...L’épreuve des preuves©

Depuis 1999 LOV recense, grâce à vous,
le meilleur des arts divinatoires pour vous préserver du pire.

lien vers le forum

:

Contribution de Julie T.

Compte-rendu mis en ligne le 11 février 2007
logo imprimer
Compte-rendu de Consultation-Test / Officiel de la Voyance

Compte-rendu
de Consultation-Test


Mme Julie T. a consulté, via l’Officiel
de la Voyance :
Laurent Edouard
Date : ?
Forme : Par téléphone
Support : Taromancie
Durée : 45 minutes

Sujet(s)
abordé(s)
 ?
- Passé : NON
- Présent : OUI
- Avenir : OUI
- Questions : OUI

Mon
impression générale en un mot

- Consultation étonnante

Ce
qui m’a plu
 :
- Il est à l’écoute et n’hésite pas
à reaccueille avec beaucoup de chaleur.
repondre aux questions
Laurent se propose de faire un suivi de la situation. Pour ce qui est
du futur, j’attends pour me prononcer.

Ce
qui m’a déplu
 :
- Rien.

Indice
de satisfaction
 :
- 90%

Je
conseille ce praticien(ne)
 ?
- OUI

Autres
commentaires
 :
néant

Ce type de "compte-rendu" sans véritable intérêt pour les lecteurs est encore gratifié d’un "BONUS" au grand damne de contributeurs plus démonstratifs et de plus en plus nombreux à demander que les BONUS soient offert à ceux qui les méritent un peu plus, pour profiter de DOUBLE, voire TRIPLE BONUS, ...

Qu’en pensez-vous ?



Pour consulter, vous aussi,

Laurent Edouard

sans aucun intermédiaire

==> 03 26 85 57 91




Cher Consultant(e)-Testeur, votre compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance est publié.
Vous pouvez constater qu'il est intégralement identique à ce que vous avez transmis.
Je vous remercie de votre contribution au recensement du meilleur des arts divinatoires.

Merci aussi de nous tenir informés,
au fur et à mesure,
de la réalisation des prédictions :

             Suivi des prédictions

(Formulaire réservé au Consultant(e)-Testeur de cette page
et à l'administration du site LOV)


Bien Officiellement vôtre,
"Jean Suila"

- Suivi des réservations et des Consultations-Test © BONUS

Forum
Forum exclusivement réservé au Consultant(e)-Test de cette page
Comptes-rendus différés sur les Consultations-Test
Claude Sarfati - le 22 mars 2007

Bonjour à toutes et à tous les lecteurs et intervenants de ce forum.

J’ai lu avec attention les divers échanges épistolaires.

J’ai peu de temps et je profite d’une fin d’après-midi calme pour intervenir.
J’ai été surpris par certains propos :
- Les premiers concernant un article courageux intitulé 60% de réussite.
Je trouve que cet article va dans le sens de ce qui est demandé par les consultants de l’Officiel, c’est à dire un retour objectif et sincère des prédictions émises par l’auteur de cet article.
La façon dont M. Bougearel l’a exprimé lui appartient, cependant nul ne peut remettre en cause ni le sérieux ni la connaissance en la matière qu’exerce ce praticien. C’est donc un acte courageux de sa part qui mérite notre respect.

- J’ai lu aussi des propos visant à comparer les prestations des uns et des autres, il me semble que cela est avant tout réservé aux consultants eux-mêmes dans le cadre des comptes-rendus de consultations test. Il me paraît déplacé de la part d’un praticien d’utiliser le forum pour se mettre en avant. Nous avons grâce à l’officiel en tant que professionnel la possibilité d’écrire des articles pour informer les lecteurs de la façon dont nous travaillons. Il me semble plus intéressant et plus instructif pour quiconque de lire un article de fond sur une pratique, par exemple les articles d’Angélique Despret sur l’astrologie ou ceux d’Alain Bougearel et de Laurent Edouard sur le Tarot de Marseille, ceux d’Any kler et de Barbara Dorveaux sur la cartomancie, ceux de Mao sur la Médiumnité pure, etc. Chacun à sa particularité et nos différences sont complémentaires, ce qui nous relie est la capacité à percevoir, la façon dont nous le déclinons appartient à nos expériences personnelles. Je ne me situe pas dans un contexte de rivalité mais de complémentarité.

Une consultation de voyance est plus complexe qu’il n’y paraît, il ne s’agit pas d’un chapelet de prédictions mais d’un acte qui interpelle aussi bien le consultant que le praticien dans un échange subtil et audacieux.

Pour ma part, même si tout échange cognitif est appelé par nature Psychologique, je ne dirais pas que ce terme est approprié à la voyance.

Comme le souligne Laurent Edouard, savoir situé un consultant dans son histoire personnelle sans rien savoir de lui, c’est déjà de la voyance.

C’est aspect là de la consultation est incontournable, nous devons savoir et surtout comprendre où en est le consultant et déjà là nous pouvons intervenir pour l’aider à prendre conscience du moment de sa vie dans lequel il se trouve.

Comme l’a justement fait remarquer Any Kler, les attentes des consultants sont différentes, certains veulent de la voyance telle que la décrit Estelle des Enclos, c’est à dire qu’ils attendent de la prédiction pure, certains veulent essayer d’approfondir les pourquoi et les comment de leur vie, pour mieux avancer sur leur chemin, un éclairage en fait. Les deux attitudes sont de la voyance et se mêlent souvent.

Il me semble pour ma part important de donner, autant que faire se peut, les outils au consultant pour construire son destin, que de lui proposer un chemin tracé, je rejoins en cela Laurent Edouard. Malgré tout faire des prédictions correspond à ce que nous sommes censés faire, et nous le faisons tous.

C’est dans la façon que les différences apparaissent plus que sur le fond. Mais les prédictions ne sont à mon avis qu’une partie de la consultation et c’est là que ce projet de comptes-rendus différés de plusieurs mois peut-être un exercice injuste pour certains praticiens. La qualité d’une consultation de voyance et sa réussite dépend de nombreux paramètres et celui de la réalisation d’une prédiction n’est qu’une partie d’un tout. Bien-entendu, je comprends la préoccupation du consultant dont l’objectif est principalement de s’adresser à un voyant pour connaître son avenir et se sentirait rassuré à la lecture d’un compte-rendu différé d’une consultation test confirmant les prédictions du voyant.

Mais, serait-il juste de juger un voyant uniquement sur la réalisation de ses prédictions. Car soyons clair c’est bien ce qui se passera, au bout de quelques mois bien des aspects pourtant importants de la consultation seront généralement oublié et il ne restera plus que le verdict de la réalisation ou pas de la prédiction.

J’ai le cas de personnes qui m’ont consulté et m’envoient ultérieurement des Mails sur l’évolution de leurs situations, lorsque celle-ci ne colle pas avec ce que je leur ai annoncé, je vous garantis que la première réaction ( généralement ) est plutôt excessive voire agressive. Puis lorsque l’on convient d’un rendez-vous pour faire le point, progressivement les tensions s’apaisent, le consultant peut réagir impulsivement car il ne supporte plus l’attente d’un fait important qui lui à été annoncé.

Il y a souvent des erreurs de temps, c’est à dire que le fait n’a pas lieu dans la période annoncée, dans ce cas, et je crois que la plupart d’entre nous agissent de la même manière, nous faisons un contrôle gratuit.

Il y a aussi des erreurs de prédictions, pas de toutes, d’une partie et croyez-moi que c’est celle là qui va rester en mémoire et nous revenir sur notre messagerie. Ce que je veux dire c’est que nous pouvons devenir la proie de réactions impulsives, il y a aussi le cas de ceux qui consultent ailleurs et s’entendent dire le contraire de ce qu’ils ont entendu une première fois, là aussi la réaction est immédiate, alors que rien ne c’est encore produit.

Alors comment filtrer tout cela ? Comment être à la fois juste avec le consultant et le travail du praticien ( qui n’est pas je le rappelle uniquement de faire des prédictions ) ?

Il y a un mot rarement employé sur ce forum qui est : Spiritualité.

C’est vrai qu’il est tellement galvaudé que l’on ose plus le prononcer, et pourtant… Une consultation devrait être un acte rare, spirituel, lumineux, thérapeutique. Aider, soigner si cela nous est possible, éclairer mais pas enfermer le consultant dans un avenir préfabriqué. Je crois que sur L’Officiel de la Voyance, les praticiens ne sont pas comme il a été dit : « des gens qui profitent de la notoriété que leur donne ce site et en profitent » mais bien des gens qui acceptent la prise de risque, interviennent pour informer les lecteurs à travers des articles de fond, enfin sont actifs et sincères dans une démarche de clarté par rapport à leur art.

Il y a encore à réfléchir sur la façon de concrétiser ce souhait légitime de compte-rendu différé, pour que cela se fasse de manière positive pour le consultant, mais aussi pour le praticien, pour qui cela peut-être constructif s’il s’agit de commentaires pondérés.

Bien à vous : Claude Sarfati

la voix de la sagesse...
estelle des enclos - le 23 mars 2007

Bonsoir Claude. Je viens de lire votre article et suis entièrement d’accord avec vous sur certains sujets. Le but premier de ce site étant de discuter avec sagesse entre praticiens et consultants( en respectant leur avis)et en répondant par cet intermédiaire à leur questions ou leurs inquiétudes sur le monde de la voyance .Il est vrai que notre divination ne peu pas être sans erreurs mais à nous de faire quelle soit la plus constructive possible car pour pouvoir avancer dans le futur il faut déjà gérer les évènements passés. Je vous signale que si c’est de moi auquel vous faite allusion en parlant de "praticien voulant se mettre en valeur" par le biais de ce site vous êtes dans l’erreur car je participe a celui si le trouvant interessant tout simplement . Quant à l’article de Laurent Bougearel je disait simplement que la démarche était intéressante mais mathématique parlant de % ce n’était en aucun cas une critique .(nous sommes encore dans les phrases sorties de leur contexte initiales ) Nous avons tous notre façon de procéder pour savoir le retour de nos prédictions car comme je l’ai dit à plusieurs reprises ce n’est pas dans un domaine narcissique mais pour voir ou se situent nos failles et essayer d’y remédier Nous ne sommes donc pas sur se forum pour faire notre auto promotion ou rentrer dans des polémiques entre praticiens complètement hors sujet mais au contraire pour aller tous dans le même but qui est de répondre aux attentes des internautes ......Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

compte-rendu differé
- le 26 mars 2007

ayant actuellement du temps pour lire les différents messages, faisant partie du forum depuis peu, si je peux me permettre ce petit passage :
compte rendu différé. Bien que je n’ai pas peur des tests, je ne suis pas tout à fait d’accord. Si je comprends bien, il y aurait des bonus pour les voyants mediums mais, j’aimerais vous signaler
que se serait plus juste que les voyants (mediums) est le même "sujet à traiter", car, pour moi, les consultations sont différentes, la clientèle aussi, les méthodes également différentes, les réactions différentes, l’accueil différent, la voie différente, la sensibilité différente. je pense à deux cas. une femme qui attend un heureux évènement et le cas d’une personne dans le coma ? ne me demandez pas où je veux en venir mais pour ma part je ne suis pas dans un concours ni à lécole pour obtenir des bons points et au bout de dix une image.
A moins que je ne sois hors sujet ! excusez moi. ghislaine.

rare... et précieux !
Jehan des Fleurs - le 28 mars 2007

Claude SARFATI a écrit :

<<Il y a un mot rarement employé sur ce forum qui est : Spiritualité.

C’est vrai qu’il est tellement galvaudé que l’on ose plus le prononcer, et pourtant… Une consultation devrait être un acte rare, spirituel, lumineux, thérapeutique. Aider, soigner si cela nous est possible, éclairer mais pas enfermer le consultant dans un avenir préfabriqué.>>

Merci Claude, j’attendais une réponse comme la vôtre.

Puissent vos confrères et consoeurs avoir la même profondeur que vous.

Jehan

Réaction
joffre_br - le 22 février 2007

En fait, le compte rendu spontané permet surtout de vérifier la qualité de perception du présent et de la situation actuelle.

Peut-être serait il sympa d’avoir des retours sur plusieurs mois, 3-6-9-12 afin de mesurer aussi de la qualité de perception de l’avenir, avec bien évidement toutes les réserves qu’impose cela. Là une consultation bonus pour les retours, cela apporterait un vrai plus.

Surtout que si pendant la consultation, le voyant prédit des choses agréables, le commentaire sera positif, pour éviter ce type de comportement, avoir des retours sur plusieurs mois permettrais de mesurer avec plus de recul le sérieux et la qualité de la voyance.

Ce n’est qu’une idée, mais elle me plait.

Réaction
Mr Spock - le 23 février 2007

Bonjour,

En fait, la question initiale de note hôte portait, me semble t’il, sur la qualité du compte-rendu qui lui semblait très (voire trop) peu étoffé pour pouvoir éclairer les lecteurs et consultants de ce site et, donc, bénéficier d’une consultation gratuite

En revanche, je vous rejoins pleinement sur votre proposition. Effectivement, si le ressenti d’après-consultation est intéressant, le suivi dans le temps l’est bien plus. Cela permettrait de bien jauger la qualité de la prestation. Le tout étant d’éviter la dérive inhérente à ce genre d’exercice à savoir, d’arriver à une sorte de classement de type hit-parade qui à terme fausse la prise de risque du voyant qui pourrait se retrancher derrière des banalités lors des consultations.

Maintenant dans la mesure où le "contenu" d’une consultation est vraiment dépendant de la question, des domaines explorés, du consultant, le délai de réalisation sera fluctuant. Donc, un retour à 6 mois et un retour à un an semblent réalistes. De plus, en ce cas, une consultation test bonus serait, me semble t’il, dans la droite ligne de ce site : recenser le meilleur et inciter les consultants à partager leur expérience.
De même cela pourrait permettre aux voyants-médiums de ce site de d’avoir un retour étalonné de leurs prestations.

Donc votre idée me séduit beaucoup.

Jean Suila qu’en pensez-vous ?

Retour à 6 mois et à un an
joffre_br - le 27 février 2007

Je reviens sur cette idée, plus je la laisse murir, plus elle est séduisante.

D’autant que la consultation bonus, vient tout juste après une consultation, et il est fréquement admis qu’il n’est pas bon de multiplier les consultations, la preuve, j’ai obtenu une consultation bonus, mais je en tiens pas à l’utiliser, j’ai consulté, et j’aime laisser passer du temps entre deux consultations, au moins le temps de voir une partie des prédictions précédentes se réaliser. Du coup une consultation bonus pour un compte rendu à 6 mois et a un an permettrait

1. De vérifier la capacité de divination d’un praitcien
2. Eviterais une surconsomation temporaire de voyance
3. Permettrais de garder des consultants sérieux et fiables dans le temps capables de faire des comptes rendus et de s’y tenir.

Bon et qu’en pense le maitre des lieux ?

J’arrive
Jean Suila - le 9 mars 2007

Avant tout, je vous remercie, Estelle, joffre_br, Mr Spock, de votre participation au site et aux débats. C’est toujours de qualité, c’est très encourageant.

Mes activités professionnelles sont prenantes et je manque de temps en ce moment pour participer à vos réflexions.
Les points dont vous discutez sont trop complexes (Même s’il n’y paraît pas) et trop importants pour y répondre rapidement.

J’y répondrai en détail bientôt sans doute sous la forme d’un article de fond que je ne manquerais pas de vous communiquer directement, sans oublier d’apporter au site et au protocole des Consultations-Test des modifications devenues nécessaires, comme celle-ci :

...Votre appréciation sur les prédictions
5) SUIVI DES PREDICTIONS : Le forum de votre Compte-Rendu de Consultation-Test vous est dédié : Pensez bien à nous renseigner sur la qualité des prédictions au fur et à mesure de leur (non)réalisation

Très cordialement,
"Jean Suila"

j’arrive
estelle des enclos - le 10 mars 2007

Bonjour Jean .Merci pour votre petit mot. Nous avons évoqué tous les trois nos opinions qui vont apparemment dans le même sens. Ce n’était pas une critique car c’est vous que nous devons remercier pour avoir eu l’idée de créer ce site, qui permet enfin aux consultants et aux professionnels de s’exprimer librement. Je regrette simplement que si peu de voyants s’attellent à la tache car ayants profité de votre notoriété pour faire la leur il serait courtois de répondre aux questions des consultants même s’ils ont un emploi du temps bien chargé( se qui est mon cas) !!! Quant aux comptes rendus post- consultation cela serait intéressant car ils nous permettraient de pouvoir avoir un recul constructif sur nos prédictions le but n’étant pas de faire un hit parade comme le suggère Laurent mais simplement un état de fait sur notre potentiel à se propulser dans le futur de nos clients J’attends avec impatience votre nouvelle formule... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Hit-Parade
Laurent EDOUARD - le 11 mars 2007

Bonjour Estelle,

Quant aux comptes rendus post- consultation cela serait intéressant car ils nous permettraient de pouvoir avoir un recul constructif sur nos prédictions le but n’étant pas de faire un hit parade comme le suggère Laurent mais simplement un état de fait sur notre potentiel à se propulser dans le futur de nos clients

Laurent ?
Si c’est de moi dont vous parlez, soyez gentille de précisez en quoi j’aurais suggéré un "hit parade" ?
Un "hit-parade" de quoi d’ailleurs ?

Bien à vous,

L.E.

hit parade
estelle des enclos - le 12 mars 2007

Bonsoir à nos deux laurent . Merci à M Spock d’avoir rectifié le mal entendu car en parlant (au second degrés) de hit parade des meilleurs prédictions je ne parlais par de l’article de Laurent Edouard mais bien du votre Je stipulais simplement que les comptes rendus pouvaient êtres à double tranchants étant positifs lors de la consultation et négatifs par la suite n’ayant pas de correspondance avec l’avenir des consultants C’est pour cela que le suivi des consultations serait un plus dans la logique de transparence de LOV...Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Hit parade / Suivi dans le temps, etc...
- le 12 mars 2007

Bonjour à toutes et à tous,
Ah, les problèmes de communication :-)
Donc je pense qu’effectivement nous sommes tous d’accord sur le fait que les compte-rendus (après consultation ou après plusieurs mois) peuvent tendre vers une dérive de classement qu’il convient d’éviter à tout prix. Mais le maitre des lieux veille ;-)
Amicalement

J’arrive / Hit parade
Mr Spock - le 11 mars 2007

Bonsoir Estelle et Laurent,

Je pense, Laurent, qu’Estelle a fait un lapsus calami...
En fait c’est bien moi qui évoquait la dérive à ne pas atteindre avec des "choses "du type hit parade.....
Donc personne n’a suggéré cela Estelle... bien au contraire :-)
En effet ce qui est écrit est bien : "...Le tout étant d’éviter la dérive inhérente à ce genre d’exercice à savoir, d’arriver à une sorte de classement de type hit-parade qui à terme fausse la prise de risque du voyant..."
La prochaine fois, je ferai des phrases plus courtes et moins "alambiquées" :-)
Bien à vous

Lapsus
Laurent EDOUARD - le 11 mars 2007

Bonsoir M. Spock,

merci pour cette précision/rectification ;-)

Bien à vous,

L.E.

Suivi dans le temps
Laurent EDOUARD - le 10 mars 2007

Effectivement, si le ressenti d’après-consultation est intéressant, le suivi dans le temps l’est bien plus. Cela permettrait de bien jauger la qualité de la prestation. Le tout étant d’éviter la dérive inhérente à ce genre d’exercice à savoir, d’arriver à une sorte de classement de type hit-parade qui à terme fausse la prise de risque du voyant qui pourrait se retrancher derrière des banalités lors des consultations.

Bonjour M. Spock, bonjour à toutes et à tous,

pourriez-vous svp développer votre point de vue selon lequel, si j’ai bien compris, la réalisation des évènements prédits serait encore plus intéressante que l’analyse du passé et/ou du présent ?

A mon sens, la voyance se définit comme la capacité à PERCEVOIR. "Voir" le passé et/ou le présent c’est déjà percevoir et donc c’est déjà de la voyance. Qu’en pensez-vous ?

Une consultation de voyance a pour objet de rendre plus conscient le consultant. Nous souffrons tous de certains niveaux d’aveuglement qui gâchent nos potentialités et la réalisation d’un futur confortable. Le voyant doit redonner la lucidité qui manque au consultant et, de ce fait, lui permettre de redevenir l’artisan de sa destinée. Une voyance très prédictive enchaîne, une analyse tarologique libère.

L’essentiel n’est-il pas que "l’effet cathartique" induit par la consultation, en dehors de la nature des évènements prédits, soit opératif dès la fin de la rencontre ?

Au plaisir de vous lire,

L.E.

Suivi dans le temps (lettre ouverte aux voyants de ce site)
Mr Spock - le 10 mars 2007

Bonjour Laurent, Bonjour Jean Suila, Bonjour à toutes et à tous,

Tout d’abord, merci au maître des lieux de nous avoir répondu (à joffre_br et moi-même). Merci aussi à vous Laurent de nous apporter votre éclairage.

En fait le point de départ de ce débat correspondait à l’attribution ou non d’un "Bonus" (consultation gratuite) sur la qualité (fond et forme) des comptes-rendus d’après-séance. joffre_br nous indiquait qu’il pourrait être intéressant d’offrir ce bonus, non sur le compte-rendu d’après consultation, mais sur un compte rendu à ’n’ mois. Ce à quoi j’indiquais être séduit par l’idée. Le but étant de responsabiliser les consultants de ce site, de ne pas banaliser les consultations (phénomène d’accoutumance....), ainsi que de pouvoir "quantifier" (désolé si ce mot peut paraître impropre) la qualité des consultations. En effet le "mot d’ordre" de ce site est de recenser le meilleur pour préserver du pire".

Or, pour les consultants que nous sommes, dans la jungle qu’est votre profession, il est très difficile de trouver les praticiens exerçant leur art avec sérieux et compétence, et c’est là tout l’intérêt de ce site. LOV est en cela pour nous une très bonne opportunité.

Donc l’idée était de permettre aux visiteurs et consultants de ce site de pouvoir disposer d’un "référentiel" afin de les guider. Bien évidemment, comme je le soulignais, avec toute la réserve et la prudence que cela induit. Car nous, consultants, savons (enfin, devrions savoir) qu’il n’est pas possible pour un voyant de prédire à 100% (je citais l’excellent Alain Bougearel à ce sujet), comme nous savons (enfin, devrions savoir) que le chemin n’est pas tracé à l’avance, que les potentialités du présent nous orientent sur certaines issues vers lesquelles nous avons notre libre arbitre (déterminisme) pour nous diriger, et que le role du voyant est de nous éveiller à ces potentialités, comme vous le soulignez à juste raison (et c’est d’ailleurs, je peux en témoigner, tout l’intérêt d’une consultation avec vous... sans flagornerie ni publi-reportage caché).

Néanmoins, il est important pour les personnes dans "l’obscurité" la plus totale ou, plus simplement à la recherche de quelque chose, de savoir vers qui se retourner. Et à ce sujet, il me semble que disposer d’un état, non pas de performance, mais de qualité d’un voyant, est important voire fondamental pour une personne qui ne sait plus vers qui se retourner. Voir à ce sujet les nombreux fils de discussions de ce site consacrés aux sites de CHARLATANS.

Je suis conscient que cela peut vous paraître "dangereux". Le tout étant de ne pas tomber dans une logique binaire. Mais le maître des lieux veille avec la plus grande attention aux dérapages :)
C’est pour ça qu’il me semble que valoriser un compte rendu spontané après ’n’ mois par une consultation test bonus ne peut qu’inciter les consultants à prêter attention aux propos des voyants et surtout à renforcer la crédibilité des voyants de qualité (dont vous faites partie).

Qu’en pensent les autres voyants de ce site ?
Le débat me semble être de qualité et, surtout, permet sur un sujet essentiel de confronter la vision (antagoniste ?) des consultants que nous sommes et des voyants.

Cordialement et merci d’avoir tenu jusqu’ici :-)

JM

SAVEZ VOUS CE QUE RECHERCHENT LES CONSULTANTS....
ANY KLER - le 20 mars 2007

....A part le fait de vouloir être rassuré, il faut que chacun y trouve sa satisfaction. Les attentes
ne sont pas identiques pour les uns et les autres ( les consultants), et nous le constatons bien dans
les
CR.
Tous les praticiens qui ce prêtent aux CT, souhaitent savoir ce qui ce réalise ou pas, si non quoi
cela servirait- il ?
Sur 1 CR après consultation nous sommes en mesure d’avoir un avis direct de suite sur ce moment partagé
avec le consultant.
Sur 1 CR postérieur dans le temps 1,2, 3 mois ou + . Nous avons un constat, qui ce fait uniquement
sur la parole du consultant ( que je met nullement en doute ).
Puisque nous avons nos retours.

Ce qui me dérange c’est la récompense... pour un compte rendu sur le temps .
le choix selon moi reste ouvert.

Que tout le monde donne sont avis !......

Bien vous ANY KLER

RE : SAVEZ VOUS CE QUE RECHERCHENT LES CONSULTANTS....
Mr Spock - le 20 mars 2007

Bonsoir,
Effectivement ANY, tout à fait d’accord avec vous. Il faut que chacun y trouve satisfaction et intérêt. D’accord aussi dans votre description des attentes différentes pour les consultants.
Et je vous rejoins totalement lorsque vous dites que "...les praticiens qui ce prêtent aux CT, souhaitent savoir ce qui ce réalise ou pas...". Franchement ça me semblerait normal. Cela était d’ailleurs le coeur du débat lancé initialement sur ce fil de discussion.
En effet, je persiste et signe :-) en disant qu’un compte-rendu après plusieurs mois a une vraie plus value, autant pour le voyant qui peut ainsi avoir un retour sur son art, que pour le consultant qui a alors le recul pour savoir si ce qui était annoncé ou préparé ou indiqué, etc... a eu lieu. Et, éventuellement, s’il a ainsi pu prendre "en main" sa vie et en devenir l’acteur et non le spectateur.
Le délai dépend de la "voyance". Selon les cas, cela peut être 1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an. Peu importe. Maintenant, effectivement, nous pourrions débattre sur le contenu basé, certes, sur la parole du consultant.... Et selon le résultat, cela pourrait être plus ou moins "pertinent". Mais comme je l’ai déjà écrit à plusieurs endroits, le maître des lieux veille ;) Donc faisons lui confiance.

Maintenant sur la récompense... Ben, ma foi, c’était le postulat de départ :) Maintenant s’il n’y en a pas, personnellement ça ne me dérange pas plus que ça. De toute façon, je ferai un retour avec ou sans "carotte". Car je ne remercierai jamais assez le "taulier" du site de m’avoir fait découvrir des voyant(e)s et médiums d’une rare qualité. Chacun avec leurs défauts et qualités, comme nous... des humains quoi... ;) mais ni bonimenteurs, ni charlatans et ça, c’est assez rare. De plus, ils sont (je l’espère très égoïstement) bons. :-) C’est le bouche à oreille qui permet de mettre en valeur les bons praticiens.

Maintenant ça peut permettre à un consultant de connaître un autre voyant qu’il n’aurait pas consulté autrement... et peut être de trouver celui/celle qu’il lui faut et qu’il consultera en direct ensuite de façon régulière ;)

re : savez vous se que recherchent les consultants...
estelle des enclos - le 21 mars 2007

bonsoir MrSPOCK et ANY Je suis tout à fait d’accord avec vous deux Vous résumez vous Mr SPOCK en tant que consultant et vous ANY en tant que professionnelle par vos deux articles bien l’osmose d’une consultation et le suivi qui serait des plus interessant pour chaque partie. Alors nous attendons le nouveau cru que Jean Suila nous réserve.... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Suivi dans le temps réponse de joffre_br
joffre_br - le 11 mars 2007

Bonjour à toutes et à tous,

Je précise à mon tour ma pensée par rapport à des retours à court, moyen et long terme.

Si des sites comme Isabelle, Sarah je ne sais plus quoi et consors fonctionnent, si tant de gens se font piéger, c’est parce que ce type de sites leur explique que leurs echecs ne sont pas de leur fautes, mais viennent de l’éxtérieur et que demain tout ira mieux.

Je ne compare pas les voyants accrédités à ces sites, loin de là, mais je veux faire ressortir qu’une personne un tant soit peu habile arrive très rapidement à cerner un consultant et lui donner des raisons d’espérer et de croire en l’avenir. A ce moment, si le voyant prédit ds choses agréables au consultant, il y a fort à parier que le consultant lui fera retour favorable, pour croire aux évenements positifs, il oubliera bien vite les petites "erreurs" du voyant.

Pour en revenir à Isabella et consors, les consultants ne se rendent habituellement compte de leur erreurs que quelques temps après, quand les prévisions et les promesses serons tombées les unes apèrs les autres. Là dans mon idée, je pensais que des retours à plusieurs mois permettaient de valider que le voyant ait bien anticipé un certain nombre de choses et non juste flatté un égo.

Si je devais faire un retour à 3 mois pour les consultations que j’ai faites de septembre à décembre, tous les voyants consultés via LOV m’ont prédit des choses qui se réalisent réellement dans ma vie, pas des choses façiles à prédire sur le moment, bien au contraire. Certe je n’ai pas le fin mot de l’histoire, mais ce qui m’a été prédit à trois mois se passe comme cela me l’a été dit et dans les périodes qui m’ont été annoncées. Oui, c’est de la voyance que de percevoir sans aucune information du consultant une situation présente, décrire des personnes et des motivations et déjà en soi une faculté exceptionnelle. Mais ne nous leurrons pas, un consultant cherchera à savoir ce qui va lui arriver, comprendre le présent oui, mais connaitre l’avenir aussi.

Donc fort de cette expérience je pense que cela ne ferait que grandir la crédibilité de ses professionnels car la réalisation de prédiction retire toute possibilité de manipulation, de tricherie ou de crédulité de la part du consultant. Evidemment des fois il y aura des ratés, cela est propre à la voyance, mais il sera facile de comptabiliser les réussites et les echecs tout en permettant aux consultants de mesurer qu’il y a toujours un dégré d’erreur en voyance et cela quel que soit le professionnel.

MErci de m’avoir lu et désolé, je ne sais pas faire court

Manipulation, tricherie, crédulité...
Laurent EDOUARD - le 11 mars 2007

Donc fort de cette expérience je pense que cela ne ferait que grandir la crédibilité de ses professionnels car la réalisation de prédiction retire toute possibilité de manipulation, de tricherie ou de crédulité de la part du consultant. Evidemment des fois il y aura des ratés, cela est propre à la voyance, mais il sera facile de comptabiliser les réussites et les echecs tout en permettant aux consultants de mesurer qu’il y a toujours un dégré d’erreur en voyance et cela quel que soit le professionnel.

Bonsoir,

votre analyse est fort intéressante et j’aimerais continuer de creuser avec vous si vous me le permettez ? Il se pourrait bien que vous touchiez du doigt un point essentiel, un de plus ;-)

Peut-on dire pour autant qu’une prédiction qui se réalise exclue la manipulation, la tricherie et la crédulité ? Je ne le pense pas.
Connaissez-vous les mentalistes ?
Peut-être que je ne comprends pas exactement le sens de votre propos...

Une fine analyse du passé ou du présent présente des garanties de fiabilité de la qualité de perception du praticien peut-être plus encore qu’une prédiction.

En effet, lorsque je prédis à X qu’il va divorcer, que son couple est mort, etc. (je ne fais jamais ça comme ça), je suis susceptible de prendre le pouvoir sur X et de le "forcer" à entreprendre une démarche auprès d’un avocat au sortir de ma consultation. Alors, ma prédiction se réalisera. N’est-ce pas pour autant tricherie et/ou manipulation ?

Quant aux ratés, ils ne sont pas propres à la voyance.
Les ratés existent dans toutes les disciplines. Non ?
Un peu plus ici, c’est vrai :-)

Au plaisir de vous lire/entendre...

manipulation,tricherie,crédulité...
estelle des enclos - le 12 mars 2007

Bonsoir Laurent E .Je me permets de répondre à votre article en tant que voyante Il est vrai que lors d’une consultation voir déjà le passé et le présent sont essentiel car il y a toujours cause à effet et le consultant doit d’abord en prendre conscience de ses points faibles pour ne pas renouveler les même erreurs dans le futur, mais le principal d’une consultation n’est il pas de lui prédire son avenir ? C’est là que joue le libre arbitre En effet nous ne sommes pas là pour prendre "possession " du futur de nos consultant mais pour leurs éviter les écueils sur lesquels ils pourraient se blesser De là résulte une consultation de qualité Il nous faut voir le passé, le présent et le futur en ayant toujours à l’esprit que chaque nouvelle consultation et toujours importante car la personne qui est notre interlocuteur attend beaucoup de nous pour y voir claire dans sa vie, lui même n’ayant pas le recul nécessaire à une vision générale . Ce qui implique chez nous une remise en question constante ...Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Manipulation, tricherie, crédulité... suite
joffre_br - le 12 mars 2007

Bonjour Laurent, bonjour à tous,

Bien sûr, que je vous permet de creuser, au contraire, c’est un réel plaisir de discuter d’un tel sujet et nous avons tous à y gagner.

Concernant le premier point, disons que nous ne trouverons jamais de méthode garantissant à 100% le fait que le voyant n’utilise que des méthodes "ésothériques" pour prévoir l’avenir. Mais en définitive qu’attend réellement le consultant ? Que le voyant mette en oeuvre l’ensemble de ressources à sa disposition pour aider le consultant à y voir un peu plus clair dans une période donnée de sa vie. Bien sûr, il reste la possibilité du hasard, de la déduction et de tout un tas d’autre petits trucs qui permettrait à un indélicat de se faire passer pour un vrai voyant, mais je ne pense pas que ça tiendrais longtemps avec un système à plusieurs mois, le truc serait vite éventé puis si il ne l’est pas, peut-être cela voudra t’il dire que ce professionnel a de réelle comptétances, suffira après de trouver un nom à ce type de pratique ;). Puis comme j’en avais déjà fait part sur ce forum, je reconnais qu’un voyant utilise réellement des moyens "ésothériques" au fait qu’il ait pu me parler d’évenements que je ne pouvais connaitre, ou dont je ne pouvais me douter, que je ne pouvais déclencher par ma propre volonté et qui se sont réellement passés. Ca j’ai connu, sur des sujets aussi divers et variés que l’est une vie humaine et je peux aujourd’hui dire, "Oui il n’a pas pu me mentir ou se jouer de moi, oui la voyance existe et fonctionne".

Je suis pleinement d’accord également, que les capacités d’analyse du présent et du passé sont un excellent signe quand à la qualité du praticien, peut-être même le meilleur, Mais sur cette partie Laurent, vous raisonnez en professionnel compétant et honnête qui se trouve façe à un consultant capable de ne pas se laisser manipuler plus ou moins consciement. Or le but de LOV etant de chercher à promouvoir les praticiens honnêtes, cette seule capacité ne suffit pas. Et la je parle en mathématicien, nous avons deux inconnue, la première c’est l’honneteté du praticien et la deuxième c’est la capacité du consultant à ne pas dévoiler des élements clef de manière plus ou moins volontaire. Donc le compte rendu spontané va effectivement permettre de juger de la qualité de perception du présent et du passé. Mais elle ne garanti pas que le consultant ne se soit pas laissé endormir ou bercer. Les retours à plusieurs mois permettrons d’y voir un peu plus clair à mon avis.

Pour ce qui est des ratés, j’en reviens à ma propre expérience, effectivement elle sont bel et bien présentes, même chez les meilleurs voyants que j’ai connu, d’une consultation à l’autre il peu y avoir de grande disparités sur la qualité des voyances. Je n’ai pas d’explication, aucune, mais voilà un voyant qui fut capable de me prédire dans le détail des évenements que je n’attendais pas, a été capable de se planter sur une réponse oui/non. Mais au final après plusieurs consultations, le bilan est très largement en sa faveur. Ce n’est pas propre à la voyance, loin s’en faut, mais je ne fais pas le procès de la voyance, j’ai un grand respect pour cette discipline, les voyants sont des médecins de l’ame, ils disposent de moyens mais pas de formation, la discipline n’étant pas réglementé, ils sont sans cesses victimes d’escrocs et ils doivent faire façe à des consultants qui ne comprennent pas toujours que le rôle d’un voyant est d’éclairer et non de vivre leur vie et de prendre les décisions à leur plaçe.

LOV est une excellente idée et je dirais que je n’ai pas eu à me plaindre des voyants consultés par l’intermédiaire de LOV (et vous en faites partie) , bien au contraire. Mais là je pense qu’il ne s’agit pas de mesurer les performances, nous savons tous qu’elle ne sont pas constantes, mais plutôt de mettre en place un deuxième filtre. JE suis d’accord avec Jean Suila, ce n’est pas simple car pour mesurer de la qualité de prédictions faut il encore les connaitre un peu car les prédictions génériques (vous allez d’ici trois mois, toucher une somme d’argent) ne sauraient être aussi valorisées que des prédictions plus personnelles et plus ciblées. Le débat permet aux idées de grandir, donc à vos réponses.

Merci à tous

suivi dans le temps réponse de joffre-br
estelle des enclos - le 12 mars 2007

bonsoir Bernard Quelle importance de ne pas faire court si le contenu est interessant !Je suis tout à fait d’accord avec votre article car j’ai moi même des consultants qui ont été déçu dans le temps des prédictions de certains confrères ou consoeurs pourtant accrédité par LOV Ce qui ne veut pas dire que le concept n’est pas bon mais qu’il a besoin d’un petit plus ! Ce a quoi travaille actuellement Jean. Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

suivi dans le temps réponse à Estelle
joffre_br - le 12 mars 2007

Bonjour Estelle,

Nous en revenons là à un sujet épineux, l’erreur en voyance.

Il y a là malheureusement un sujet aussi vaste qu’incompréhensible. Comme je l’ai dit un peu plus tôt, j’ai connu un médium qui arivait des fois à être exceptionnel à tous les point de vue mais qui arivait aussi à se planter litéralement.

Si les consultants qui reviennent vers vous déçus ont tous consultés les mêmes voyants, alors peut-être y a t’il anguille sous roche. Sinon et là nous retombons sur notre problèmatique de départ, serait il utile d’avoir les retours à X mois des autres personnes ayant consulté ces voyants.

Il nous reste à imaginer comment faire pour trouver l’équilibre qui permette de reconnaitre les voyants compétants sans tomber dans une bataille rangée entre consultants déçus et voyants d’un autre côté, nous en avons déjà eu un aperçu sur le forum, ce genre de débat n’est pas toujours bien compris.

Amicalement à tous

suivi dans le temps réponse à... et manipulations, etc...
Mr Spock - le 12 mars 2007

Bonjour,
Effectivement, il convient de ne pas dériver vers une joute stérile suite à des problèmes d’incompréhension.
De plus, il me semble que nous essayons de débattre sur un sujet essentiel (comme je l’évoquais plus haut) avec chacun ses arguments (ce qui semble normal :-)) sans aucune volonté polémique. Mais comme le disait si bien Voltaire : "je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire" :-)

De plus, si en l’occurrence nous abordons un des volets de la reconnaissance de la qualité d’un voyant, nous pourrions aussi (peut être un nouveau fil de discussion à ouvrir, Laurent et Estelle) débattre sur "l’éducation formatée" des consultants qui ont été malgré tout, reconnaissez le, pour un grand nombre d’entre eux abusés par les nombreux sites de "confrères" aux talents plus commerciaux que prédictifs....

Je vous rejoins Laurent lorsque vous dites que le "service" de voyance n’est pas le seul à se tromper. Je suis d’accord avec vous. J’évolue dans un domaine ou le conseil est un peu "roi" et a fait des ravages qui ont fait les "choux gras" de la presse en leur temps.
Néanmoins, avec le domaine de la voyance nous touchons un domaine qui sort de la rationnalité et surtout est en interaction directe avec les espoirs et attentes secrètes des individus qui aspirent tous à quelque chose d’autre, quoi que ce soit et, cela, quelque soit leur niveau social....

Qu’on le veuille ou non, les gens sont crédules et aimeraient savoir ce qui va leur arriver (surtout si c’est bien...) même des cartésiens farouches. Donc il nous apparait "normal" à nous autres consultants de pouvoir savoir vers qui se retourner.


    - Oui, il est certain que la qualité d’un voyant peut se juger à sa description du passé et du présent de son consultant (sans indice évidemment)

    - Oui, il est probable que l’avenir soit quelque chose de flou et non écrit à l’avance et que le rôle du voyant est, justement, d’en donner des clés afin de le décrypter et permettre au consultant de mener sa vie, en un mot d’agir

    - Oui, il est possible que le fait qu’un voyant "donne" un avenir, puisse "conditionner" cet avenir car s’il l’a dit, le consultant fera consciemment ou non son possible pour le réaliser. Ca me rappelle un bouquin de Barjavel sur le paradoxe du temps (je sais, ça date ;-) )

Néanmoins, le but et l’intérêt d’un site tel que LOV est justement de nous permettre, à nous autres consultants, de pouvoir s’orienter vers quelqu’un de compétent, non enclin à raconter une belle histoire improbable. Et, en ce sens, un "compte-rendu" à plusieurs mois permet justement de pouvoir identifier les praticiens réellement compétents. En effet, s’il me semble normal que l’on puisse se tromper, en revanche lorsque c’est systématique, il y a peut être un problème...
De mon point de vue (mais je peux me tromper) il me semble que ce genre de pratique en "double aveugle-double confirmation" ne peut que renforcer la crédibilité des voyants sérieux, dont nous savons que vous faites partie.

Je pense que votre profession est en pleine mutation. Il devient évident que la partie psychologique en devient un fondement important. Il est évident que les consultants sont entrés dans une ère du "prêt à consommer" et "si tôt consommé, si tôt jeté", mais c’est un autre débat (voir ci-dessus ma proposition). Il convient donc d’en proposer des best practices (bonnes pratiques) permettant à chaque "partie" d’y trouver son compte. Ah les bons compromis (comme disait Talleyrand) :-)
Merci à tous

Le destin
Laurent EDOUARD - le 12 mars 2007

Néanmoins, le but et l’intérêt d’un site tel que LOV est justement de nous permettre, à nous autres consultants, de pouvoir s’orienter vers quelqu’un de compétent, non enclin à raconter une belle histoire improbable. Et, en ce sens, un "compte-rendu" à plusieurs mois permet justement de pouvoir identifier les praticiens réellement compétents. En effet, s’il me semble normal que l’on puisse se tromper, en revanche lorsque c’est systématique, il y a peut être un problème...
De mon point de vue (mais je peux me tromper) il me semble que ce genre de pratique en "double aveugle-double confirmation" ne peut que renforcer la crédibilité des voyants sérieux, dont nous savons que vous faites partie.

Cher Monsieur Spock,

vos commentaires alimentent mon questionnement et je vous en remercie sincèrement.

lorsqu’il s’agit de prévoir l’avenir, la notion de destin n’est pas loin.

"Le destin est une route sur laquelle nous avançons en aveugle.
Le destin n’est pas la destination.
Dans une gare ou dans un aéroport les horaires s’affichent pour chaque destination, mais nous restons toujours libres du choix de l’horaire de notre départ et du choix d’un autre moyen de déplacement. Cela donne un grand nombre de possibilités, une grande liberté de choix"*.

- Croyez-vous que le rôle du voyant soit de vous annoncer les choix que fera le consultant ?

- Dans l’affirmative, n’est-ce pas un abus de pouvoir de la part du praticien, lequel abus ôte alors sa liberté de choix au consultant ?

- Ne pas choisir, n’est-ce pas la défaite de la volonté ?

- Ne craignez-vous pas que "les voyants sérieux" deviennent alors ceux qui seront les plus habiles pour entretenir cette défaite de la volonté ?

Au plaisir de vous lire,

L.E.

*extrait de L’abus de "psy" nuit à la santé de Serge Tribolet, psychiatre des hôpitaux de Paris

Le destin
- le 15 mars 2007

Croyez-vous que le rôle du voyant soit de vous annoncer les choix que fera le consultant ? Dans l’affirmative, n’est-ce pas un abus de pouvoir de la part du praticien, lequel abus ôte alors sa liberté de choix au consultant ?

Bonjour L.E,

Souvent, la demande du consultant vise cet objectif, bien que ce soit une attitude infantile
cela lui évite de prendre SA décision et si le résultat est négatif le voyant est " nul".

Le voyant peut etre la lumière sur un chemin semé d’embuches, il aide à voir ce qui gene pour avancer mais en aucun cas il ne peut vivre à la place du consultant, d’autant plus
qu’il peut y avoir un fossé entre ce qui est dit et ce qui est entendu.

Evidemment que c’est un abus de pouvoir de prendre une décision à la place de l’autre car qui dit que c’est ou c’était la meilleure solution pour lui.

A bientot,
Chanty

Le destin est-il un chemin ou un but ?
- le 15 mars 2007

Cher Laurent EDOUARD

Plus je vous lis, plus je trouve que vous êtes dans la justesse... Vous abandonnez la voyance pour toucher à la clairvoyance.

J’ai aimé votre remarque sur l’effet cathartique d’une consultation. Elle ne parait pas avoir été remarquée si je ne m’abuse, c’est dommage.

Je vous rejoins 100% sur le principe même de l’abus de pouvoir du praticien. La majorité des praticiens tombe dans ce piège... Et ce qui m’étonnera toujours le plus dans la pratique de la divination, c’est cette propension du praticien à tracer un chemin en "faisant croire" au consultant que sa vision de voyant est la bonne... tout en affirmant ensuite qu’il reste un libre arbitre au consultant !

A moins d’être suicidaire, ce dernier ne se jettera pas dans le précipice qu’on lui annonce à défaut de croire en la vision du "voyant".

Alors nous glissons peut-être sur une question essentielle : quel est le véritable rôle du voyant s’il ne s’agit d’annoncer l’avenir ?

Bien cordialement
Jehan

le destin est-il un chemin ou un but ?
estelle des enclos - le 16 mars 2007

bonsoir Jehant en réponse a votre article Je vous apporte ma version a votre question" quel est le véritable rôle du voyant s’il ne s’agit d’annoncer l’avenir" Aucun.Le but d’une voyance étant justement de se propulser à l’avance dans le futur. Je ne pense pas en tant que voyante (voir) et médium (entendre)n’ être pas dans l’abus de pouvoir quant à mes consultants ; mon but étant de les éclairer en gardant a l’esprit qu’ils doivent eux même gérer les révélations que je leurs fais. Rentrant par leur demande dans l’intimité de leur cheminement de vie Je suis là pour répondre à leurs questions allant dans l’avancement de celui ci, explorant bien sur le passé et le présent pour en avoir les tenants et aboutissants. Vous mélangez comme beaucoup de consultants les differents supports de divinations Une consultation avec un voyant-médium ou un praticien des art divinatoires ( tarologie,cartomancie,astrologie etc.. ) n’a rien a voir. Dans le premier cas vous avez par l’intermédiaire du voyant- medium un contact avec l’au delà qui vous donne des informations(je précise que je sert uniquement d’intermédiaire) , et dans le deuxième une approche nettement plus cartésienne ayant un support cartes tarot etc... La démarche est donc complètement différente et le résultat dans le premier est plus affiné ,ex : est ce qu’ un professionnel des arts divinatoires peut voir des dates des évènements a venir(à part les astrologues dans les grands tournants de l’existence) :non, est ce qu’un médium le peut :oui( puisqu’on nous les indiquent de façon auditive) etc... Maintenant a chacun de maitriser au mieux sa divination et de satisfaire à la demande de son interlocuteur...J espère avoir répondu à votre interrogation .Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

le rôle de la voyance
- le 17 mars 2007

"Vous mélangez comme beaucoup de consultants les differents supports de divinations Une consultation avec un voyant-médium ou un praticien des art divinatoires ( tarologie,cartomancie,astrologie etc.. ) n’a rien a voir. Dans le premier cas vous avez par l’intermédiaire du voyant- medium un contact avec l’au delà qui vous donne des informations(je précise que je sert uniquement d’intermédiaire) , et dans le deuxième une approche nettement plus cartésienne ayant un support cartes tarot etc... "

Pardon Estelle de vous contredire, c’est vous qui faites confusion. Je ne peux faire mélange des supports, n’ayant sauf erreur, évoqué aucune technique.

Vous entrez dans un clivage entre méthodes, alors que le sens de mon message est tout autre. Il est vrai que votre réponse première selon laquelle il n’existe Aucun autre rôle à la voyance que d’annoncer l’avenir a le mérite d’être claire...

Mais elle ne me satisfait pas.

Par ailleurs je ne peux vous rejoindre quand vous dites que le voyant-médium qui a un contact avec l’au-delà donne des informations... et que le tarologue ou astrologue fait une approche plus cartésienne... Je me contenterai de dire que peut-être parfois l’approche de ces derniers est plus analytique, mais je m’abstiendrai de faire comparaison des méthodes pour donner plus de crédit à l’une qu’à l’autre - car je suis convaincu que la part d’erreur est la même (entendre est une chose, savoir d’où vient ce qu’on entend en est une autre, et être sûr d’avoir compris encore une autre).

Pour revenir sur le rôle de la voyance et pour conclure j’oserai une comparaison, je dirai qu’une formule 1 est la plus rapide des voitures, la plus technologique, la plus à même de répondre au besoin d’aller vite... A part ça elle n’ira pas loin et ne passera pas les écueils d’un chemin boueux ou caillouteux. A quoi sert-il de mettre du carburant dans une telle voiture et en donner le volant à un conducteur qui ne saura pas la conduire, et qui de plus ne se trouve sur un circuit de vitesse ? A mon sens, il est préférable de lui donner quelques leçons de conduite plutôt que de lui afficher les chronos des étapes.

Jehan

le role de la voyance
estelle des enclos - le 17 mars 2007

bonjour Jehan. Merci de votre réponse. Ayant lu votre article précédent ou vous parlier "de voyance et clairvoyance" je me suis permise de vous répondre car ces deux appellations sont réservés à des personnes pratiquants la voyance sans aucun support, les consultations de tarologie, astrologie ou autres étant pratiquées par des professionnels des arts divinatoires avec support ce qui n’a rien a voir dans la perception( cela n’élèvent rien a la qualité de la consultation). Je vous expliquait donc simplement que l’approche était différente .ex :lors d’une consultation classique l’on vous voit déménager est ce que le praticien sera capable de vous dire ou et comment sera votre maison Je pense que non, sauf s’il pratique de la voyance pure en plus de son support divinatoire .Il n’y a pas de meilleures consultations que d’autres il y a simplement une perception diferente. Je remplacerais donc" cartésien" par "analytique" si vous trouvez cela plus approprié . Je n’ai jamais dis qu’il n’y avait pas d’erreur dans ma divination(car je serais bien la première dans ce cas a être ravie !!) Il peut comme vous le dite si justement il y avoir une mauvaise concordance avec ce que l’on entend et ce qu’on retransmet, quant a savoir d’où viennent les informations le mystère reste entier ! De toute façon chaque consultant a ses preferences le principal étant d’avoir en face de lui un professionel competant... Quant a votre comparaison de rapidité ayant pratiqué pendant longtemps la tarologie j’ai la chance de posséder un quatre quatre et un bolide et en plus le permis ! (Humour) Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

thérapeute ou "diseur(se) de bonne aventure" ?
Mireille - le 19 mars 2007

Bonjour,

Je lis avec intérêt les différentes interventions sur ce forum...et je m’interroge quant aux postulats érigés ici et là par les uns et les autres et surtout pas vous Estelle !
Le bébat est sans fin, passionné, voire houleux.
Pourquoi s’entêter à vouloir expliquer ce qui ne peut l’être ? Pourquoi ne pas simplement s’interroger sans chercher à tout prix à poser des réponses maladroites sur des sujets qui nous dépassent ? Car en effet, tout cela nous dépasse et je ne m’aventurerai pas à vouloir démontrer quoi que ce soit au sujets de ces hommes et femmes qui nous interpellent de part l’exercice de leur activité hors normes (tarologie, cartomancie, astrologie, voyance, médiumnité...). Les supports, quels qu’ils soient, sont-ils réellement aussi différents que vous le supposez ?
"... une approche nettement plus cartésienne ayant un support cartes tarot etc..."
Faire référence à Descartes est ici totalement déplacé et démontre bien votre ignorance quant au tarot, etc...
Vous ignorez à l’évidence que tout est lié, tout se complète, tout s’imbrique. Un tarologue peut s’intéresser à l’astrologie et être médium, de même un astrologue peut être voyant, et s’intéresser au tarot... Il n’y a pas de loi. Dans leur quête ils choisissent d’explorer divers supports ou moyens et développent une affinité plus grande avec l’un ou l’autre. C’est tout. Vouloir distinguer et comparer les compétences et résultats d’un tarologue à celles d’un astrologue par exemple, est une démarche réductrice, car ces hommes et ces femmes sont plus qu’une étiquette. Leur vie est vouée à une quête qui à mon sens ne supporte pas ce genre de distinction. Les démarches sont variées, mais la recherche reste la même.
Ils sont reliés à la même source (celle justement qui nous dépasse) pour un même but : éclairer.
Alors, rangez votre lampe de poche Estelle. Son faisceau lumineux n’éclaire que très partiellement le sujet que vous évoquez ici.
Le fait est qu’il existe des personnes "reliées" (aux plans supérieurs, aux anges, aux morts... ! ? peu m’importe), qui se servent de supports variés en guise de vecteur (cartes, étoiles, boule de cristal...) et qui nous proposent de nous éclairer. Leurs compétences diverses ne devraient avoir que cette seule finalité.

Cependant, la variété de consultants qu’ils croisent dans l’exercice de leur activité représente autant de dangers potentiels.

À vous... mesdames et messieurs les praticiens,

C’est à vous de posséder l’intelligence du discernement face à votre consultant. Que recherche t’il ? Du spectaculaire ? Veut-il être impressionné ? Veut-il vous tester ? Est-il en contact avec vous juste "pour voir" ? Est-ce qu’il attend de vous l’annonce d’un événement un jour J ? ... ou au contraire, votre consultant est-il dans une démarche thérapeutique ? En d’autres termes : voyeur ou patient ?

C’est à vous praticiens d’éduquer vos consultants. À votre charge de leur expliquer que vous n’êtes pas Dieu, que vous êtes un humain comme eux. Qu’il y a des jours vous êtes plus en phase que d’autres, donc possibilité d’erreur. Que vous n’êtes pas là pour faire du sensationnel. Que rien ni personne ne peut affirmer avec certitude un événement à venir. Que votre consultant reste seul acteur de son futur quoi que vous annonciez. Cette explication honnête est à votre charge.

Vous mettez en avant le caractère thérapeutique de votre excercice. Est-il thérapeutique de faire des prédictions ? Je m’interroge. Qu’est ce que cela peut m’apporter ? Êtes-vous des psychothérapeutes comme j’aime à vous appeler ou des "diseurs(euses) de bonne aventure" ?
Quoi qu’il en soit, faire des annonces pour le futur vous met en danger. Certe, en le faisant vous répondez à une demande réelle sur le marché ! Ne vous étonnez pas de devenir la cible de l’un ou l’autre déçu, car vous êtes faillibles.
C’est vous qui choisissez de véhiculer depuis des siècles cette image d’ "annonceur de futur". C’est ce que la grande majorité de vos consultants attendent de vous car vous n’avez jamais cessez de mettre en avant cette compétence à vos risques et périls.
Notre civilisation à évolué sur bien des plans, mais concernant celui des arts divinatoires, elle est restée sur de très anciens à prioris. C’est donc à vous de faire en sorte que demain vos consultant voyeurs passent leur chemin ou deviennent des patients en quête d’éclairage sur ce qu’ils sont.

Un psychothérapeute utilisant comme support le Tarot mais qui me parle aussi de médiumnité ou d’intuition...je l’ai rencontré en la personne de Laurent Edouard. Pas d’étiquette possible au risque d’être réducteur. Il me paraît naturel qu’une personne multiplie ses compétences. Elle s’enrichie au fil de sa vie et de ses expériences. Sa démarche thérapeutique est novatrice, voire avant-garde.
Nombres de témoignages (une centaine !) sont élogieux à sont sujet. En effet, il a trouvé sa voie : éclairer avec respect, honnêteté et justesse psychologique ; révéler à soi-même son patient, sans coup d’éclat sur le futur. Car pour se construire dans le futur, n’est-il pas plus utile de comprendre son passé et soi, plutôt que d’entendre une révélation/prédiction ?
Je remercie monsieur Edouard pour son éclairage. Sa lumière a su éclairer ma voie.

Cordialement,

Mireille

la diseuse de bonne aventure...
estelle des enclos - le 19 mars 2007

Bonjour Mireille Je viens apporter ma réponse a votre article qui m’interpelle puisque je suppose "la diseuse de bonne aventure me concerne " étant la seule voyante a m’exprimer sur ce forum. Vous affirmez de mon ignorance concernant la tarologie désolez de vous décevoir mais ayant pratiqué pendant 10 ans ce support divinatoire en professionnel je pense donc pouvoir en discuter sur ce forum avec suffisamment de recul ... Maintenant que mes idées ou articles vous déplaises je peut le concevoir mais désolé si ma lampe de poche vous semble éclairer faiblement, le principal n’est elle pas qu’elle fonctionne comme même ? Qui est dans l’ignorance celui s’implique ou celui qui critique sans savoir ? Vous défendez Laurent Edouard avec ferveur et n’interpellez comme si j’étais le diable personnifié et lui le messie tombé du ciel désolé mais nous ne sommes ni l’un ni l’autre, simplement des professionnels qui aident au mieux leur consultants. Pour en finir vous ne connaissez ni mon parcourt ,ni ma voyance ,ni ma deontologie , ni le fonctionnement de mes consultations , alors tout cela n’est il pas un peu restrictif pour pouvoir me juger et me traiter d’ignorante non ? PS : une citation de Descartes toute a fait aproprieée"nous saurions beaucoup de chose si nous savions ce qu’est le rayon de lumière " Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

juste en passant
sigrid - le 19 mars 2007

"Un psychothérapeute utilisant comme support le Tarot mais qui me parle aussi de médiumnité ou d’intuition...je l’ai rencontré en la personne de Laurent Edouard. Pas d’étiquette possible au risque d’être réducteur. Il me paraît naturel qu’une personne multiplie ses compétences. Elle s’enrichie au fil de sa vie et de ses expériences. Sa démarche thérapeutique est novatrice, voire avant-garde. Nombres de témoignages (une centaine !) sont élogieux à sont sujet. En effet, il a trouvé sa voie : éclairer avec respect, honnêteté et justesse psychologique ; révéler à soi-même son patient, sans coup d’éclat sur le futur. Car pour se construire dans le futur, n’est-il pas plus utile de comprendre son passé et soi, plutôt que d’entendre une révélation/prédiction ? Je remercie monsieur Edouard pour son éclairage. Sa lumière a su éclairer ma voie"

Au bout de ce long discours je me pose une question , moi qui passe pour la première fois sur ce site,Laurent Edouard est-il psychothérapeuthe ou voyant ?
A vous lire il est psychothérapeuthe et non pas voyant.
Vous donnez, vais-je dire, la légère impression de faire comme une sorte de transfert vis à vis de Laurent Edouard ; mais est-ce une raison pour mettre les voyants, les médiums et autres au rang de diseurs de bonne aventure(limite escrocs ), enfin c’est ce que votre discours m’a laissé entendre.
Si Laurent Edouard( que je ne connais d’ailleurs pas) vous réussi tant mieux. Mais ne jeter pas la pierre aux autres.
il me semble que ce serait plus correcte.

bonne soirée à tous et à toutes.

cordialement

sigrid

Ne mélangeons pas tout :)
Mr Spock - le 20 mars 2007

Bonjour à toutes et à tous,

Ce fil de discussion me semble être un des plus animés depuis la création de ce forum.. :)

Il faut admettre qu’il en est des voyants-tarologues comme des "artistes", ou comme d’autres professions. A chacun son "style", je m’entends, c’est à dire chacun a sa technique, son art. Que celui-ci soit exclusif (voyance pure, etc..) ou associatif (numérologie + voyance, etc...). Il y a de la place pour tous les praticiens sérieux de cet art. Ne les réduisons pas à un "combat" binaire.
A chacun de trouver celui / celle / ceux, qui lui correspond et surtout en qui il a confiance. Ah la confiance :)

En revanche, cantonner Laurent à un psychotherapeuthe me semble réellement réducteur, pas dans le positionnement qui est le sien, et pas forcément "sympa" pour lui (Laurent arrêtez moi si je me trompe, merci :) )... En effet ayant eu l’occasion de le consulter, je peux vous l’assurer c’est un tarologue, un vrai (enfin il me semble). C’est tout ! Enfin quand je dis c’est tout, cela veut qu’il se positionne en tant que tel et je ne pense pas lui faire injure en disant cela. Et si, effectivement, par son sens de la psychologie (assez poussé, il est vrai) il a su vous aider Mireille à redonner un sens à votre vie (ou autre), j’en suis sincèrement content pour vous. Néanmoins Laurent se présente lui-même comme un tarologue prédictif et projectif (voir son site internet). Il est là via son jeu, (probablement un Noblet ;) ) pour aider à mener sa vie en tant qu’acteur et non spectateur.. . tout en donnant les clés nécessaires, car nous avons besoin de lumière (enfin un peu). Comme tout "voyant" sérieux il est là aussi pour aider à s’interroger sur pas mal de sujets et sur soi-même. L’ensemble concourrant à prendre en main sa destinée. Merci Laurent de rectifier si vous estimez que je ne vous ai pas bien "vu". Désolé pour le jeu de mots :) je ne suis pas assez doué pour vous faire concurrence :-)

De même, gardons un minimum d’humour avec Estelle qui a le courage de se prêter au feu des questions et des posts en gardant son calme ;) Je trouve qu’elle est bien seule... Un peu comme Voltiane et Celeste sur le Journal de Demain ;)

Un consultant et visiteur assidu de ce site qui permet aux consultants et amateurs d’ésotérisme de s’exprimer librement.

élémentaire mon Cher Watson
- le 17 mars 2007

Bonjour Estelle

Vous écrivez :
Je ne pense pas en tant que voyante (voir) et médium (entendre)n’ être pas dans l’abus de pouvoir quant à mes consultants

que doit-on lire dans : "Je ne pense pas n’ être pas "

Ah l’inconscient, que ne nous fait-il écrire ;-) LOL

élémentaire mon cher Watson
estelle des enclos - le 17 mars 2007

Bonjour . Enfin un peu d’humour sur ce site il était temps !!! J’ai marqué dans mon article cette phase car ne m’appelant pas Sherlock Holmes je ne détiens pas forcement la clefs de l’énigme sur le devenir de mes consultants !! Je leurs indique mes visions mais je n’ai la science infuse et n’use pas de ce don à mauvais escient(j’espère) comme semblait le croire la personne a qui je répondais et qui pensait que j’étais dans l’abus de pouvoir .J’espère avoir été claire Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Au fait c’était quoi la question ?
Mr Spock - le 17 mars 2007

Bonsoir,

Et oui Estelle, depuis quelques jours, l’humour semble moins présent :)

C’est que les débats sont très intéressants. On a abordé des tas de sujets (certains polémiques) ;)

Ah oui au fait le sujet initial de ce fil de discussion (qui a bien dévié) était une question du maître des lieux (Jean Suila) demandant s’il fallait accorder une consultation bonus aux rédacteurs de comptes rendus "anorexiques" :)
Et nous avons dévié joffre_br, vous, Laurent et moi même vers un débat relatif au fait d’accorder plutôt une consultation bonus sur un compte rendu de réalisation après plusieurs mois (avec certes des avis divergents) ;)

Qu’en pensent Jehan, Elisa, et ceux qui ont animé ce fil de discussion ?

Et comme le dit si bien Yoda, que la force soit avec nous :-)
Car on peut agir sur le destin, Luke a bien réussi à rendre sympa Darth Vador à la fin du film ;) (désolé pour l’humour limite)

Compte-rendu et bonus
Elisa R. - le 17 mars 2007

Si je puis me permettre, voila mon sentiment sur ce compte-rendu donnant droit a une consultation bonus dont j’ai moi-meme profitee il y a 1 ou 2 ans ;-)
Le compte-rendu post-consultation n’est, a mon sens, pas d’une grande utilite dans la mesure ou le consultant n’a a proprement parler pas eu le temps de verifier la veracite des predictions du voyant.
Mieux vaut assurer un suivi du consultant plutot que de le renvoyer a un autre voyant qui, normalement, confirmera les propos de son confrere. Le suivi (avec des regles etablies du genre, deux echanges a 3 puis a 6 mois d’intervalle), est d’autant plus constructif qu’il permettrait au consultant de tenir informe le praticien de l’evolution de la situation. Et au voyant d’affiner et d’etayer ses predictions.
Le compte-rendu, en raison d’un laps de temps tres court entre la consultation et la redaction du compte-rendu proprement dit, ne peut etre qu’aleatoire et subjectif. Il renseigne uniquement sur l’echange en tant que tel et la qualite d’ecoute du praticien. Ce qui n’est deja pas mal me direz-vous.

Quant a offrir une consultation bonus, vous pouvez le faire par tirage au sort, toutes les dix consultations par exemple.

Bien entendu, ce ne sont la que des idees jetees sur le clavier :-) Vous avez le libre-arbitre de les jeter dans la poubelle virtuelle ;-)

Une consultante consultee

au fait c’était quoi la question ?
estelle des enclos - le 18 mars 2007

Bonsoir monsieur Spock .Décidément l’humour est bien revenu et tant mieux car on peut débattre de sujets sérieux enfin dans la bonne humeur et non dans des guerres de tranchées stériles qui ne sont pas je pense, le but de ce site ! Alors que la force soit avec vous aussi ! Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Réponse aux derniers messages
munoz martine - le 18 mars 2007

Bonjour,
Je lis avec plaisir ce matin les derniers articles, et il est vrai qu’un peu d’humour fait du bien !.... Les débats des jours derniers étaient très intéressants, bien que l’on ait ressenti, de l’extérieur, une sorte de rivalité entre "voyants-médiums", et "arts divinatoires", qui sont deux formes de divination complètement différentes, chacune ayant ses partisans. Merci à Estelle des Enclos d’avoir rédigé un article pour bien expliquer cette différence, bien des gens mélangent tout !
En conclusion, par rapport à l’origine du débat, et si je peux me permettre de donner mon avis personnel,je pense aussi que la consultation bonus devrait se faire après un compte rendu de réalisation de plusieurs mois, ce serait plus logique.
Enfin, bravo pour votre site, que j’ai découvert début janvier, et qui, après bien des recherches sur internet, m’a permi de trouver une excellente voyante.
Martine

Lapsus non révélateur...
estelle des enclos - le 18 mars 2007

Je viens de lire les nouveaux messages et rerépond au votre car il est vrai que j’ai mis dans ma phase( je n’y avais pas prête attention) une négation qui n’avais pas lieu d’être" je ne pense pas N’être PAS dans l’abus de pouvoir" ceci n’est pas un lapsus révélateur de mon inconscient, mais simplement une erreur de ma part vu l’heure tardive de ma réponse(2h) Merci de me l’avoir fait remarquer ! Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Predictions et psychologie
Elisa R. - le 17 mars 2007

Bonjour Estelle,
Je rebondis sur la premiere affirmation de votre post "Quel est le veritable role du voyant s’il ne s’agit d’annoncer l’avenir ? Aucun". Il me semble que ce que l’on vient chercher chez le voyant-medium lors d’une consultation c’est egalement un soutien psychologique. Etre a son ecoute, c’est aussi s’interesser a lui en tant que personne et non juste en tant que consultant en attente de reponses a ses questions. Je ne fais pas ici le proces des voyants, loin de la. Mais l’aspect psychologique est a prendre au serieux. Un voyant ne peut pas s’adresser de la meme facon a un consultant dote d’une forte personnalite qu’a un consultant psychologiquement fragile. Ses craintes et ses questionnements en temoigneront. Le role du voyant est alors de cerner cette personnalite de maniere a lui presenter les choses pour qu’il les accepte et les digere le mieux possible sans penser que le ciel est en train de lui tomber sur la tete.

La voyance n’est pas, a mon sens, juste un "jeu" de questions/reponses. Le voyant doit faire preuve de psychologie et son ecoute est primordiale pour, qu’au terme de la consultation, le consultant se sente davantage maitre de son destin.

Dire que le voyant n’a aucun role si ce n’est celui de predire l’avenir est, a mon gout, quelque peu reducteur.

Excellent week-end.

prédictions et psychologie
estelle des enclos - le 18 mars 2007

bonsoir Elisa . Je réponds a mon intervention qui apparemment vous a interpellé quant aux cotés restrictifs de ma réponse .Je vous rejoins dans la psycologie car dans l’article que j’ai écris "la voyance doit elle être pratiquée ?" du 20 février 2007 abordé le sujet avec la même idée du déroulement d’une consultation que vous. Par contre la voyance pour moi n’a jamais été un "jeu" de question /réponse bien au contraire .Je répondais simplement a une idée apparemment véhiculée sur ce site par certains praticiens que prédire l’avenir des consultants n’est que secondaire ce en quoi je suis totalement contre. Car jusqu’à la preuve du contraire c’est la préoccupation première de mes consultants a moins que ceux ci soient l’exception qui confirme la règle ! Le problème que pratiquent beaucoup d’intervenants praticiens ou non est de sortir les phases de leur contexte ce qui en détourne complètement le sens initial ;c’ est bien dommage car les débats seraient certainement plus constructifs... J’espère avoir répondu à votre article. Merci du votre et bon week-en également. Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Consultant et consultant
Elisa R. - le 16 mars 2007

Bonjour,
Il y a à mon avis deux types de consultants : celui qui souhaite qu’on lui prédise l’avenir sans conscience réelle de l’interaction que son comportement à venir peut induire comme changements dans sa destinée. Et fausser ainsi, de manière tangible, les prédictions qui lui ont été faites. Dans ce cas, le consultant se positionne en tant que victime d’une voyance erronée et par conséquent d’un charlatan. Ce consultant, et n’y voyez là aucune condescendance, éludera d’emblée la possibilité qu’il est seul maître de son destin et qu’il est capable d’en changer le cours par ses pensées, ses actions et que le voyant ne joue ici qu’un rôle de transmetteur d’informations. La réaction post-consultation de ce type de consultant est sans appel : les prédictions se sont avérées justes et il ne tarit pas d’éloges concernant le voyant consulté ; les prédictions ne se sont pas déroulées comme annoncées par le voyant et il a alors la sensation d’avoir été dupé. Il est ainsi inutile au voyant d’essayer de faire entendre au consultant que ce dernier a changé le cours des choses par ses choix.
Bien entendu, il n’est question ici que de voyants compétents et reconnus.
Il y a également le consultant pour qui la voyance est un outil de compréhension de son chemin de vie. Celui qui a conscience de ce qu’il est mais qui a besoin d’éléments supplémentaires pour modifier des comportements, des blocages qui le freinent dans son évolution personnelle. Ce consultant a précisément conscience qu’il se construit petit à petit et que rien n’est inscrit de manière ferme et définitive. Un véritable dialogue peut alors s’instaurer entre l’émetteur et le récepteur. L’information transmise est alors reçue comme une pièce supplémentaire au puzzle de son cheminement intérieur.
Pour conclure, je reprendrai une citation d’un philosophe américain qui se passe de commentaires, tant son message est clair :"Ce qu’un homme pense de lui-même, voilà ce qui règle ou plutôt indique son destin."
Quel que soit le type de consultant, son souhait de consulter part souvent d’un même postulat : il est acculé de doutes à un moment de sa vie et souhaite des réponses. Une fois ces doutes dissipés et la confiance en lui retrouvée, il lui est alors plus aisé d’avancer sereinement et, pour paraphraser Nietzsche, de devenir ce qu’il est. Un chemin initiatique long et semé d’embûches, certes, mais qui augure de belles satisfactions personnelles.

consultant et consultant
estelle des enclos - le 17 mars 2007

Bonsoir Elisa .Je suis tout à fait d’accord avec votre constatation qui résume fort bien en quelques lignes la consultation et ses tenants et aboutissants avec recul et réflection .Merci de votre témoignage .Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

quand le consultant fausse la consultation (sic)...
- le 17 mars 2007

"Bonjour, Il y a à mon avis deux types de consultants : celui qui souhaite qu’on lui prédise l’avenir sans conscience réelle de l’interaction que son comportement à venir peut induire comme changements dans sa destinée. Et fausser ainsi, de manière tangible, les prédictions qui lui ont été faites"

Oulala ! Si le reste de la réponse est plus dans l’ouverture... Là je trouve que le "POUVOIR" est très présent.

Que de certitudes ! Ou peut-être d’incertitudes inconscientes...

Je pense que vous êtes dans le rang des professionnel(le)s pour avoir tant d’aplomb sur la pratique de votre "art" (pourtant même les grands artistes ont douté. Rares sont ceux qui se sont permis de dire que les personnes qui ne les comprenaient pas étaient des ânes).

Ainsi y aurait-il (pour les professionnels) une voyance à double vitesse, celle des pauvres esprits non éclairés - et celle des plus sages ?

Moi j’aurais pensé, que quelque soit le voyant et quelque soit le consultant, le rôle du premier serait d’être un éclaireur, un accompagnateur - puisqu’il dit VOIR.

A vous lire, j’ai le sentiment que certains s’aveuglent de leur suffisance, et en perdent ainsi la véritable lumière.

Pas de certitudes mais des doutes
Elisa R. - le 17 mars 2007

Oulala ! Vous vous meprenez mon cher et de suffisance, chez moi, il n’y a pas. Et je rectifie d’emblee vos propos avant d’aller plus loin, je ne suis pas une voyante mais une consultante eclairee ;-) (dans le sens : qui a pris conscience de certaines choses et non qui se considere au-dessus des autres).
Je pense qu’il y a un propos sur lequel vous et moi sommes d’accord : "le role du voyant serait d’etre un eclaireur, un accompagnateur" (sic). Mon post n’est absolument pas en desaccord mais vient plutot corroborer vos dires.
Non, mon propos est davantage de me placer du cote du consultant. Et pour avoir ete les deux a la fois, dans des periodes differentes de ma vie, c’est ici un constat empirique et non une classification pretentieuse et suffisante du consultant.
Nietszche ecrivait "C’est pas le doute qui rend fou, c’est la certitude". Je vous rassure, le doute m’envahit plus que la certitude. Sinon, il y a belle lurette que j’aurai tourne "coucou".

Pour clore ce petit interlude de la defense, j’ai un profond respect tous ceux qui dedient leur existence a aider les autres. Je respecte egalement la demarche du consultant qui est avant tout un appel au secours. Mais je crois profondement que nous avons tous le pouvoir de changer le cours du destin et que ce dernier est avant tout fonction de nos comportements et de la prise de conscience de ce que nous sommes a titre individuel. Et tout comme le voyant ou specialiste des arts divinatoires, il n’y a pas un type de consultants mais plusieurs. Encore, une fois, n’y voyez la aucune suffisance de ma part mais plutot un constat empirique.

Entre l’aveugle, l’eclaire et le patente, je n’ai pas encore choisi mon camp peut-etre aussi parce que je suis en constante evolution et qu’une partie de moi demeure encore a l’ombre de la lumiere.

Avec tout mon respect.

Notion de Destin
FLAM - le 18 mars 2007

Bonjour à tous, bonjour à vous Laurent EDOUARD,

la notion de destin fait couler de l’encre...

En prime abord, les occidentaux et les orientaux n’ont pas la même vision intellectuelle du "destin", mais le ressenti en est le même puisque l’humain demeure l’humain partout ailleurs lorsqu’il se déconnecte de l’intellect...

Bref.

Après "synthèse" des expériences existentielles collectives diverses et variées, philosophies et sciences, le destin avec un grand D correspondrait aux racines et au tronc de l’arbre duquel nous sommes tous issus -l’Univers- (cf Ygddrasil l’Arbre de Vie et de la Connaissance dans la tradition viking et cf autres traditions toutes communes en fait dans ce symbolisme archétypal collectif).

Par exemple le sort de la Terre par conséquence de l’humain, exprime cette idée : "la racine" de l’arbre conditionne l’existence terrestre : ainsi l’humain en est une fibre composant le tronc... Ceci est le Destin collectif fonction des lois universelles qui nous amène tous à nous manifester dans le même sens.

Les branches de l’arbre, ses feuilles, ses fruits sont la représentation de notre destin individuel. Pour se caler dans la Vie (donc recevoir la sève de par les racines), l’humain dispose du libre arbitre qui lui permet par tâtonnement/déduction, d’être conscient de lui-même et de l’Arbre, finalement d’être véritablement acteur des processus universels...

Le libre arbitre est "synonyme" de liberté et de diversité.

Un "voyant" "voit" par ses filtres intérieurs, par sa capacité à percevoir/ressentir les synchronicités...
Mais, lorsqu’il semble voir il ne doit pas édicter pour autrui : qui prétend être objectif et véridique lorsque cette sensation enivrante (mais illusoire) de connaître un pan de la vie de son congénère vous envahit ????
Si l’on se laisse bercer dans cette sensation, l’on peut se prétendre comme un "élu" et donc là, danger !!!

Je demande à voir ! qui est sûr de vraiment voir !!!!

Mettre l’ego de côté concerne aussi le "voyant", d’ailleurs d’une manière pointue.

Un "voyant" est un traducteur, point. Un "guide", ou si l’on préfère avec humour un GPS et le restant est fantasme.
Par contre, si ce même "voyant" possède des capacités de thérapeute, et bien qu’il les utilise pour le bien d’autrui avant d’être traité d’égoïste par l’existence : "la cuisine est faite pour le plaisir de se nourrir et de partager", sinon l’on souffre de problèmes gastriques !!!

Bonne digestion amis :-) !!!
Laurent FLAMAND

le chemin le plus court...
estelle des enclos - le 19 mars 2007

bonjour Laurent FLamand Je viens de lire votre article et vous y apporte ma réponse Je ne me considère n’y comme une élue (de dieu ) n’étant pas mystique, n’y possédant un ego démesuré(comme il est courant dans le domaine ésotérique), ni comme un guide (spirituel je suppose) n’étant pas un gourou.Je suis plus près du GPS (j’ai compris le sens humoristique) indiquant via mes informations auditives(et oui je suis médium) n’en déplaise aux cartésiens, des information a mes consultants sur leur devenir A eux d’utiliser le chemin le plus cour pour arriver a bonne destination ou les routes de campagnes s’ils en ont envies...Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Re : le chemin le plus court...
FLAM - le 20 mars 2007

Bonjour à tous et bonjour à vous Estelle !

Estelle, je ne puis que vous remercier de votre contribution en réponse à mon article.

Une petite précision : mon article "Notion de Destin" était destiné à nous tous que nous sommes, c’est-à-dire tous faillibles !...

D’après la tonalité de votre écrit, il semblerait que vous ayez pris personnellement ce petit développement que j’ai manifesté dans ce forum ; pour "preuve", j’ai introduit mon article par les civilités suivantes : "Bonjour à tous, bonjour à vous Laurent EDOUARD, (...)".

A mon sens, et en toute sympathie, vous n’aviez point besoin de vous justifier de la sorte...

Ainsi ce ne fut du tout une offensive à votre encontre mais simplement un partage d’expériences collectives.

Une autre précision tout de même ; les "cartésiens" ne sont pas profilés/formatés à l’identique. Je suis moi-même cartésien (mathématicien) et "medium".

Alors, à bas les clivages et clichés surfaits.

Je le répète, mes propos ne sont que sympathiques, informatifs et intègres dans le cadre de la participation.

Toutes mes amitiés,
Laurent FLAMAND

les pied sur terre la tete dans les nuages...
estelle des enclos - le 20 mars 2007

Bonsoir Laurent Flamand .Merci de votre réponse . J’ai répondu à votre article avec virulence mais actuellement je suis sur ce site traitée selon les jours ,par les uns de faible et d’incapable, par les autres d’ignorante etc... et de ces remarques particulièrement désobligeantes je commence à saturer d’où ma réaction défensive( surtout pas une justification !) Vous êtes la preuve vivante que les "cartésiens" peuvent être aussi a l’écoute de la spiritualité ce qui fait de vous un être complet intellectuellement, ayant les pieds sur terre et la tête dans les nuages .... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

contribution de Julie t.
estelle des enclos - le 21 février 2007

bonjour à tous Je viens ajouter mon avis en tant que professionnelle. D’abord félicitation à Julie pour avoir donné son avis pour ma part je trouve que le bonus a un coté dérangeant car il me fait penser au bon point et image de l’école .Les consultants bénéficiant d’une consultation test gratuite je trouve normal qu’ils fassent leur compte rendu gracieusement Ces derniers sont d’ailleurs tres subjectifs car les pratiques ne pas identiques Il est par exemple nettement plus facile de pratiquer une voyance avec un support ,quant médiumnité pure et les consultants sont plus satisfaits d’une consultation correspondant à leur envie qu’une autre n’ayant pas forcément dans leurs sens ; En fin de compte seul le futur pourra vraiment dire quels sont les bons voyants des moins bons et pourra voir l’efficacité des comptes rendus car il ne suffit pas d’être agréable mais d’etre efficace !!! Je trouve par contre l’idée le LOV très intéressante pour les voyants qui non pas toujours le recul vis à vis de leurs consultants .Merci a vous Jean de passer autant de temps à asseyez de remettre de l’ordre dans notre profession qui en a bien besoin !!!Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

Contribution de Julie T.
Mr Spock - le 15 février 2007

Puisqu’il faut toujours un premier pour se "mouiller", je vais me lancer.
Effectivement, si le principe de la consultation bonus est de "récompenser" un compte-rendu permettant d’éclairer les futurs consultants sur les compétences d’un praticien de la voyance, celui-ci apparait bien "léger", voire peu exploitable.
De plus, votre site affichant clairement la "couleur", à savoir faire la promotion des voyants qui passent (courageusement) "l’épreuve du feu", par le bouche à oreilles pour éviter le pire, il me semble normal que nous autres, béotiens du domaine, mais prompts à la critique des charlatans, jouions le jeu.

Néanmoins, en l’occurence, il y a eu une réponse indiquant que Laurent est un excellent voyant... ce qui, par ailleurs, est l’avis général depuis longtemps. Merci à ce sujet à vous Laurent, qui n’avez pas forcément besoin de ce site pour votre promotion, de continuer à nous éclairer...

Donc, en conclusion mais en toute humilité (errare humanum est), je ne suis pas persuadé que l’attribution d’un "bonus" soit franchement mérité.



Professionnels testés et accrédités

Les promotions

Pour être prévenu des offres promotionnelles, réductions, gratuités, avantages, offerts ponctuellement par les praticiens accrédités, remplissez le champ suivant :



puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2017 © L’Officiel de la Voyance - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.10
Hébergeur : Serveur dédié OVH