nous le déclinons appartient à nos expériences personnelles.
Je ne me situe pas dans un contexte de rivalité mais de complémentarité.

- Une consultation de voyance est plus complexe qu’il n’y paraît, il ne s’agit pas d’un chapelet de prédictions mais d’un acte qui interpelle aussi bien le consultant que le praticien dans un échange subtil et audacieux.

Pour ma part, même si tout échange cognitif est appelé par nature Psychologique, je ne dirais pas que ce terme est approprié à la voyance.

Comme le souligne Laurent Edouard, savoir situé un consultant dans son histoire personnelle sans rien savoir de lui, c’est déjà de la voyance.

C’est aspect là de la consultation est incontournable, nous devons savoir et surtout comprendre où en est le consultant et déjà là nous pouvons intervenir pour l’aider à prendre conscience du moment de sa vie dans lequel il se trouve.

Comme l’a justement fait remarquer Any Kler, les attentes des consultants sont différentes, certains veulent de la voyance telle que la décrit Estelle des Enclos, c’est à dire qu’ils attendent de la prédiction pure, certains veulent essayer d’approfondir les pourquoi et les comment de leur vie, pour mieux avancer sur leur chemin, un éclairage en fait. Les deux attitudes sont de la voyance et se mêlent souvent.

Il me semble pour ma part important de donner, autant que faire se peut, les outils au consultant pour construire son destin, que de lui proposer un chemin tracé, je rejoins en cela Laurent Edouard. Malgré tout faire des prédictions correspond à ce que nous sommes censés faire, et nous le faisons tous.

C’est dans la façon que les différences apparaissent plus que sur le fond. Mais les prédictions ne sont à mon avis qu’une partie de la consultation et c’est là que ce projet de comptes-rendus différés de plusieurs mois peut-être un exercice injuste pour certains praticiens. La qualité d’une consultation de voyance et sa réussite dépend de nombreux paramètres et celui de la réalisation d’une prédiction n’est qu’une partie d’un tout. Bien-entendu, je comprends la préoccupation du consultant dont l’objectif est principalement de s’adresser à un voyant pour connaître son avenir et se sentirait rassuré à la lecture d’un compte-rendu différé d’une consultation test confirmant les prédictions du voyant.

Mais, serait-il juste de juger un voyant uniquement sur la réalisation de ses prédictions. Car soyons clair c’est bien ce qui se passera, au bout de quelques mois bien des aspects pourtant importants de la consultation seront généralement oublié et il ne restera plus que le verdict de la réalisation ou pas de la prédiction.

J’ai le cas de personnes qui m’ont consulté et m’envoient ultérieurement des Mails sur l’évolution de leurs situations, lorsque celle-ci ne colle pas avec ce que je leur ai annoncé, je vous garantis que la première réaction ( généralement ) est plutôt excessive voire agressive. Puis lorsque l’on convient d’un rendez-vous pour faire le point, progressivement les tensions s’apaisent, le consultant peut réagir impulsivement car il ne supporte plus l’attente d’un fait important qui lui à été annoncé.

Il y a souvent des erreurs de temps, c’est à dire que le fait n’a pas lieu dans la période annoncée, dans ce cas, et je crois que la plupart d’entre nous agissent de la même manière, nous faisons un contrôle gratuit.

Il y a aussi des erreurs de prédictions, pas de toutes, d’une partie et croyez-moi que c’est celle là qui va rester en mémoire et nous revenir sur notre messagerie. Ce que je veux dire c’est que nous pouvons devenir la proie de réactions impulsives, il y a aussi le cas de ceux qui consultent ailleurs et s’entendent dire le contraire de ce qu’ils ont entendu une première fois, là aussi la réaction est immédiate, alors que rien ne c’est encore produit.

Alors comment filtrer tout cela ? Comment être à la fois juste avec le consultant et le travail du praticien ( qui n’est pas je le rappelle uniquement de faire des prédictions ) ?

Il y a un mot rarement employé sur ce forum qui est : Spiritualité.

C’est vrai qu’il est tellement galvaudé que l’on ose plus le prononcer, et pourtant… Une consultation devrait être un acte rare, spirituel, lumineux, thérapeutique. Aider, soigner si cela nous est possible, éclairer mais pas enfermer le consultant dans un avenir préfabriqué. Je crois que sur L’Officiel de la Voyance, les praticiens ne sont pas comme il a été dit : « des gens qui profitent de la notoriété que leur donne ce site et en profitent » mais bien des gens qui acceptent la prise de risque, interviennent pour informer les lecteurs à travers des articles de fond, enfin sont actifs et sincères dans une démarche de clarté par rapport à leur art.

Il y a encore à réfléchir sur la façon de concrétiser ce souhait légitime de compte-rendu différé, pour que cela se fasse de manière positive pour le consultant, mais aussi pour le praticien, pour qui cela peut-être constructif s’il s’agit de commentaires pondérés.

Bien à vous : Claude Sarfati

Forum
Répondre à cet article
votre article me concernant..
estelle des enclos - le 11 juillet 2007

Bonjour Claude Je répond à votre article me concernant en parti avec un peu de retard car je n’en n’avais pas pris connaissance. Je tiens à remettre donc les choses à leur place. Je suis étonné que vous aillant répondu sur le JDD, sur le sujet, vous revenez d’une façon tardive sur le fameux article que j’ai écrit concernant Mr Bougearel( dont j’apprécie moi aussi le professionnalisme) et sa façon de calculer les pourcentages d’échec ou de réussite dans ses consultations ce qui ma attiré les foudres de Laurent Edouard .Je me suis suffisamment expliqué dans des articles précédents sur LOV pour je pense ne pas avoir à y revenir. Concernant les différentes techniques de divination je trouve qu’il est utile aux consultants dans connaître les tenants et aboutissants pour mieux se faire une idée de la pratique qui est susceptible de leur être le plus approprié et je ne vois pas en quoi cela serais narcissique . Combien de ces derniers confondent voyance et médiumnité, médium et spirite ,art divinatoire et voyance etc ...Cette mise au point ne veut en aucun cas dire que telle ou telle divination est mieux que l’autre mais simplement que la connaissance du choix est important car en découle une consultation répondant à leur attente.Il n’a jamais été question de ma part de dire que ma pratique était la meilleur comme vous sembler le suggérer. La voyance telle que je la pratique ne peut pas convenir à tous les consultants. Vous être restrictif en imaginant qu’une consultation de voyance se résume à un chapelet de prédictions lancées à la va vite pour éblouir le consultant et ce, sans rentrer dans le passé et présent car les trois sont intimement lies et indissociables l’un de l’autre pour une consultation de qualité. Quant à penser que je me sert de LOV pour comme support publicitaire vous etes loin du compte. J’interviens simplement car je trouve que celui ci est intéressant et vous signale par ailleurs que la plus part les professionnels de ce site préfèrent faire des consultations test(est ce mon cas, non !) plus valorisant pour leur image que d’être à l’écoute des lecteurs et de prendre de leur temps pour répondre à leurs questionnements....Quant aux articles de fond je les trouvent tres interessant,la preuve je réponds au votre ! comme a tous d’ailleurs, mais préfère agir d’une façon interactive qui correspond plus à ma personnalité. Maintenant je comprend que cette dernière puisse ne pas convenir à certain de mes confrères mais au moins j’en est une ! De toute façon tout ce genre de polémique est totalement stérile et je ne vois pas en quoi il serait utile d’avoir une guerre intestine au sein d’une même profession pour savoir qui serait meilleur que qui. Notre objectif n’est il pas le même, à savoir aider aux mieux nos consultants en leur apportant une aide efficace toute pratique confondue ? Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

LA VOYANCE SOUS TOUTES SES FORMES (ghislaine)
- le 11 juillet 2007

VOYANCE : différentes techniques de voyance existent. c’est au sujet qui veut pratiquer la voyance d’en trouver son support. il faudra beaucoup de concentration, de travail afin d’arriver à la pratique souhaitée. les essais, les expériences sont importants et demandent du temps, de la patience, de la persévérance ;

claivoyance : certains sujets ont la faculté d’obtenir des informations sur un objet en dehors des témoignages des sens habituels : ex. une photo cachée dans une enveloppe où des personnes sont capables de définir des formes, des couleurs ou l’objet représenté sur la photo.

clairvoyance psychométrique : personne sensitive qui prend pour support un objet appartenant à une personne et qui peut fournir des détails sur l’histoire de l’objet. l’objet sera caché afin de donner le plus de détails possibles. cela aide à développer les facultés paranormales, et, est une excellente expérience ;

on peut pratiquer la voyance sur des objets, des photos, sur l’écriture
d’une personne ; concentration oblige car nous n’avons pas la personne en face de nous. donc des détails seront à fournir à la personne qui consulte pour une autre. je ne suis pas trop d’accord avec cette pratique car une voyance est personnelle, mais j’avoue que je l’ai fait. il faut être prudent (e) dans ce que l’on transmet, car les consultants peuvent modifier et arranger à leur façon.

clairaudience
certaines personnes ont des résultats satisfaisants grâce à des mots, des codes ou des phrases qu’ils entendent et sont capables d’en assurer leur transmission. j’ai utilisé cette pratique. cela demande de la concentration, de l’énergie pour ma part et fait entièrement confiance dans mon guide.

l’écriture automatique : long travail de concentration, de meditation, de recherches personnelles avant de me "lancer" analyse qui ne me donne pas l’avenir. mais passé, présent, blocage, etape de l’existence de mes clients (es)qui par la "magie" de ma plume ou de mon stylo m’offre d’écrire des mots, des codes, des dessins, des phrases, des dates, des symboles pour guider les gens. je ne l’a fait qu’une seule fois.je fais entièrement confiance dans mon guide, et, c’est Lui qui me conduit à écrire. pour les évènements concernant le monde, cela reste pour moi des expériences que je n’ai pas à communiquer. il ne m’en donne pas l’autorisation. enfin, pas depuis 30 ans que je la pratique.

les cartes : art de tirer les cartes mais aussi don. on peut avoir des flashs précis. revelations importantes sur le passé présent, on peut aller également ver l’avenir. concentration, perception, intuition, analyse. pour ma part, j’utilise le jeu de 32 cartes. et parfois le tarot de Marseille mais je laisse les praticiens (nnes) qui ont un véritable don, une passion et l’art de pouvoir le traduire. d’autres jeux existent bien sûr.

le pendule. enorme concentration, on peut le pratiquer sur des photos, objets etc.
c’est également un outil pour la medecine, on peut l’utiliser pour retrouver des objets perdus, des personnes disparues. mais il ne faut pas en faire un jouet car, il est malin.

Astrologie : science d’après la date, le lieu de naissance, l’heure. si ces éléments ne sont pas justes, c’est à l’astrologue d’en corriger les données avec des calculs savants. sinon les données peuvent être faussés.(mais je ne m’avance pas cela n’est pas ma partie)

boule de cristal : support de voyance. j’ai connu de veritables voyantes la pratiquant et obtenir des resultats plus que satisfaisants.

puis les os, les dés, etc..

toutes ces pratiques et j’en oublie excusez moi sont valables, c’est au medium à la voyante au voyant d’en trouver son support, de prendre ses responsabilites et de faire ces décodages. c’est pour cela que ces professions
sont sérieuses car, l’on ne joue pas avec l’occulte.toutes les pratiques demandent un très long travail, une recherche personnelle, un chemin.....
en tout cas, c’est mon avis car l’on ne reste pas apprenties (es) sorciers (ères) toute sa vie. il y a bien sûr l’apprentissage puis..... la realite avec ses inconvénients et avantages. mais dans toute professions cela existe.
la nôtre est plus fragilisée car nos clients (s) son aussi parfois fragiles, en quête etc... il nous faut être forts (e). c’est pour cela et c’es seulement mon avis personnel on ne peut exercer 7/7 jrs et 24h/24 ce n’est plus de la voyance, c’est un tiroir caisse. Si l’on a un vrai don, ne le gâchons pas car le retour du bâton sera lourd de conséquences.

Au passage je pense que L.E. C.S. et A.B. font un excellent travail et leurs articles sont riches ainsi
que ceux d’Estelle même si parfois, il y a un peu de polémique. defendons nôtre profesion dès l’instant où nous resterons honnêtes, sincères et authentiques.chaque pratique est bonne. et nous avons tous toutes nôtre spécialisation. bien à vous. ghislaine

Tout à fait d’accord
joffre_br - le 13 juillet 2007

Je partage pleinement ce point de vue.

La réussite ou l’échec des prédictions n’est pas l’apanage d’une discipline plus qu’une autre.

On doit considérer les arts divinatoires avec la noblesse et le respect qui leur est dû. Tout d’abord, pensons au consultant, il se tourne vers l’ésotérique parce que dans les réflexions habituelles il ne trouve pas les réponses à ses questions. Se tourner vers un voyant ou un médium, c’est faire la démarche de chercher auprès de l’invisible, auprès de l’invisible, donc d’un monde considéré comme supérieur.

Ensuite on peut imaginer que la voyance requiert le concours de guides, entités supérieures qui consacrent leur énergie à aider les personnes sur terre à trouver le chemin qui leur permettra de grandir.

Il y a donc un grand respect à avoir d’un côté pour le consultant qui voit dans le voyant un messager des entités bienveillantes. IL y a également à mon sens un grand respect à avoir envers les entités qui nous guident et qui nous conseillent. Bref la voyance doit à mon humble avis de consultant s’épanouir dans le respect et l’humilité par rapport au don qui a été donné à certains d’entre vous de capter une personne dans son parcours et de lui prodiguer des conseils qui vous placerons par rapport à ce consultant comme une personne importante.

Votre devoir de voyants et de grandir et de rechercher toujours plus de qualité et de comprehension de votre art pour être toujours plus clairs, toujours plus salavteurs pour la personne en pleine interogation qui se tourne vers vous. Pour trouver les bons mots, les bonnes images, et les bons conseils qui l’aiderons à grandir et à se sortir de ses problèmes.

Je n’ai pas connu de voyants infaillible quel que soit le support utilisé. Je n’ai pas connu de voyants qui ne se trompe pas, mais ceux là même qui se trompaient sur certaines choses ont bel et bien fait acte de précongnition dans d’autres domaines. Je ne met personne au dessus ou en dessous de par la spécificité du support qu’il utilise.

Au plaisir de vous lire.

Félicitations.
- le 13 juillet 2007

Bonjour à tous,
Je lis régulièrement les articles et j’avoue qu’aujourd’hui j’ai été très touchée par les articles de Ghislaine et Joffre. Ces paroles de sagesse m’ont plu. Ce serait bien si toutes les interventions se faisaient dans un tel état d’esprit. Je suis une consultante qui a rencontré des charlatans mais aussi de vrais professionnels (grâce à LOV). Le 100% je n’y crois pas mais ces consultations m’aident à mieux affronter les difficultés.
Bonne continuation !

FELICITATIONS (Ghislaine) (joffre) autre sujet. (ENTRE COLLEGUES)
- le 15 juillet 2007

Merci pour ce mot très noble. c’est ce que doit être nôtre profession.nous sommes malheureusement dans une phase où pour moi, la voyance a regressé.
il est bien dommage que certains voyants(es)s font de leur don un ego fabuleux
voire parfois impressionnant. j’ai connu un monsieur architecte dont j’ai eu la joie de m’occuper. tous les soirs, il me posait la même question. Pourquoi suis-je plié en deux ghislaine. pourquoi Dieu me met-il le nez presque par terre. il était de son metier architecte. Il aimait que je lui reponde :"vôtre égo, Monsieur", vôtre égo. car lui-même m’avait donné cette réponse à force que je ne la lui communique pas. il se moquait de lui-même. il avait realisé
que son orgueil avait fini par céder. toute sa vie il avait dominé collègues, femme, enfants. mais je l’aimais bien et, riais avec lui. bien sûr nous devons prendre des honoraires mais il faut rester raisonnables. non un vrai medium un une vrai voyant (e) ne peut vivre dans le luxe.c’est tout le contraire de la sagesse que nous nous devons d’avoir.ne mettons pas la barre trop haute. les gens n’ont pas d’argent, mais il faut aussi qu’ils y mettent du leur ainsi, le chemin se fait à deux.prévenir du prix de la consultation au moment du rendez-vous. il n’y aura pas de surprise. si la personne dit je ne peux pas, c’est, quelle n’est pas prête ou qu’elle ne doit pas nous consulter, alors elle se dirigera vers une autre un autre. et, vous la prendrez chez vous un jour car, là, elle sera prête ou aura fait ses économies. demandez toujours si vous ne vous sentez pas capable de venir ou si vous avez un empêchement prévenez moi.
nous aussi nous pouvons avoir ce problème, alors souvent je demande aux clients (es) de me prévenir la veille de leur rendez-vous pour ne pas me bloquer. C’est stressant d’attendre car nous sommes déjà avant que les clientes (s) n’arrivent dans leur vie...
quant aux différences de voyances, de resultats, il n’y a que la voyante (t)
le medium qui doit savoir ce que valent ses consultations, ses resultats et peut-être ses probabilités. tout cela s’explique. on peut tout donner ou rien
mais il y a toujours une raison et, si une consultation est sterile, alors ne la faisons pas. car, je le redis, il y a une raison. un consultant (e) ne peut être déçu (e) car le voyant (e), medium n’explique pas toujours son fonctionnement ;

je sais, il y a les charges, et, dans mon ecrit, il n’est pas question d’être grauit (e). c’est un engagement moral que nous avons avec nos consultants (s) ; au tel. c’est différent.
tant de choses à dire sur cette merveilleuse profession. restons humbles les uns (s) envers les autres et, cette profession redonnera cette humilité.n’essayons pas d’être plus forts (es)) plus bons (nnes) moins etc..
au contraire renforçons ce don que la vie nous a donné pour en faire quelque chose de positif. autrement c’est une perte d’énergie totale. respectons chacun (e) nos specialisations car nous en somme maître.

bien à vous Ghislaine

toute les confidences passent par nous. nous nous devont de les respecter...

Impossible 100%
salomé - le 26 mars 2008

A tous merci pour ces prises d’opinion, ce partage.

Il va de soi que le 100% de réussite n’est pas de mise dans le domaine de la voyance ; il n’en est déjà pas question dans le domaine ( bien plus scientifique) de la médecine, puisqu’il ne sont pas plus que nous soumis à l’obligation de résultat.
Il faut rappeler que si nous arrivons à voir le passé et le présent d’un consultant, il n’en demeure pas moins qu’il attend aussi de connaître son avenir. Et pour lui finalement, l’important est bien l’avenir. Le passé, le présent, il le connaît déjà ; de lui donner nos ressentis sur ces différentes périodes aide à la confiance réciproque ; tout simplement comme un gage de potentialité de notre part.
Si nous faisons honnêtement notre travail, avec le recul nécessaire, nous n’imposerons rien au consultant, il garde son libre arbitre bien évidemment. C’est là que les choses se corsent. Le consultant conduit sa vie comme il désire, à petite ou grande vitesse, il doit rester maître de ses décisions. Cependant, lors d’une consultation, nous travaillons sur un instant « I », et de cet instant présent de sa vie va découler nos prédictions.
Mais qui nous dit qu’il ne va pas aller à l’encontre de celles-ci, simplement en faisant des choix différents ( de manière consciente ou non), qui nous dit qu’il ne subira pas l’influence de son entourage professionnel et/ou personnel ? Rien en vérité !
Il est le seul maître à bord, et nos prédictions alors peuvent ne pas se réaliser. Et la sentence peut être lourde, en étant rapidement qualifiés de charlatans.
Mais pour rendre à César ce qui lui appartient, il ne faut pas perdre de vue que le voyant qui à su parler du présent et du passé sans connaître son consultant résulte bien d’une capacité... même si parfois celle-ci nous échappe quelque peu.
Nous ne sommes ni Dieu ni gourou, nous n’avons pas la toute puissance que certains veulent nous prêter, nous sommes humains, dotés d’un don, d’une capacité particulière, rien de plus, tout comme un artiste peintre ou un sculpteur.
Alors consultants et voyants, revenons un peu sur Terre prendre un bol d’humilité afin que notre profession reste belle et honnête, voire un étonnement pour chacun de nous.

Impossible 100%
votre article me concernant..
Eleonore De Sastre - le 26 mars 2008

A la lecture de ces temoignages je suis effectivement d’accord avec mes confreres la voyance ne peut etre garantie a 100%, la raison : la premiere cause etant le libre arbitre bien qu’il ne soit en aucuns cas une excuse !!!
Je pense aussi qu’il ne faut pas forcement apres une consultation se focaliser uniquement sur ce qui vous semble ne pas coller avec votre realitee mais attendre un moment avant de se faire un point de vue car bien souvent a l’instant des predictions le consultant n’est pas encore dans l’etat d’esprit des predicitons.Je veux dire par la que si on vous annonce une separation pour 2009 et que vous etes tres amoureux tout 2 en 2008 vous aurez forcement du mal a croire a cette predicition ......un conseil donc attendez un moment avant de vous faire une idee
amicalement a tous
Eleonore De Sastre

votre AU SUJET DU 100%.....
ANY KLER - le 27 mars 2008

Je voudrais juste rajouter, qu’il s’agit pour moi de 60 à 70% de taux de réussite par consultation, mais pas forcement pour 100% des consultants.

Lorsque je ne vois rien ( ce qui peut arriver, pour diverses raisons ) je stop là ! je remboursse de suite en demandant que l’on m’excuse.

Bien à vous ANY KLER LOV

AU SUJET DU 100%>...
Réflexions diverses sur les 100% et le libre arbitre
Mr Spock - le 28 mars 2008

Bonjour à toutes et à tous,

Si ma mémoire est bonne, cette discussion (ouverte par Claude Sarfatti) partait d’un autre fil de discussion faisant suite à une question de Jean Suila sur la pertinence d’accorder des consultations bonus aux consultants transmettant un CR de séance squelettique... et la discussion avait "débordé" sur les "retours de voyance" pouvant être faits par les consultants après une période de temps (plusieurs mois, 1 an).

Etant un de ces anciens consultants, j’ai fait un tel retour récemment sur ce site. De même, même si je n’éprouve plus le "besoin" (mot important à se rappeler) de consulter, il m’arrive de visiter 2 à 3 autres forums sur le sujet.

Désolé, mais ils/elles sont assez rares, les praticiens du domaine à admettre qu’ils sont faillibles, ce qui me parait somme toute normal. C’est pour cela que l’article d’Alain Bougearel m’avait interpelé (dans le bon sens) à l’époque.
Désolé, mais l’excuse toute faite du libre arbitre est quand même facile pour ne pas dire autre chose.....
Le "libre arbitre", déjà, c’est quoi ???? Pour moi, c’est la faculté qu’a tout être humain de prendre une décision le concernant, sachant qu’elle peut être rationnelle et logique ou, totalement irrationnelle.
Maintenant pour prendre une décision, il faut POUVOIR la prendre. Aidant bénévolement pas mal de personnes en situation difficile voire précaire (notamment suite aux arnaques de charlatans officiant dans ce domaine) je suis assez bien placé pour savoir que dans ces cas là, une personne acculée, en détresse, est incapable de prendre la moindre décision.... et s’en remet au praticien... et vous le savez bien.
Je sais c’est facile... Mais je n’ai jamais entendu de ces personnes en difficulté qu’un praticien ait refusé de les recevoir. Alors qu’elle a plus besoin d’un psy ou d’une aide quelconque.
De plus, la voyance "travaille" dans un domaine totalement irrationnel qui suscite le rêve, l’espoir. Et il est fondamentalement humain, quelque soit le niveau social/intellectuel/politique/ etc, l’age et le sexe, d’entendre qu’on va rencontrer la femme/l’homme de sa vie, qu’on va gagner le contrat du siècle, qu’on va être heureux tout simplement...

Il est vrai que comme toute profession de service, un praticien de la voyance a obligation de moyens et non de résultats... Certes. OK pour un tarologue, un astrologue, enfin pour un praticien utilisant un support. Maintenant comment un médium va t’il "prouver" avoir utilisé tous les moyens nécessaire ? Et lesquels ?
Enfin travaillant essentiellement dans le "monde" du service, je sais par expérience que les contrats renouvelés par mes clients et pris auprès de nouveaux clients ne sont pas pas dûs au fait que j’utilise les bons moyens... mais au fait que j’ai des résultats. Sachant que j’indique systématiquement avant de commencer les risques d’erreurs et de dérapage, donc le fait que je suis faillible...
Comme l’on dit "un homme averti en vaut deux".

Enfin pour clore, Claude Sarfatti, à la fin de son message parle de spiritualité.... Souvent oublié quand même, tant par les consultants que par les praticiens de la voyance.
J’ajouterai à cela le mot de "responsabilisation".
Car pour avoir avoir une bonne séance et une relation durable dans le temps avec un praticien (ce qui est possible) il est nécessaire d’avoir un praticien responsable et un consultant qui l’est tout autant. Pas simple à réunir ces deux conditions...
C’est ce qui permet au consultant (responsable) de faire abstraction des "erreurs" d’une "prédiction" et d’aller au delà pour se focaliser sur les moyens et les clés données... quand elles le sont....

Au plaisir de vous lire

Réflexions diverses sur les 100% et le libre arbitre
le 100% du domaine de l’utopie
estelle des enclos - le 29 mars 2008

Bonjour à vous tous et en particulier à Mr Spock . Pour en revenir à ce fameux pourcentage qui à fait tant fait couler d’encre.... il est très difficile de pouvoir en avoir connaissance car il faudrait que nous ayons un suivi de toutes nos consultation ce qui est du domaine de l’impossible. Bien sur à petite échelle nous pouvons nous référer aux consultations test mais sommes nous au mieux de notre voyance dans ces conditions de divination ? Je ne le pense pas.Je n’ai jamais ( pas plus que différents confrères et consoeurs à qui j’en ai parlé d’ailleurs) été à l’aise dans des périodes d’examen ce qui est un peu le cas pour l’accréditation non ? De plus certaine fois comme Anny le dit nous n’avons pas d’informations. Pour ma part, je pense que toutes divinations confondues nous sommes malheureusement tous un jour ou l’autre confronté à ce problème et que notre rêve commun serais d’avoir le 100% qui est irréalisable et du domaine de l’utopie ce est bien dommage..... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

le 100% de réusite
100 % de réussite ou un manque
ghislaine de carli - le 29 mars 2008

M. spock a raison chaque praticien est responsable de son travail et il nous faut admettre que même si le libre arbitre existe il n’en reste pas moins que si le resultat escompté a "avorté" même pour être repris par la suite, le médium aurait pu "sentir ce passage vide". cela reste une enigme et je doute fort que l’on puisse donner une explication rationnelle. n’empêche que le praticien doit admettre et reconnaître que le résultat présent car mon sens c’était un projet bien présent les évènements qui l’ont conduit changer de cap et de vie aurait pu être pressentis. c’est un sujet délicat traiter car il n’y a pas de fautif mais une mauvaise interprétation des symboles ou des passages qui n’ont pu être éclaircis avec précisions.que c’est-il passé dans ce genre de situation que je redonne bien délicate ? nous nous devons de reconnaître que l’on peut se tromper. seul le temps donnera raison ou non au
praticien. je le rejoins mais je trouve aussi que le libre arbitre est facile comme excuse. nous n’avons pas toutes les données et chaque praticien qu’il a consulté doit dans cette "histoire avoir malgré tout se remettre en cause". pour ma part je ne fais pas de pronostic de réussite car cela me paraît ne pas être utile. tout dépend de la façon dont on travaille, il y aura des sans faute pour certains consultants car leur jeu est linéaire et des situations floues qui donnent des résultats non satisfaisants.
cela ne veut pas dire que la prédiction au final n’aboutira pas et les raisons qui l’ont poussé changer sa vie reste pour moi une enigme. admettons-le.(suite ses différents escrits)
bien vous. ghislaine

Comptes-rendus différés sur les Consultations-Test
Mr Spock - le 27 mars 2008

Bonjour à toutes et à tous,

Si ma mémoire est bonne, cette discussion (ouverte par Claude Sarfatti) partait d’un autre fil de discussion faisant suite à une question de Jean Suila sur la pertinence d’accorder des consultations bonus aux consultants transmettant un CR de séance squelettique... et la discussion avait "débordé" sur les "retours de voyance" pouvant être faits par les consultants après une période de temps (plusieurs mois, 1 an).

Etant un de ces anciens consultants, j’ai fait un tel retour récemment sur ce site. De même, même si je n’éprouve plus le "besoin" (mot important à se rappeler) de consulter, il m’arrive de visiter 2 à 3 autres forums sur le sujet.

Désolé, mais ils/elles sont assez rares, les praticiens du domaine à admettre qu’ils sont faillibles, ce qui me parait somme toute normal. C’est pour cela que l’article d’Alain Bougearel m’avait interpelé (dans le bon sens) à l’époque.
Désolé, mais l’excuse toute faite du libre arbitre est quand même facile pour ne pas dire autre chose.....
Le "libre arbitre", déjà, c’est quoi ???? Pour moi, c’est la faculté qu’a tout être humain de prendre une décision le concernant, sachant qu’elle peut être rationnelle et logique ou, totalement irrationnelle. Maintenant pour prendre une décision, il faut POUVOIR la prendre. Aidant bénévolement pas mal de personnes en situation difficile voire précaire (notamment suite aux arnaques de charlatans officiant dans ce domaine) je suis assez bien placé pour savoir que dans ces cas là, une personne acculée, en détresse, est incapable de prendre la moindre décision.... et s’en remet au praticien... et vous le savez bien.
Je sais c’est facile... Mais je n’ai jamais entendu de ces personnes en difficulté qu’un praticien ait refusé de les recevoir. Alors qu’elle a plus besoin d’un psy ou d’une aide quelconque.
De plus, la voyance "travaille" dans un domaine totalement irrationnel qui suscite le rêve. Et il est fondamentalement humain, quelque soit le niveau social/intellectuel/politique/etc, l’age et le sexe, d’entendre qu’on va rencontrer la femme/l’homme de sa vie, qu’on va gagner le contrat du siècle, qu’on va être heureux tout simplement...

Il est vrai que comme toute profession de service, un praticien a obligation de moyens et non de résultats... Certes. OK pour un tarologue, un astrologue, enfin pour un praticien utilisant un support. Maintenant comment un médium va t’il "prouver" avoir utilisé tous les moyens nécessaire ? Et lesquels ?
Enfin travaillant essentiellement dans le "monde" du service, je sais par expérience que les contrats renouvelés par mes clients et pris auprès de nouveaux clients ne sont pas pas dûs au fait que j’utilise les bons moyens... mais au fait que j’ai des résultats. Sachant que j’indique systématiquement avant de commencer les risques d’erreurs et de dérapage...
Comme l’on dit "un homme averti en vaut deux".

Enfin pour clore, Claude Sarfatti, à la fin de son message parle de spiritualité.... Souvent oublié quand même.
J’ajouterai à cela le mot de "responsabilisation".
Car pour avoir avoir une bonne séance et une relation durable dans le temps avec un praticien (ce qui est possible) il est nécessaire d’avoir un praticien responsable et un consultant qui l’est tout autant. Pas simple à réunir ces deux conditions...
C’est ce qui permet au consultant de faire abstraction des "erreurs" d’une "prédiction" et d’aller au delà.

Au plaisir de vous lire

MA DEFINITION DE LA VOYANCE ( dans le cas d’un choix à faire pour le consultant )
ANY KLER - le 8 juillet 2007

Bonjour Claude,

Merci de cet article qui correspond à ma vision de notre métier - passion.
Pour ma part je ne suis jamais sur de moi avant d’entrer dans le vif du sujet avec mon consultant, un peut
comme un artiste avant d’entrer en scène, je ne craind pas de le dire ici. Nous avons tous nos fragilités.
La difinition de la voyance pour moi est une aide au choix et non le choix lui même. Comme l’explique
Jean-Daniel FERMIER ( numérologue )dans un de ses ouvrages... C’est un exemple parlant, voilà ce qu’il dit" le numérologue (ou le voyant et autres..) est un spécialiste des champignons ( comparaison..), il les connait trés bien, il en a cueillis et vous les à préparé dans 2 assiettes différentes
celle de gauche contient des champignons trés parfumés, fort bien cuisinés, ATTENTION ! ILS NE SONT PAS COMESTIBLES. A droite l’assiètée est tout aussi appétissante cela fait envie, LES CHAMPIGNONS SONT TOUT A FAIT COMESTIBLES.... Lorsque le voyant ou le numérologue à le dos tourné, le consultant mange ce qu’il veut" Vous seriez étonné des choix...
Je trouve que cette formule correspond au libre arbitre du consultant, aprés que le guidage soit annoncé par le consulté qui vous donne les moyens de choisir. Le tout et dans la croyance et la confiance.

Bien cordialement votre ANY KLER

Visuel megaphoneLes promotions

Pour être prévenu des offres promotionnelles, réductions, gratuités, avantages, offerts ponctuellement par les praticiens accrédités, remplissez le champ suivant :

Professionnels testés et accrédités



puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2017 © L’Officiel de la Voyance - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39
Hébergeur : Serveur dédié OVH