Et l’astrologie dans tout cela ?

Depuis de nombreuses années, j’ai ressenti la nécessité d’exposer, en début d’entretien, les “conditions d’utilisations ” de toute étude astrologique.

Cette “notice d’emploi “, comme il m’arrive de la nommer, entre, de fait, dans le cadre d’une recherche épistémologique des possibilités et des limites de notre outil.

Elle a pour but d’affiner et de préciser encore mieux, dans l’esprit de consultant, ce qu’il peut attendre d’un entretien comme le nôtre.

Car, en effet, il peut paraître choquant, au 20ème siècle, de recourir à  une telle démarche !

Et pourtant…

J’ai coutume de dire “qu’un homme averti en vaut deux ” !

Mais en fait, averti de quoi ?

Les anciens considéraient que les malheurs et les bonheurs de notre existence venaient des dieux ou des planètes qui ainsi présidaient à  la vie des hommes ici bas.

L’homme moderne sourit de tout cela, certes non sans raison.

Mais voyons si les modernes sont, de ce point de vue, plus rassurants.

Les notions de déterminisme, de schème, de structure, dans des domaines aussi différents que la génétique, la psychanalyse, la sociologie, l’anthropologie, etc…, constituent bel et bien de véritables réseaux de destins propres à  la nature de l’homme et, par conséquent, de la société que celui-ci engendre.

La notion de destin, on le voit, est une notion parfaitement actualisée sous d’autres concepts et d’autres vocables…

L’homme ne naît pas vierge ! Evidence première retrouvée.

Et l’astrologie dans tout cela ?

Elle ne prétend pas pour autant que les planètes soient la cause directe du bonheur ou du malheur des hommes, cela serait trop simple.

Non, en fait par le biais d’une structure archaïque, sorte d’infrapsychisme, (sous psychisme en dehors de toute notion d’espace ; concept de non séparatibilité en micro-psychisme), commune à  l’homme et à  l’univers, les planètes symbolisent une matrice, une structure abstraite agissant simultanément au fond de l’homme et de l’univers.

Véritable architecture des dispositions psychiques et physiques de l’être humain au moment de la naissance, cette structure ressemblant, à  s’y méprendre, à  une véritable génétique astrale, signe les grandes tendances d’une personnalité, comme aussi bien de tout mouvement (économique, politique, culturel, etc…).

L’instantané photographique à  l’échelle cosmique que représente la carte du ciel au moment de la naissance d’une personne ou d’un groupe en train de donner naissance à  un quelconque projet, est une véritable source d’informations.

La connaissance de soi en ce qui concerne les individus ne peut qu’y gagner mais surtout, la notion de conseil à  propos de laquelle j’insiste tout particulièrement.

Car cette connaissance serait bien stérile si nous n’avions l’espoir d’en saisir les conséquences pratiques.

L’orientation scolaire et professionnelle est au premier rang des conseils utiles grâce à  cette “lecture particulière “, car l’homme ne se réalise que dans la mesure qu’il s’épouse lui-même.

” Adviens à  ce pourquoi tu es né… ” disait déjà  le poète “.

Par ailleurs, il est des circonstances où, à  la croisée des chemins, au tournant d’une vie, un conseil objectif peut rendre de très gros services en mettant calmement à  plat une situation conflictuelle excessivement chargée d’une émotivité mauvaise conseillère et éviter ainsi une décision hâtive aux conséquences parfois graves.

A considérer les choses ainsi il est implicite que je conçois la possibilité d’une évolution de notre destin. L’homme a même, en quelque sorte, le devoir moral de travailler à  l’achèvement de sa personnalité créatrice.

Il peut faire, ou non, quelque chose de ce qu’il lui est imposé.

Le Sujet, ou le moi profond, sortes de centres intérieurs spécifiques à  chacun, est capable en grand architecte, d’utiliser à  des fins d’évolution la connaissance et les conseils exposés au cours des entretiens.

” Les astres proposent et l’homme dispose “, disait déjà  il y a bien longtemps, avec beaucoup de sagesse, saint Thomas d’Aquin.

En fait, à  chaque instant du futur est à  la fois prédéterminé (donc prévisible) pour une part et totalement indéterminé pour une autre part. Celle dernière part est en fait issue de la mise en œ“uvre ou non, par le Sujet de son potentiel d’évolution.

L’homme est à  la fois un démiurge (un dieu créateur) et un crucifié vivant à  l’intersection d’un destin qu’il ne peut fuir et d’une création potentielle dont il a au fond de lui-même la ressource.

La possibilité pour l’homme averti de mieux construire son futur conduit tout droit aux problèmes de la prévision.

Ici, il faut que les choses soient bien clairs. Prévoir n’est pas prédire.

Il n’est pas possible de “prédire ” exactement les événements du futur, laissons cela à  une mauvaise presse qui sait en tirer profit, mais, à  l’inverse, il est possible de pronostiquer une tendance précise dont les probabilités de réalisation sont fortes dans un domaine particulier de la vie.

La prévision est, en fait, le postulat implicite à  toute démarche scientifique.

Le développement de la futurologie et de la prospective en est la preuve flagrante.

Et puis à  quoi servirait la connaissance scientifique si elle n’étant en mesure de prévoir quoi que ce soit demain, concernant les phénomènes sur lesquels elle met en œ“uvre sa méthodologie ?

On peut dire que l’Astrologie est une sorte de chronobiologie avant l’heure qui permet de repérer, à  l’instar des cycles biologiques de l’organisme humain, des cycles spécifiques avec leurs phases ascendantes et descendantes.

Héraclite considérait avec juste raison que “chaque chose ici bas arrivée à  son apogée était condamnée à  décliner “.

Lois de l’univers, de la vie, de l’humain et de ses entreprises…

Et connaître à  l’avance les phases de ces cycles par un bilan constitue une aide à  la décision précieuse et fiable.

Sommes-nous en fin d’une expérience sociale, professionnelle ou affective, et à  la veille d’un re-départ ?

Voilà  qui permet de mieux gérer notre vie.

En ce sens, on peut considérer l’Astrologue comme un conseiller de gestion en patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  • Any Kler sur LES MORTS PEUVENT-ILS COMMUNIQUER AVEC NOUS ? (1): “Bonsoir Jaqueline, Tout cet amour que vous portez à votre papa, vous honore, n’interprétez pas son silence comme un abandon,…Jan 17, 21:01
  • Any Kler sur LES MORTS PEUVENT-ILS COMMUNIQUER AVEC NOUS ? (1): “Bonjour à vous, Je comprends votre peine mais je ne vous approuve absolument pas ! CDLT Any KlerJan 17, 20:45
  • TOULOT sur LES MORTS PEUVENT-ILS COMMUNIQUER AVEC NOUS ? (1): “* joel.toulot@hotmail.fr Bonjour, Ma compagne vient de décéder il y a cinq mois .Nous avons vécu vingt années ensemble un…Jan 17, 18:48
  • amiour sur Pour travailler dans un cabinet de voyance ?: “Medum Bonjour j’ai un don je fais des rêves primonitoire j’ai des flachesje suis clairvoyante jai vu des énergies j’ai…Oct 13, 00:55
  • Myriam sur Arnaque à  tous les étages: “Arnaque à  tous les étagesBonsoir Pour faire suite à mes 2 précédents messages, je me suis fait arnaquer de 200€…Oct 7, 21:37
  • Fagault sur LES MORTS PEUVENT-ILS COMMUNIQUER AVEC NOUS ? (1): “LES MORTS PEUVENT-ILS COMMUNIQUER AVEC NOUS ? (1)Sa fait 25ans que mon papa et partie à cause du cancer j’avais…Sep 14, 21:53
  • Nehissa koné sur Le signe Verseau: “Le signe Verseauje suis verseau née le 14 février et je me reconnais égalementJuil 7, 17:27
  • Nehissa koné sur Le signe Verseau: “Le signe Verseauje suis verseau née le 14 février et je me reconnais égalementJuil 7, 17:27
  • seddas sur Suis-je une mauvaise voyante ?: “Suis-je une mauvaise voyante ?Bonjour, je pense que vu comme vous vous remettez en question en demandent cela à vos…Juin 29, 13:49
  • seddas sur Suis-je une mauvaise voyante ?: “Suis-je une mauvaise voyante ?Bonjour, je pense que vu comme vous vous remettez en question en demandent cela à vos…Juin 29, 13:49

SUR l'Officiel de la Voyance

Dans la même catégorie

Réservez UNE CONSULTATION-TEST

Retour haut de page