...L’épreuve des preuves©

Depuis 1999 LOV recense, grâce à vous,
le meilleur des arts divinatoires pour vous préserver du pire.

lien vers le forum
LES DANGERS DU SPIRITISME

"Je suis probablement à contre-courant de l’idée que bien des gens se font du Spiritisme...

Article mis en ligne le 28 août 2003

par Charly Samson
logo imprimer

Nouvelles infos rentrées :

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Catherine G.:
Voyance - Avis sur Euphoria, médium :"elle devinait toutes mes pensées"

"elle devinait toutes mes pensées"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Pascal S.:
Avis sur Carole 3f, voyante : "EXTRAORDINAIRE !!"

"Ma plus belle consultation à ce jour !"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Mouna Z.:
Voyance - Avis sur Sevasty, médium :"Je la recommande donc sans hésitation"

"très juste pour le présent et le passé"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Laetitia T.:
Voyance - Avis sur Rebecca Val, taromancie :"résume étonnamment bien la situation"

"a très bien cerné la situation présente"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Aïcha B.:
Avis sur Daphnée Klauser, voyance pure :"je vous dis bravo"

"éclairée dans ce brouillard"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Patricia L.:
Avis sur Stéphanie Toscane, médium :"Consultation impressionnante"

"Elle a mentionné des choses de mon passé qui ne peuvent pas s’inventer"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Dienabou D.:
Voyance - Avis sur Caroline April, taromancie :" Bref... c’était bluffant !"

" zéro erreur sur mon passé, mon présent, mon état d’esprit, ma (...)

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Amélie B.:
Avis sur Marie Damotte - Voyance :"très contente de cette consultation et recommande vivement"

"consultation dans son ensemble criante de vérité"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Isabelle M.:
Voyance - Avis sur Raphaël Henri, médium :"Consultation impressionnante"

"son ressenti cadre, avec une incroyable perfection, à la réalité"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Lobna D.:
Avis sur Any Kler - Voyance : "voyance détaillée coté sentimental, professionnel, financier et familial"

"Elle m’a étonnée par sa précision à décrire les personnes, leurs états d’esprit (...)

LES DANGERS DU SPIRITISME

"Je suis probablement à contre-courant de l’idée que bien des gens se font du Spiritisme en proclamant qu’il est dangereux de le pratiquer.
Je n’ai pas l’intention d’entamer de vaines polémiques, ni de me singulariser pour en tirer une sotte vanité ; je souhaite seulement mettre en garde contre les dangers qui les guettent ceux qui, mal informés,
se laissent guider par leur curiosité avant de se prendre à un " jeu " qui peut créer l’accoutumance d’une drogue et se révéler destructeur.

Interroger des personnes décédées est une façon de se rassurer quant à notre devenir après la fin de notre vie terrestre, de nous rapprocher de ceux que nous avons aimés et d’obtenir de leur part des informations et des conseils que nous jugeons utiles.

C’est aussi une confirmation apparemment concrète des affirmations
des religions et des philosophies qui nous répètent qu’après la mort c’est à une autre forme de vie que nous accédons.

Le problème est complexe.

D’une part la croyance en un prolongement de l’existence après la mort correspond à une logique qu’il serait difficile de rejeter, mais d’autre part, s’il en est ainsi, les contacts entre ces deux états d’un être humain semblent soumis à des lois
qui ne nous appartiennent pas.

A la recherche d’un dialogue avec les morts

Dans les civilisations de l’antiquité, la plupart des peuples ont pratiqué
la nécromancie, c’est à dire l’interrogation des morts dans un but de divination.

Des méthodes différentes existaient en Asie et en Afrique, comme il en existait chez les Assyriens et les Babyloniens.

Plus ou moins conservées et déformées elles sont parvenues jusqu’à notre civilisation.

En 1847, une famille de New-York déclare avoir découvert l’alphabet spirite.

La méthode spectaculaire de la famille Fox qui, selon ses auteurs, procure la possibilité de communiquer avec les morts, se répand sur toute la planète.

En France, un scientifique qui a pour nom Hippolyte-Léon Rivail va se passionner pour ces tentatives de communication avec l’esprit des morts.
Il est né à Lyon en 1804, est médecin et pédagogue et a publié des cours de médecine, d’arithmétique, de grammaire et de droit.
Il exerce la profession d’enseignant en physique et en chimie dans un lycée.
Dès 1854, il est persuadé que les phénomènes des tables tournantes
dont il est témoin, ne peuvent être produits que par les esprits des morts.

C’est de ce postulat que va naître une recherche exclusivement orientée
dans ce sens. Il se rend compte que parfois " les esprits " se trompent
dans leurs affirmations, mais devant l’importance des faits qu’il observe,
il veut découvrir les lois qui les régissent.

Si nous considérons que ce scientifique n’avait à sa disposition
que ce que la science connaissait il y a de cela un siècle et demie,
nous pouvons imaginer que ses conclusions auraient été bien différentes s’il avait vécu dans la deuxième partie du vingtième siècle.
Il commença donc par transformer une hypothèse en " vérité ".

Comme la plupart des chercheurs en ce domaine il fonde ses persuasions sur l’existence " d’esprits ", c’est à dire d’êtres humains dépouillés
de leurs corps.
Il pense aussi que pour communiquer avec eux il est nécessaire de passer par l’intermédiaire d’un médium.
Cet intermédiaire placé au milieu (médium), entre l’esprit et les humains
avec qui il communique créera jusqu’à nos jours une confusion qui fait encore utiliser souvent le mot médium en le plaçant dans le seul contexte du spiritisme.

En 1856 un médium aura sur lui une influence décisive.
Il le persuade qu’il est choisi pour remplir une mission importante
qui lui permettra de sauver le monde.
Il lui indique que dans une vie antérieure il a été un druide très important qui avait pour nom Allan Kardec.
Il lui précise que c’est sous ce nom qu’il doit établir et faire connaître
sa doctrine.
Dès lors Allan Kardec se sent missionné et inspiré.
Il se démarque des spiritualistes dont certaines théories ne lui conviennent pas, créée le mot spiritisme et publie un livre sous le titre " Le Livre des esprits " à la librairie Leymarie à Paris.

Le succès de cet ouvrage est retentissant et il sera bientôt traduit en plusieurs langues.
Cet engouement inquiète l’Eglise catholique qui proclame que cette doctrine pervertit la religion.

Mais cette condamnation ne fait qu’accroître le prestige du spiritisme
et de son auteur dans le monde entier.
Le spiritisme devient vite une "croyance" comparable à une religion, d’ailleurs il est souvent qualifié de "religion spirite".

Allan Kardec meurt en 1869 et, depuis, son tombeau au cimetière du Père Lachaise à Paris est toujours fleuri
et visité en un pèlerinage permanent.

Depuis Allan Kardec

C’est ainsi que débuta la grande aventure du spiritisme qui connaît toujours de nombreux adeptes.
Ce qui a commencé par une recherche quasi scientifique s’est transformé en une croyance irraisonnée car bâtie
sur le postulat établi par A. Kardec :
- "Les manifestations observées lors des séances de spiritisme
ne peuvent être que le fait d’une communication avec des morts."

Cette idée aurait pu rester à l’état d’hypothèse à étudier avant d’en accepter la conclusion sans que des preuves irréfutables soient connues. En bien des choses il y a ceux qui croient et ceux qui cherchent.

Les spirites convaincus pensent
qu’ils n’ont pas à chercher ... puisqu’ils savent.
Pendant des siècles nos ancêtres ont cru savoir que la foudre était la conséquence de la colère des dieux.

Gardons-nous d’être intolérants et respectons ceux qui sincèrement et sans intérêt particulier croient au spiritisme ou n’y croient pas.

Il est cependant deux éléments qui méritent d’être pris en compte.
Ce sont d’une part les progrès de la science depuis la fin du dix-neuvième siècle et les inconvénients majeurs
que j’ai personnellement constatés.

C’est dans le courant du vingtième siècle que la physique a évolué considérablement, n’étant en rien comparable à ce que connaissait et enseignait Allan Kardec.

L’étude des énergies contenues dans l’atome et la découverte des fantastiques pouvoirs des particules élémentaires ont bousculé tout ce qui avait été admis auparavant.

A la fin du siècle, un grand physicien français, Louis Leprince-Ringuet, a déclaré qu’il avait appris et enseigné que l’atome était la plus petite partie de matière qui ne serait jamais divisée et qu’ensuite il avait continué sa vie de chercheur
en désintégrant des atomes.

Constatation qui devrait rendre plus modestes ceux qui osent encore "affirmer".

Des savants de plusieurs pays sont parvenus à des théories telles que celles de la physique quantique ou, plus récemment, de la théorie des cordes, qui nous font douter de la réalité de la matière.

Tout va très vite aujourd’hui et bien des vérités scientifiques ne sont que provisoires. Quand " Energie et Matière " se confondent, certains phénomènes se placent sous d’autres éclairages qu’un savant d’il y a plus de cent ans ne pouvait même pas soupçonner. L’ignorance qui règne à une époque ne doit pas favoriser une sorte d’obscurantisme définitif.

Fausses preuves et nouvelles hypothèses

Quelles preuves possédons-nous sur la réalité des contacts avec les morts au cours des séances de spiritisme ?

Il est vrai qu’une énergie se manifeste, parfois même violemment.
Une table se comporte comme si elle était habitée par une sorte d’intelligence qui la fait se mouvoir
et peut la rendre agressive, un verre échappe à celui qui le touche
et va se briser sur le sol...
Il est évident qu’en dehors de toute tricherie, une énergie s’est manifestée.
Il ne serait pas objectif de contester des faits souvent observés.
C’est là qu’intervient une conviction pré-établie en attribuant l’origine
de ces phénomènes à des personnes trépassées.

Les " preuves " avancées sont les réponses aux questions
qui ont été posées aux esprits et éventuellement des manifestations visibles. Dans le deuxième cas nous savons qu’à une époque la mode était
aux apparitions de " fantômes " et même des personnalités scientifiques
ont été l’objet de supercheries. Ne retenons que ce qui est authentique
et examinons comment d’autres hypothèses peuvent être formulées
actuellement à la lumière des théories émises par des physiciens.

Un savant français, Jean Charon, a publié aux éditions Tchou-Laffont
un livre dont le titre est " L’infini sursis ", dans lequel il révèle le résultat de ses travaux sur " La mémoire des électrons et la projection de l’inconscient ".

Il me paraît important de citer ce qu’il écrit :
- "Les électrons qui nous constituent contiennent un espace-temps
qui n’obéit pas aux lois de notre univers quotidien.
De plus la totalité de notre esprit est contenue dans chacune des particules.
Si l’on ajoute à cela que chaque électron de notre corps recèle
toute la mémoire de ses vies antérieures, on débouche inexorablement
sur une certaine idée de la réincarnation."

Sans approfondir ce qui découle de cette " découverte ",
nous pouvons considérer que les milliards de milliards d’électrons
qui constituent la base de la matière-énergie de chaque être humain
contiennent toute la mémoire de l’univers depuis sa création.
Chaque électron immortel a connu des vies humaines, animales,
végétales ou même minérales et en a accumulé la mémoire,
puisqu’il a le souvenir de ses vies antérieures.

Chaque participant à une séance de spiritisme est possesseur
de cette extraordinaire mémoire dont il n ’a pas conscience,
mais qu’il projettera tout aussi inconsciemment.

Donc toutes les réponse qui vont être données par les esprits interrogés
sont déjà présentes. La concentration des personnes réunies
dans un même but, avec les mêmes pensées intenses créée un égrégore
qui se constitue, se développe, s’amplifie et devient actif.
L’égrégore est une énergie qui contient toutes les vibrations des gens
qui le créent, le font vivre... et qui leur échappe.

Les réponses correspondant à des faits des plus intimes sont déjà là.
Souvent la " preuve " consiste à dire que ce qui a été répondu
ne pouvait être connu que de l’esprit interrogé... sans penser
que l’égrégore les possédait toutes.
A ce propos, citons Robert Ambelain :
- " Les égrégores sont des créatures psychiques artificielles,
créées par la pensée unanime d’une réunion d’individualités dynamisées
et entretenues en vie par des rites, voire des sacrifices et qui acquièrent
une puissance occulte d’action en rapport avec celles des impulsions
qui leur sont suggérées par leurs animateurs. "
Ambelain utilise l’expression : " puissance occulte d’action. ".

Cette puissance cachée s’exprime sur la matière d’une table, par exemple. Quand sa manifestation devient trop inquiétante, les participants s’empressent de clore la séance et de ranger les objets qu’ils ont utilisés. Une fois la lumière rétablie dans la salle, ils se sentent rassurés...

Mais l’égrégore a-t-il été détruit ?

Des dangers sournois

Cette " créature psychique artificielle " existe encore ;
elle n’est pas anéantie.
Sa " vie " est semblable à ce que les occultistes du siècle dernier
appelaient des " larves ", capables de se fixer sur un être humain
tel un parasite qui dès lors se nourrit de son énergie en le vampirisant.

Ce qu’il me paraît important de souligner c’est que l’intervention
d’un " surnaturel malsain " n’a plus à être évoquée dans l’observation
de ces phénomènes.

Une fois de plus je dois citer encore des faits dont j’ai constaté
les terribles conséquences.

M’intéressant aux échanges d’énergies dans le cadre du Magnétisme
et du Sophromagnétisme, j’étudiais les relations entre l’intensité
du magnétisme humain et les photos prises avec un appareil Kirlian.
(voir mon livre : Guide pratique de magnétisme et de sophromagnétisme - Editions Trajectoire).

Lors d’un festival de parapsychologie cet appareil révéla
qu’une personne était presque totalement dépourvue de cette énergie vitale. D’autres appareils Kirlian aboutirent au même résultat.
J’ai longuement parlé avec cette jeune belle femme qui avait tout
pour être heureuse : Trente cinq ans, un compagnon avec qui elle s’entendait bien, un commerce florissant, etc...

Cependant elle avait déjà fait plusieurs tentatives de suicide.
Nous avons recherché quelle pouvait être l’origine de ces pulsions...
Au cours de son adolescence, de l’âge de 14 ans jusqu’à 18 ans,
avec sa sœur et un ami, elle avait fait deux à trois fois par semaine
des séances de spiritisme. J’ai rencontré sa sœur, plus jeune d’une année.

Pour sa part elle avait eu plusieurs accidents de moto car elle avait de longs moments d’inattention.

Elle souffrait de crises d’épilepsie et avait même subi une trépanation.
Leur ami qui avait quitté la région avait lui aussi connu de multiples déboires jusqu’à l’amputation d’une jambe.

Elles m’ont raconté les manifestations impressionnantes qu’elles avaient déclenchées.

Toutes deux avaient aussi en commun un comportement significatif.
Vers la fin de leur adolescence leur appétit sexuel était très développé.
Ensuite il s’était atténué jusqu’à connaître l’absence de désir
et le rejet du compagnon. La plus jeune qui avait un enfant avait beaucoup d’amour pour son compagnon, père de l’enfant, mais faisait chambre à part.

Sa sœur qui aimait son compagnon et se savait aimée de lui,
supportait mal leurs rapports.
Elles étaient toutes deux souvent lasses et fatiguées
comme l’étaient il y a quelques siècles les personnes qui se croyaient victimes d’agissements d’incubes et de succubes.

Dix-huit mois plus tard, j’ai rencontré la plus âgée que j’avais aidée lors de mon premier séjour.
La situation était moins aigue, mais dans l’intervalle elle avait encore
fait une tentative de suicide avec un couteau de cuisine ; geste d’une pulsion sans raison qu’elle était incapable d’expliquer.

Depuis ces rencontres j’ai été attentif d’une part aux indications
de l’appareil kirlian et d’autre part aux déclarations des personnes
qui ressentaient l’absence ou la perte de leur énergie vitale.

Chaque fois je les ai interrogées et il m’ a été confirmé
qu’elles avaient pratiqué des séances de spiritisme.
Comme moi, vous rencontrerez des jeunes qui sont curieux
mais imprudents car ils ignorent la présence de dangers sournois.
Au début c’est pour eux comme un jeu dans lequel ils découvrent
des éléments qui sont qualifiés de magiques ou de surnaturels.
Alors ils interrogent l’égrégore qu’ils créent et ils obtiennent des réponses.

Ils m’ont souvent déclaré avoir ainsi interrogé des personnages célèbres
tels que Socrate, Napoléon, Joséphine ou Victor Hugo ; comme si ces personnes disparues étaient à leur disposition depuis une autre dimension.

Il ne s’agit pas de nier la notion d’une forme de vie après la mort.
Déranger ceux qui nous ont quittés ne me paraît pas très moral ; ce qui n’exclue pas l’idée que des contacts peuvent, peut-être, parfois s’établir, mais provoqués par eux et non par les ordres que nous nous permettons de leur donner.
Il me semble que si nous souhaitons leur être utiles dans notre profonde ignorance de ce qu’ils sont devenus,
il est préférable de prier pour eux et de créer des égrégores d’amour
et de respect.

Modestie et prudence

Déclencher des énergies dotées " d’une puissance occulte d’action "
ne signifie pas que l’on soit capable d’identifier la nature de cette énergie
aussi invisible et sournoise que l’est le courant électrique.
Mais celui-ci est maîtrisé, tandis que celle qui se manifeste
dans le spiritisme échappe au contrôle de ceux qui la font naître.
Il est recommandé aux enfants de ne pas jouer avec le potentiel d’énergie contenu dans des allumettes.
Il leur est recommandé de ne pas mettre les doigts dans les prises
de courant électrique. Cependant ces énergies, les adultes les connaissent
et les maîtrisent...

Soyons assez sages, quelles que soient nos convictions,
pour prévenir la curiosité des adolescents capables, comme nous tous,
de donner vie à une mystérieuse énergie qui paraît être à leur service.

Avant que leur jeu se transforme en une véritable drogue,
qu’ils se posent au moins quelques questions :
Quelle est la nature de cette énergie et quelle peut être sa source ?
Ils pourront formuler plusieurs hypothèses qui restent encore sans réponse absolue.
Suis-je capable de maîtriser cette énergie pour la faire
fonctionner à ma guise ? Ils constateront qu’ils sont capables
de la déclencher mais qu’ensuite c’est elle qui agit à sa guise.
Que devient cette énergie lorsque la séance est interrompue ?
Est-il possible, à la lumière de faits observés depuis longtemps
et confirmés à notre époque, qu’elle subsiste et se fixe sur quelqu’un
qui risque d’en éprouver les conséquences ?

Il est confortable de croire et de se fier à des apparences, mais il est plus prudent de reconnaître son ignorance et d’avoir la prudence de chercher."

Charly SAMSON

Forum
Répondre à cet article
LES DANGERS DU SPIRITISME
Marc Yves - le 2 novembre 2017

Le spiritisme est né en France mais c´est surtout développé en Amérique du sud et du Nord. Tout à commencé par une découverte "amusante". Puis Allan Kardeck la étudié et en a rédigé 5 livres de questions et réponses très critérieuses. Si vous croyez que notre science posséde toute les réponses pour des faits récemment récouvert, bravo. Je suggère que vous continuez à étudier pour comprendre des faits que vous n´avez pas encore résolus. Quant aux dangers, ils existent quand ce sont des gens sans études et expériences s´amusent. Il n´existe que deux types d´énergie ; positive et négative et l´objectif n´est que AMOUR. Cela peut paraître incompréhensible pour des ètres qui se cachent exclusivement derrière la science. Au XIX siècle la science n´était pas aussi avancé qu´aujourd´hui mais aujourd´hui notre science nést qu´un ambrion du savoir. pourquoi ne pas étudier ce que le spiritisme nous enseigne et essayer de comprendre avant de condamner. Bien à vous. Marc

LES DANGERS DU SPIRITISME et la voyance alors ?
koko2014 - le 23 mars 2014

Bonjour et que pensez vous de la cartomancie ? La voyance avec les cartes ou par flash chez certains voyants ? Elle serait dangereuse selon vous ? Car on est bien d’accord, ici pas de contact direct avec des défunts, pas de spiritisme à proprement parlé, pas de ouija et "table tournantes" et séance de spiritisme pure mais le contact avec une énergie se fait bien dans la lecture de cartes non ?... donc ??? La voyance pourrait elle aussi être dangereuse ( en dehors de la dépendance chez certaine personne ?? ) ??

cordialement

LES DANGERS DU SPIRITISME et la voyance alors ?
ESTELLE DES ENCLOS - le 26 mars 2014

Bonsoir Koko.

Pour répondre à votre question la réponse est divisée en deux.

La consultation de voyance peut être dangereuse quand elle est mal menée car il ne suffit pas de s’octroyer le titre de voyant faut il encore en avoir les compétences !
Une consultation effectuée dans de mauvaises conditions par un pseudo professionnel peut avoir des répercutions psychologiques catastrophiques et détruire d’une facon irréversible une personne. Je vous donne un ex concret : Il y a vingt an de cela, un de mes confreres a annoncé (sans aucun égard) le décès de son mari à une charmante dame. Vingt plus tard le mari de cette dame va toujours très bien (fort heureusement) et cette consultante est toujours traumatisée de cette expérience désastreuse !

Maintenant dans le sens purement pratique la voyance n’est pas dangereuse, ni pour le professionnel, ni pour le consultant car les cartes ne "parlent" que si elles en ont envie.

Dans le cas contraire leur signification est incompréhensible, pour le voyant qui ne peut dans ce cas effectuer sa consultation, ainsi que pour le consultant qui s’apercoit très rapidement qu’il n’y a aucune concordance avec son vécu ...

J’espère que ma réponse est claire et répond à votre question.

Amicalement ESTELLE des ENCLOS (médium)

LES DANGERS DU SPIRITISME et la voyance alors ?
boucly - le 31 août 2014

ne pas confondre voyance et spiritisme

on peut être spirite sans être médium, et médium sans être spirite. pour connaître les dangers potentiels du spiritisme , lire le livre des médiums d’Allan Kardec

LES DANGERS DU SPIRITISME et la voyance alors ?
albar nathalie - le 2 septembre 2015

bonjour a tous et toutes
tout d’abord a mon sens voyance et mediumnité n’est pas du tout la meme chose.
Sur les sites ou emissions de téle, il semblerait que se faire appeler médium parait moins péjoratif que voyante à tort je crois.
il ne faut pas mélanger les genres, le spiritisme n’étant pas du tout la meme chose.
cependant, j’ai une question qui connait la lecture a froid ?

Besoin de renseignements
emma - le 12 mars 2014

Bonjour,
J’ai 21’ans et J’ai perdu ma meilleure amie il y a deux mois. J’ai besoin de lui parler. J’ai lu un bon nombre des articles et des commentaires présents sur ce forum. Je voudrais cependant savoir s’il y a un moyen de prendre contacte avec elle sans encourir trop de risques ?..
Je suis consciente des risques de dépendance lies au fait de communiquer avec des personnes décédées mais je m’inquiète plus des effets non désirés qui pourraient survenir au quotidien.. E ne veux pas que mon apparition dans sa vie soit intrusive j’ai simplement quelques questions a lui poser et je voudrais lui dire au revoir. Son départ a été si innatendu.
Merci de vos réponses
Cordialement
Emma.

Besoin de renseignements
adam - le 16 mars 2015

Laisses la en paix !

LES DANGERS DU SPIRITISME
viky - le 29 août 2008

tout d’abord un grand merci pour cet article que j’approuve totalement il faut le courage de le dire oui le spiritisme est dangereux et trop de personnes surtout des jeunes le pratique.Je suis médium et j’ais 54 ans,je ne pratique jamais le spiritisme étant consciente du danger et surtout je considère qu’il faut avoir du respect pour les personnes décédées qui d’elles même si cela doit-être se mettent en contact avec les humains.J’essayes toujours sur des forum dit "paranormaux" de prévenir mais l’on me ris,se moque,jusqu’à mettre en doute ce que je suis,c’est la preuve encore de nos jours qu’il faudra dire et redire encore mais c’est certain chaque personne a le choix,le spiritisme n’est ni un jeu,ni un procédé correct.Il y a des lois à respecter.
Merci

LES DANGERS DU SPIRITISME
ANY KLER - le 31 août 2008

Bonjour Viky,

Je vois qu’il ne faut pas se décourager
à faire de l’information quant on a un peut d’expérience.
Communiquer sur les dangers du spiritisme, c’est extrêmement important,
je sais que certains sont près à tout pour avoir un contact. Ce n’est pas à nous de décider...Ceux qui nous ont quittés, n’ont pas toujours la mission de nous contacter. Le plus dangereux, concernant les provocateurs de contact ( que l’on, peut appeler les fanatiques du spiritisme) c’est qu’ils deviennent dépendants et considèrent possèder un pouvoir divin. Celà peut engendrer des maladies psycholoques graves, schyzophènie...Il faut bien ce dire que ce n’est pas dans l’ordre des choses avec l’autre monde.

Je me souviens que mon père ( prisonnier
dans les camps... 39/45 )me racontait avoir fais des expériences extrêmes de contacts avec les disparus du front, ceci en compagnie de ses amis de captivité, les résultats étaient mitigés, ils étaient arrivés à obtenir quelques matérialisations dans ses circonstances très particulièeres.
Ils avaient l’excuses de vouloir s’évader et connaitre leur destinée

Aujourd’hui, le spiritisme peut représenter un jeu , un divertissement ou autres...
ATTENTION !...

Bien à vous ANY KLER

LES DANGERS DU SPIRITISME
arreter de faire tout et n’importe quoi !...
estelle des enclos - le 4 septembre 2008

Bonjour Vicy.Vous avez tout à fait raison de mettre en garde les néophytes du danger réel de déranger les esprits pour tout et rien .Il faut arrêter de faire tout et n’importe quoi ! Une séance de spiritisme doit etre supervisée par un spirite( qui est je le rappelle, un médium qui a pour particularité spécifique de connecter avec l’âme du défunt) et non par un médium "simple" qui lui connecte avec l’au-delà (je le précise car il y a souvent confusion entre les deux)La différence est de taille car c’est elle qui fait toute la subtilité entre une séance de qualité ou non En effet on peut etre un excellent médium et un très mauvais spirite d’où la désillusion de certains consultants.... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

LES DANGERS DU SPIRITISME
LES DANGERS DU SPIRITISME
temari78 - le 17 octobre 2008

bonjour je m’appelle laetitia et j’ai 16 ans,je voudrais pratiquer du spiritisme car j’ai perdu un etre qui m’est cher, mon beau pere fait du spiritisme mais il ne veut pas en faire avec moi donc je voudrais savoir si je pourrais et qu’elle circonstance cela pourrais provoquer merci a vous

LES DANGERS DU SPIRITISME
Eleonore De Sastre - le 18 octobre 2008

Bonjour temari78 je repond quand a votre message sur la pratique du spiritisme.

Votre demande viens du coeur mais svp ne touchez pas a cela a votre jeune age.Vous etes encore fragile et jeune et vous n’avez pas encore les moyens de pouvoir vous proteger lors de ces seances.

De grace ecouter votre beau pere et attendez un peu.
Amities

Eleonore De Sastre

attention....
estelle des enclos - le 18 octobre 2008

Bonjour Leatitia. Il est tout à fait normal que ton beau père refuse que tu participes à des séances .Etant responsable, il sait très bien que cela peut être dangereux pour une personne sensible comme toi. Ne t’inquiètes pas si le défunt veut rentrer en contact avec toi il le fera d’une autre façon ex : messages auditifs,rêves prémonitoires etc ...Bonne continuation Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

LES DANGERS DU SPIRITISME
OUF ! par expérience, soyez trrrès prudent !
sofi - le 31 octobre 2008

Je suis heureuse de lire ces grandes mises en garde ! On m’a un jour dit de prendre papier et crayon car mon père défunt voulait entrer en contact avec moi ! Ce qui s’est réellement produit... Je pris ça comme un cadeau de Dieu de m’assurer qu’il y a un après et croyez moi, c’était réellement mon père. Il a essayé de me mettre en garde qu’il y a des gens inconnus qui voudraient me parler... et c’est là que tout à commencer... toujours dans un sentiment de bien être intense, j’ai commencé a vivre de drôles d’expériences comme voyage astral, voir l’aura etc... toujours en pensant que j’étais bien dirigée ! Malheureusement, les choses on dégénérées... plus besoin de crayons, j’entend maintenant des voix et on s’est même mis à parler au travers moi...horreur, j’ai perdu le contrôle... j’ai vécu l’enfer si je peux me permettre...Aujourd’hui j’ai la certitude qu’il y a le bien et le mal comme je l’ai toujours cru, et que d’avoir la foie en Dieu est tout ce dont on a besoin pour mener une bonne vie...nous sommes réellement protégés et je crois fortement que c’est ma foie qui m’a sauvé !!! Je prône aujourd’hui que nous n’aurons jamais de grandes certitudes en ce qui attrait à l’au delà tant que ce ne sera pas notre heure.. la curiausité m’a coûtée très chère et si je peux, par mon témoige aider quiconque à essayé d’apprécier la vie avec toutes ses beautés comme je le fais en accentué plustôt que de chercher le bonheur réservé pour nous plus tard, je n’aurai pas vécu cela pour rien ! Longue vie heureuse à vous !

OUF ! par expérience, soyez trrrès prudent !
- le 31 octobre 2008

Eh oui Sofi....... merci pour ce temoignage malheureusement si realiste des danger encourus par le spiritisme et l’ecriture automatique.
Je pense que meme au risque de se repeter cela ne sera jamais assez !!!

Amities a tous,Eleonore De Sastre

temoignage sur le spiritisme et l’ecriture automatique
OUF ! par expérience, soyez trrrès prudent !
- le 1er novembre 2008

merci pour ce que vous venez de dire,j’etais sur le point de consulter un medium pour entrer en contact avec un etre cher qui est decede depuis 2 mois, mon conjoint,je n’ai jamais accepte son depart et bien des choses avec mais je ne veux pas entrer dans les details. ce que je voulais dire c’est que la medium etait tellement occupee que je me suis mise a faire mon enquete la dessus, le spiritisme et les dangers que cela peut entrainer, alors je suis tombee sur ce site et j’ai pris connaissance des commentaires de chacun, alors malgres mon grand chagrin et mon envie pressante de lui parler, je me suis dite que si c’etais moi qui etais partie, je n’aurais pas appreciee que l’on me derange pour des futilites etant donne que ailleurs personne ne sait de quoi l’au dela est fait et ce que l’on y devient vraiment, une chose est sure c’est que ca ne doit pas etre une partie de plaisir parce que c’est ici bas qu’on est sur un terrain neutre, la haut nul ne sait ce que nous devenons, alors, par pitie ayons un peu de respect pour nos defunts et vivons ce que nous avons a vivre en attendant notre tour. en paix.

les dangers du spiritisme
il ne faut pas vous inquiéter
estelle des enclos - le 1er novembre 2008

Bonjour Sofi L’expérience de l’écriture automatique comme vous l’avez décrite vous a permis de rentrer avec l’âme de votre père. Au vu de la facilité de cette mise en relation vous aviez déjà en vous le don de spirite car tout le monde n’a pas la capacité d’entrer en contact avec les âmes des défunts fort heureusement d’ailleurs ! Ensuite c’est votre coté médium ( contact auditif avec l’au-delà ) puis votre don de voyance( contact visuel)qui se sont révélés . Il ne faut pas vous en inquiéter le processus est tout a fait logique car si l’on est spirite on est automatiquement médium mais pas l’inverse. Avec le temps vous parviendrez à gérer ces voix et ces visions.Tout ceci est en aucun cas dans le négatif mais démontre au contraire votre éveil spirituel. J’espère avoir été clair dans mes explications. Si vous avez de plus amples informations sur le sujet je me tiens à votre disposition sur ce site Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

OUF ! par expérience, soyez très prudent !
une expérience de l’ordre de l’exceptionnelle
estelle des enclos - le 1er novembre 2008

Bonjour Anonyme. Contrairement à ma réponse à Sofi (qui a des facilitées sur le sujet) je vous conseille d’avoir à faire à un professionnel du spiritisme pour rentrer en contact avec l’âme de votre mari. Je précise que ces contacts doivent etre mener avec brio et en aucun cas entre copines avec la planche de oui_ja !!!Je vous conseille un praticien Jacques Trouillot (Voir sur LOV) qui est un spécialiste en la matière. Il est bien évident que lors d’une séance c’est l’âme du défunt qui décide de venir ce qui n’est pas toujours systématique elle doit en avoir envie. Cette expérience doit etre de l’ordre de l’exceptionnelle car une dépendance peut vite s’installer Donc prudence et discernement sont à l’ordre du jour ....Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

OUF ! par expérience, soyez trrrès prudent !
les dangers du spiritisme
- le 10 novembre 2008

Ayant pratiqué le spiritisme, j’ai ma conviction que l’esprit demandé pendant une seance ne peut etre la personne décédé demandé, cela dépend de pleins de chose, deja j’ai pu observer que ls personnes qui font la séance ont une vibration base ne peuve que faire venir des esprit quicorrespond a leur viration.
Tout est aussi question vibratoire, plus vous avez une vibraton elevé plus votre esprit sera évolué, certe cela n’empeche pas qu’n esprit peu evolué vienne vers vous.
Un bon medium sera faire la difference entre un esprit evolué et un esprit peu evoluer ou qui se trouve dans le bas astral, ceci se passe au niveau des senations energetique.
Un bon esprit vous donne de l’energie alors qu’un esprit non evolué vous pompe l’energie.
Le ressentie ce passe au niveau de votre coeur pour pouvoir faire le discernement.
A chaque seance, j’ai pu constater que je savais deja ce que l’esprit allait transmettre, c’est pour cela qu’il m’est devenu "inutile" de participer a une seance etant donné qu’en tant que medium c’est la meme chose que le spiritisme car nous sommes en contact avec les personnes décédés, hierarchie celeste.
Si vous etes amour vos pouvez attirer vers vous l’energie d’amour, cela depend de votre ouverture du coeur et de votre conscience.
je repete à nouveau que le discernement est indispensable dans le spiritisme ou dans la mediumnité.

Angélique

le discernement
OUF ! par expérience, soyez trrrès prudent !
- le 11 novembre 2008

Bonjour,,

Certe je ne conseille pas la pratique du spiritisme. Avant toute expérience, Il est important de savoir à quoi on s’expose et surtout que représentent les risques .En exercant ces pratiques vous appellez un esprit précis, vous y mettez votre énergie à plusieurs,
cela représente une force qui permet à une entité ( pas forcement celle que vous souhaitiez )de vous contacter. Cette entité peut recevoir votre message par- ce qu’elle est sur un pallier accessible. Cette âme errante
ou de mauvaise qualité, ce trouve bloquée sur un pallier, elle ne peut s’élever, elle peut ne pas être coopérative ou complètement déroutante dans vos investigations( les décédés sont comme les vivants, bons, pas bons...
il y a de tout) Comme dans le spiritisme on avance un peut à l’aveugle, il s’agit d’être bien guidé, pour arriver au bon contact. Les très bonnes âmes, sont hors d’attente, sauf
lorsque c’est leur mission de vous passer des messages ou qu’elles ont une fonction de guide auprès de tel médium ou autre personne...
Rien n’est certain quant à la réussite. Tout est une question de qualité médiumnique et énergétique des appellants, plus il y a de force qualitative et plus vous pouvez aller loin . Encore une fois rien n’est acquit. je sais qu’il y a des esprits qui ne viendront jamais, ce sont les + nombreux, à la rigueur, ils nous font des signes que nous ne percevons pas toujours.

les risques représentent :

Faire de mauvaises rencontres.
Avoir un sentiment de malaise après.
Etre agressé physiquement (des objets, lors des scéances peuvent vous heurter violemment)
Déranger une entité peut provoquer des phénomênes non souhaités, des manifestations imprévues, dans votre environnement privé.
....
Mon conseil : NE RIEN PROVOQUER !

A moins d’être un canal extrêmement productif, c’est à dire un bon médium à contactes directs ou à effets physiques.
Dans la qualité de médium, il y a différentes diversités, pas besoin d’être professionnel pour autant.

Si on vous contacte c’est différent,
c’est l’idéal...

Bien cordialemnt ANY KLER

A propo des énergies celestes....
Il n’y a que les "mechants" !
Cressida - le 6 septembre 2009

Le spiritisme est de la magie noire et il n’invoque que des mauvais esprits ! La plupart du temps ils font semblant d’etre quelqu’un que vous connaissez, par exemple ; votre grand-pere, Marilyn Monroe etc. mais c’est les esprits qui vous font un gros piege ! Ne faites JAMAIS du spiritisme, ca fini TOUJOURS mal, il y a des gens qui se sont SUCIDER a cause de ca. Vous serai fatiguer, toujours en train de regarder derriere vous, jamais sure de quelque chose, toujours un peu malheureux meme si vous venez de gagner la lotterie ! SVP le spiritisme est MAL et il ne faut meme pas essayer ! Si vous voulez avoir des experieces allez juste dans les maison hantees et posez quelques questions etc. mais NE FAITES PAS DE LA MAGIE NOIR, CA INVOQUE LES MAUVAIS ESPRITS, L’ENFER SUR TERRE !!!!!!!!!!!!!!!!!

medium
- le 15 janvier 2010

bonjour
depuis mon enfance j’ai le don de medium.
je vois, je reve, je ressent beaucoup de choses.je ne veux pas de cela.cela me pourri presque la vie.
que puis-je faire.
C’est rendu a un point que ma moindre pensé mon moindre rêve me met en question.
depuis mon enfance beaucoup de mes rêves deviennent réalité.Quand ils sont beau ca va.mais quand il s’agit de choses desagréables, imaginez la suite.
Il y a des personnes qui savent gerer ce don mais moi je n’y arrive pas.
j’ai pendant une periode de ma vie eu la chance ou la malchance de vivre beaucoup de chose grave ou a cause de ce don.mais je trouve qu’il ne sert a rien et au contraire qu’il est mauvais.
merci a vous de vos reponses pour m’en debarrasser ou le maitriser.

medium aprendre à maitriser....
ESTELLE DES ENCLOS - le 19 janvier 2010

Bonjour Anonyme. Si l’on vous a donné ces dons ce n’est pas pour vous"pourrir l’existence"mais au contraire pour pouvoir vous en servir pour aider votre prochain. Il est vrai que maîtriser ces visions hors du commun sont difficiles mais c’est avant tout une question d’acceptation. Il faut apprendre à gérer vos émotions et automatiquement le coté médiumnique en fera de meme. C’est à dire vous pourrez décider à la demande "de voir" ou non ! Eh croyez moi il est vrai que cela simplifie bien la vie car ces manifestations inopinées peuvent etre tres déstabilisantes. Pour ma part j’ai attendu presque mes 40 ans pour arriver à les gérer et qu’elles n’envahissent plus mon quotidien ! Alors ne perdez pas courage les choses vont bientôt rentrer dans l’ordre il suffit d’etre patiente.... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

les danger du spiritisme
OUF ! par expérience, soyez trrrès prudent !
mystic vision - le 15 décembre 2010

mystic vision

patiente, avec du yoga ou de la meditation
je pensais jamais dire quelque chose comme ca. je suis une clairaudiente je vie avec des voix 24 sur 24, et je dois vous dire que dans le metro c est pire jesuis comme un satelite qui capte tout. ce qui troule le plus se sont les voix d enfants,mere de 2efants ca me troule.

Mais ce a sauver la vie a 2 reprise...
ptit a ptit j aprend a controler, car la elle choses c est de changer et meme sauver la vie de quelqu un sans pouvoir le prouver la est la beaute de la mediumnite

Réagissez à:OUF ! par expérience, soyez trrrès prudent
Mais,
spiritisme - le 30 août 2014

Un esprit peut il prendre contact avec vous alors qu’on le la pas invoquer ? Parceque moi un esprit m’a obliger a envoyer un message a une copine disant"ils veulent te parler ne t’inquete pas" alors que je ne le voulait pas ! Est ce un esprit qui a voulu me contrôler ? Ou juste mon imagination ?

LES DANGERS DU SPIRITISME
mimi34 - le 25 mai 2012

Bonsoir,
Je vois que vous avez répondu il y a quelques années et j’aimerai néanmoins avoir quelques renseignements sur les pratiques avec un médium. J’ai pour ma part le désir de rentrer en contact avec mon papa parti de l’autre côté du voile dont je n’ai aucun souvenir car je ne l’ai vu que toute petite avant 5 ans. Est il possible et pas génant de rentrer en contact avec un être cher même si je l’ai très peu connu ? Je vous remercie de votre réponse, je suis également à la recherche d’un médium en qui je puisse me sentir en confiance car j’avoue que cela n’est pas du tout évident..

Michèle

LES DANGERS DU SPIRITISME
Althor - le 14 octobre 2012

Je suis entièrement d’accord avec vous, à savoir qu’il est facile d’ouvrir une porte dans l’au delà mais,...difficile à refermer !
La plupart du temps ce ne sont pas l’âme des défunts évoqués qui répondent mais plutôt les âmes égarées qui ne peuvent
pas remonter dans les sphères se décharger !
Si les psychiatres n’avaient pas peur de passer pour des farfelus,...ils diraient qu’il y a beaucoup de malades qui ont touché de près ou de loin à ces pratiques !

LES DANGERS DU SPIRITISME
pompier26 - le 28 juin 2013

Bonjour hier j’etais avec une amie ( Laura ) et elle voulais absolument essayé du coup ne voulant pas la décevoir j’ai accepter seulement se matin quand je me suis lever la porte du grenier ( dans ma chambre il y a une porte et quand on l ouvre on est dans le grenier ) bref se matin la porte du grenier était ouverte alors que je l avait fermer le soir a clé ... et se matin je me suis dit dans ma tête esprit est tu la et je me suis mise d’un coup a saigner du nez ... a t il un liens ?

LES DANGERS DU SPIRITISME
Althor - le 15 décembre 2011

Je déconseille aux personnes qui ignorent les conséquences du spiritisme (tables tournantes, déplacement des verres, écritures automatiques etc) de ne pas toucher de près ou de loin à ces pratiques s’ils ne veulent pas en subir les contre-courants mentaux que cela entraîne (angoisses, dépression, manque de confiance en soi etc).
Il est facile d’ouvrir une porte dans l’au-delà,...mais parfois difficile de la refermer !...

LES DANGERS DU SPIRITISME
chereau francoise - le 4 mars 2014

j ai fait du spirisime il y a de nombreuses années et depuis plus rien ne va dans ma vie oui : angoisses, pas confiance en moi je suis addicte a la voyance par pulsions incontrolables par audiotel et m endette je pratique l ecriture automatique aussi je voudrait vivre normalement merci de m aider

LES DANGERS DU SPIRITISME
fabienne - le 23 janvier 2013

b onsoir jai l’intention de participée a une seance de spiritisme, encadré par des médium, a t il vraiment danger ? merci fabienne

pourquoi ?
grolaud Maryline - le 13 septembre 2007

suite votre reflexion sur le spéritisme, j’aimerai ajouter ceci : NE NOUS DERANGEONS NULLEMENT LES SOIS DISANT MORTS ...
Je pratique de la TCI depuis 2 ans bientôt et je peux vous assurer que je ne les dérange pas du tout ! c’est eux même qui sont en demande et recherche le moyen de nous rassurer de leur présence. Je ne suis pas sous l’emprise de quoi que ce soit et mon comportement changer certe, mais en mieux. Je suis plus tolérante, plus l’écoute des autres, j’ai découvert l’Amour inconditionnel... et je vous passe tout ce que je vis. En résumé, je ne vois pas de mal être en contact avec nos invisibles.
Merci de m’avoir lu.

Maryline

ma réponse
Celtika - le 15 septembre 2007

Quand je vois quelqu’un traverser une autoroute en pensant qu’il n’existe aucun danger, cela me parait un peu innapproprié.

Celtika

> LES DANGERS DU SPIRITISME
- le 13 octobre 2006

Depuis un mois j’essaie d’expérimenter avec un groupe d’amis le spiritisme. A chaque réunion nous essayons d’invoqué les esprits, mais rien ne se passe.

Aujourd’hui j’ai relaté à un collègue de travail mes expériences.

Mon collègue me parle alors de son père qui est pasteur. J’ai été très étonné, car étant profane en la matière, je n’arrivais pas à établir le lien entre mes expériences avec le verre et la religion.
Dans son récit, il me parle alors d’une séance d’exorcisme qu’il a pratiqué avec son père sur une fille en 2004.
A ce moment précis, ma raison m’a poussé à ne pas croire ce que j’entendais, et pourtant ...

Il m’explique que Dieu, a créée deux mondes hermétiques. Dans un se trouve les vivants, dans l’autre les morts. Cependant, Il existe entre ces deux mondes une porte de communication. Cette porte ne peut être ouverte que par les vivants. Et là, il me met en garde. Une fois cette porte ouverte il n’est pas sur de pouvoir la refermer.
Beaucoup de choses peuvent être alors envisagées. La posession d’un vivant par un mort est une éventualité.

Je lui ai demandé s’il voulait participer à des séances de spiritisme. Il m’a répondu clairement NON.
Son père et lui ayant traité les conséquences de séances qui se sont mal terminées, il n’essaiera jamais.

Mon collègue m’a clairement averti.
Son discours m’a disuadé de continuer mes expérimentations.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
cathy - le 19 novembre 2006

bonjour,
je suis tombée par hasard sur ce forum et j’ai réfléchi à vos témoignages qui ont proté une réponse à mes propes questions.
je fréquentais assidument une amie médium que je consultais régulièrement. un apres midi, j’ai eu un songe : mon père, décédé était chez moi eil il y avait un caniveau dans mon salon. de ce caniveau a surgi un chien qui m’a mordu la main. mon amie médium m’a indiqué que par ce songe mon père m’invitait a le contacter par l’écriture automatique. elle m’a initiée a cette pratique. par la suite, chaque fois que je cherchais des réponses, je pratiquais cette forme de spiritisme.
avec le recul, je remarque que des faits curieux on suivi.
1/ mon amie a perdu l’usage de son bras droit suite a une chute
2/ j’ai longtemps interrogé sur ma vie amoureuse, question récurrente dans mon existence : mon mari m’a quittée pour une autre.apres des années de souffrance, j’ai rencontré quelqu’un. voulant constament savoir si c’était le bon, j’ai fini par utiliser encore l’écriture automatique. c’était comme une drogue ; les réponses étaient vraies, fausses. le continuais. j’ai tout perdu au plan affectif
j’ai renoncé au bonheur dans ce domaine, me contentant de satisfactions professionnelles ; suite a une inquéitude sur les orientations à prendre pour mon travail j’ai encore pratiqué cet "art" ; ma vie professionnelle s’écroule
qui nous répond meme quand on pense appeler son pere ? je ne sais pas
mais c’est un destructeur ; il détermine ce que vous avez de plus cher à travers vos questions et détruit tout
aujourd hui je suis tres malheureuse et je constate que ceux qui ont droit aux petits bonheurs de la vie sont ceux qui tournent le dos au spiritisme ;
c’est dangereux, oui ; tres dangereux

> LES DANGERS DU SPIRITISME
zoruse - le 6 septembre 2006

bonjour,j’ai lu votre article et je m’interroge.
Ma soeur adolescente etait douée pour appeler les esprits.
Il lui arrivait aussi d’avoir des prémonitions...j’ai assisté une fois à une séance.
Puis avec l’âge elle a tout arrêté en disant qu’en fait en se concentrant on pouvait faire dire ce qu’on voulait au verre et que de ce fait,
il fallait vraiment que le verre donne des indications inconnues de tous pour savoir si c’etait vraiment une entité ou notre "subconscient" qui parlait.
Puis aujourd’hui,elle considère que tout celà n’est que foutaises et elle ne croit plus à rien de tout ça,elle dit que ce sont des bêtises.
Pensez-vous que ces égrégores,ces énergies peuvent encore influencer savie et ou la mienne ?
Et si tel etait le cas,comment faire pour s’en débarasser alors ?Par la méditation ?Par la prière ?merci de me répondre.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
nzo - le 29 août 2006

Je crois que comme l’a si bien dit une personne un peu plus haut, il faut se tourner vers l’inconscient collectif pour espérer obtenir quelques éclaircissements.

Et je vais vous dire une chose qui peut etre choquera plus d’une personne :

Quitte à me tromper, quitte à ne pas croire à quelque chose de réel, je prefere m’abstenir de toutes croyances qui mettrais en péril mes principales convictions au sujet de mon existence. Quand je lis ces différents posts, je suis térrifié de voir que certaines personnes peuvent etre totalement prisonnière de leur inconscience. Je l’étais aussi mais dans un autre domaine, la spasmophilie, et il faut avouer que même avec la plus grande volonté du monde, je perçevais des douleurs qui n’étaient pas justifiées cliniquement.

Il suffit d’une chose pour arrêter ces maléfices : prendre conscience de son inconscience. On ne peut ni la contrôler, ni même la comprendre mais le simple fait d’en avoir pris conscience permet d’arreter toutes perturbation, ou du moins de les contrôler dans un premier temps.

La personne la plus apte à vous aider c’est vous même. Remettez vous en question.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
agatha christie - le 27 juin 2006

Cher Monsieur,

Je respecte votre avis, et la lis, mais je n’y crois pas. Je suis veuve depuis le 03 mai 2006, et croyez-moi, j’ai ressenti mon mari, je communique avec lui par écrit, et d’ailleurs comment expliquez-vous que lorsque je fais l’écriture automatique, c’est l’écriture de mon mari qui apparaît ? Je l’ai comparée avec ses écrits du temps de son vivant sur terre, je me suis même fais la réflection que je n’avais jamais fait attention à la particularité de ses voyelles, et je communique les yeux fermés, et je vous assure que ma main bouge seule. Je suis d’accord avec vous qu’il ne faut pas tomber non plus dans l’effet inverse et toujours croire que ce sont des esprits, mais d’un autre côté, il faut accepter qu’il y ait autre chose que nous, nous ne sommes pas seuls. J’ai eu trop de preuves depuis son décès et pourtant j’étais sceptique au début. Mais n’enlevez-pas l’espoir des gens qui ont perdu un être cher de pouvoir communiquer avec eux, il y a une vie après la vie, j’en suis certaine. On peut sentir cette personne vous toucher quelque fois.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
- le 8 juillet 2006

Je n’ai encore jamais pratiqué de séance de spiritisme mais je m’en hate ! En effet je suis plutot du genre a croire que ce que je vois, meme si je crois aux esprits. Par contre le fait de rentrer en contact avec eux me parait grotesque et c’est pourquoi je trouve que l’exposition de votre théorie est très intéressante !

J’ai 19 ans, et j’espere bien qu’il ne m’arrivera rien ( en fait j’en suis sûr ), peut être est ce simplement les réçits des gens qui vont me pousser à pratiquer cette expérience. Pour moi le cerveau est en proie à son intelligence, c’est à dire qu’avec de très grande convictions et illusions il peut se mettre en situation inexpliquée mais pourtant irréelle ! Enfin je vous tiendrai au courant de ce qu’il se sera passé !

Encore chapeau pour votre théorie qui tient plus que la route est parait très probable !

> LES DANGERS DU SPIRITISME
- le 15 novembre 2004

j’ai connu la sentation de parler à mon défunt père. Ce verre qui faisait des coeurs en glissant sur un plateau, me disait qu’il m’aimait, c’était merveilleux, après 20 ans sans pouvior "moi aussi" dire que je l’aimais et qu’il me manquait. Pourtant, il m’induit en erreur à plusieurs reprises, mais pas tant que ça, si j’y repense...
Et, j’y pense... Le danger démarre t’il dès lors ? Pourquoi connaîtrais je le privilège de parler à un mort ? Si le prix à payer furent ces doux picotements que je ressentis durant des mois au bout des doigts et sur les avants-bras, je les accepte volontiers. Je suis rassurée depuis quant à l’énergie que procure l’amour des personnes disparues. Malgré tout, je reste persuadée que le danger est là. Frôler l’irrationnel. Nous ne sommes pas sages lorsque nous partons à l’aventure sur des terrains inconnus. Au moment même où je vous écris un doux picotement me vient au bout du doigt...
Je ne sais pas si un jour je réitèrerai l’expérience. J’avoue qu’avec cette femme sage je le referais bien une fois encore, juste pour lui reparler.
DANGEUREUX , NON ?

> LES DANGERS DU SPIRITISME
- le 31 janvier 2005

Je fait du spiritisme plusieurs fois et personnellement, il ne m’arrive rien à moi.Mais je ne le fait jamais seule car premierement, je n’y arrive pas, et en plus, je suis trop peureuse pour ça !!! Je le fais avec une amie qui elle, arrive toute sorte de choses magiques telles que la téléportation, comme vous l’expliquez si bien dans vos article, qui pourrait se révéler dangeureuse.Je me demande si mon amie n’est pas possédée par un esprit de temps à autres car elle change de personnalité subitement, et devient comme "folle à tuer" même si elle n’a jamais agit de la sorte, tout réside dans son regard quand elle à les yeux ouverts bien sûr.Elle se met à écrire le mot "HELP" partout en ayant les yeux fermés. Et des que le mot est marqué, elle se plie sur elle-même puis se redresse très doucement, pour enfin redevenir normale.Le problème c’est que pendant les moments ou elle a agit comme ça, je suis persuadée que ce n’était pas elle.En plus, elle ne se rapelle de rien après s’etre "révéillé" de son "sommeil". Peut-être est-ce son ange gardien ou un esprit qui essaye de lui demander son aide ? mais je n’en sais pas plus car je dois avouer que maintenant, ; j’ai peur de rester seule avec elle vu qu’il se pourrait qu’elle se mette à tuer.Déjà qu’elle a bien failli avec des ciseaux en mains.
Je ne sais pas quoi faire, s’il vous plait, aidez moi mais surtout croyez moi car tout ce que je dis est vrai !!!!

> LES DANGERS DU SPIRITISME
Carmen - le 10 juin 2006

D’après votre récit, il semblerait que votre amie est médium et, comme tous les médium qui prêtent leur corps à ceux qui veulent se manifester, un esprit peut demander de l’aide par sa voix et son corps tout entier exprime alors ce que cet esprit ressent. Je ne vois pas pourquoi vous auriez à vous méfier d’elle puisque, normalement, c’est le médium qui entre en contact avec un esprit et non l’inverse. Je veux dire qu’elle ne doit pas être habitée par un autre esprit que le sien sans qu’elle l’ait demandé. Bien que la possession soit possible, mais il me semble que cet état serait permanent sinon, votre amie aurait conscience de cette possession.

Le danger vient de l’ignorance des gens. Ceux qui utilisent une table ou autres objets sans savoir quel genre d’esprit leur répondra. Comme le bas astral est habité par des esprits qui ne sont pas très évolués, il y a de fortes chances dans ces cas-la que ce soit l’un d’eux qui profite de l’occasion. C’est pourquoi il est important de voir un médium de qualité, puisqu’on attire à soi des esprits de même envergure que la nôtre. Votre amie est peut-être devenue médium tout naturellement, lorsqu’on évolue spirituellement, certaines facultés qu’on dit supranormales (parce que ce n’est pas à la portée du commun des mortels) se développent, comme la clairvoyance, la clairaudience, la lévitation (est-ce ce que vous appelez la "téléportation" ?) et, à ce moment-là, ces gens peuvent voir et entendre au-delà de la réalité du monde physique.

Parlez donc à votre amie au lieu d’en avoir peur. Ce serait plus amical...

> LES DANGERS DU SPIRITISME
Carmen - le 10 juin 2006

J’ai trouvé votre article intéressant mais j’aimerais vous souligner que, ce que vous reprochez à ceux qui ont pris pour acquis, sans preuve, que les réponses obtenues venaient de l’esprit des défunts, vous semblez faire de même en disant qu’il s’agirait plutôt d’égrégores qu’ils ont créés. La chose est possible, comme il est aussi possible que les réponses obtenues viennent effectivement des personnes invoquées.

Les livres d’Allan Karkec (j’en ai lu 3) sont, à mon avis, toujours d’actualité bien qu’il faille tenir compte, qu’à son époque, l’approche était plus strict et si un esprit "léger", comme il les appelle, se manifestait à nous, il serait sans doute plus judicieux d’avoir à son endroit une attitude plus humaine (si je puis dire) plutôt que d’adopter une attitude rigide et sévère comme il le suggère, comme le suggérait aussi la religion à son époque. Elle n’en dit peut-être pas moins aujourd’hui, mais elle est moins présente et, de se fait, a moins d’influence.

La peur n’étant pas synonyme de prudence, étant plutôt son contraire, j’aurais apprécié une plus grande impartialité et, surtout, des conseils plus avisés que celui de s’abstenir... Les défences incitent plus à la tentation qu’à la prudence. D’ailleurs, bien que vos conseils soient sans doute bien intentionnés, ne trouvez-vous pas que l’information pertinente est un meilleur rempart ?

L’esprit avec qui on a communiqué :
Ngz - le 12 mars 2006

La seule séance que j’ai faite, on a appelé un esprit assez énervé, à qui on a demandé de rentrer dans un stylo pour qu’il écrive. Ce qu’il a fait : 2 superbes étoiles à 5 branches dans le plus pur style satanique. J’ai aucun doute sur le phénomène, je tenais le stylo, d’ailleurs je remarque que suite à ça j’ai eu une superbe poisse pendant plus d’un an.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
Mao - le 27 novembre 2005

Bonsoir Charly !

Ne voyez pas dans ma question une agressivité ou une critique négative.

Peut on tout ramener à l’égrégore ?

Quid des esprits qui demandent à passer un message aux vivants et qui le font d’eux mêmes ?

Dans une séance de spiritisme (que je ne conseille pas d’ailleurs ! parce que oui c’est dangereux !) il y a risque de mettre en branle des puissances obscures qui ne tiennent pas à l’égrégore mais qui se rattachent à ce que nos physiciens pour la plupart n’ont pas encore "jugé bon ?" d’essayer de formaliser, l’Obscurité, celle qui fait face à la Lumière, ces deux forces qui oeuvrent pour la conquète de bien plus que notre petit monde, celles qui font que depuis que l’homme est homme, et quel que soit le nom qu’on lui donne le Bon Dieu et le Diable existe..

Et ceci dépasse l’égrégore, même si celle ci l’active, hélas, souvent dans ce genre de réunions.

Le médium sert aussi à combattre, et pour cela bien souvent il n’a que lui même, sa foi, et l’aide de la Lumière. Parce que s’appuyer sur une égrégore créé par des personnes qui veulent croire en la Lumière pourrait se réveler peut fiable si un grain de sable s’est glissé dans le rouage et si l’apparence n’est pas la réalité.

Si l’égrégore créé par la prière est positif, celui créé par les "sorciers" (au sens noir du terme bien sur) lui est loin de l’être.

Amitiés
Mao

> LES DANGERS DU SPIRITISME Spiritisme ou chanelling
Jacques Jauvin , Saguenay, Québrc, Canada, chercheur en psychotronique - le 3 septembre 2005

Je termine à l’instant votre article très intéressant. J’ajoute au mot spiritisme, car au Canada, tout au moins, l’expression "chanelling", spiritisme était surtout employé au XIXè siècle au temps de Kardec.

Au Québec Louis Bélanger est un spécialiste de la Parapsychologie, qu’il a renommé "Psylogie" depuis les années 1970. Bélanger fait de la recherche en psylogie pour comprendre ces phénomène qque sont le channelling, le poltergeist, la télékinésie etc.

Vous mentionnez Jean Charron, qui se nomme plutôt Jean-E. Charron qui dit que :
« Chaque électron immortel a connu des vies humaines, animales, végétales ou même minérales et en a accumulé la mémoire, puisqu’il a le souvenir de ses vies antérieures ». Ce qu’il ne dit pas ceci est l’approche holistique, et depuis, si je ne fais pas erreur, il est revenu sur son hypothèse au sujet de l’électron comme un "hologramme" , et que ces mémoires se trouvent dans l’ensemble des particules de l’atome en non seulement de l’électron. Il serait intéressant de regarder au niveau de l’inconscient collectif pour trouver certaines réponses à ces phénomènes.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
- le 24 juin 2004

En lisant cette article, j’ai enfin pu expliquer ce qui a commencé à 16 ans ;j’en ai 37 aujourd’hui. J’ai traversé des périodes épouvantables, donnant naissance à des pulsions inexpliquées, à des visions qui se sont confirmées, des idées morbides et j’en passe. Depuis mes 17 ans (j’ai failli mourrir à cette période d’intenses séances de spiritisme), je ne suis plus entrée en contact avec un monde qui m’échappe. Ma vie a été mieux, des visions parfois, des "crises" passagères. Et puis, il y a quelques mois, j’ai acheté un pendule, pour aider, à trouver, à répondre. Mais depuis, c’est une cata (gros problèmes de santé très différents qui s’enchaînent, problèmes professionnels, instabilité nerveuse, problèmes en tout genre), et qui commence à se répandre sur mon entourage (agressivité de ma fille). J’ai jeté le pendule et ça commence à aller mieux. Mais comment se débarrasse-t-on de l’égrégore ?

> > LES DANGERS DU SPIRITISME
Suzanne - le 27 mars 2005

Bonjour,
Sensible à votre demande, ma réponse est que la seule façon que je connaisse pour se débarraser d’un égrégore, consiste d’une part à ne plus pratiquer le spiritisme, d’autre part, de vous concentrer fortement sur votre propre énergie en demandant par la prière son assainissement, l’assainissement de tout votre corps physique et de votre esprit. Votre demande (pensée) dois être assez puissante pour provoquer une émotion qui parcours tout votre être.
je vous donne ici quelques phrases que vous pourriez employer :

Mon esprit et mon corps s’assainissent un peu plus de jour en jour.
Mon corps se nettoi de toutes posséssions négatives.
Je redeviens plus fort chaque jour.
Plus rien ni personne ne peux m’atteindre.
Que cette nouvelle énergie positive qui m’envahie ne me quitte plus
et devienne un bouclié protecteur contre toutes attaques extérieures.

Répétez ces phrases tous les jours en vous isolant quelques instant et en les pensant profondément.
au bout de quelques jours vous vous sentirez libéré car, vous serez libéré.
Suzanne

> LES DANGERS DU SPIRITISME
bonjour - le 16 juin 2005

bonjour ,
je m’appelle laurence j’ai 22ans
je partiquer le spiristime et j’ai renconter des problemes de sante que les medecins ne save pas se j’ai, j’ai fait tout les examents possible
mais sympomes sont mal au jambres et au dos des bleus au jambres et au bras des saigments de nez ,tres fatiguer le matin quand je ne leve je suis fatiguer comme si je n’ai pas dormi
j’ai mais eu un moment ou je ne pouvais plus marcher tellement
j’avais mal ,j’ai tres maigri en une semaine je suis passer de 58kg a 46gk ,j’ai toujour mais probleme de sante
j’ai fait une tentative de suisside tellement j’etais mal dans ma peau
je ne sens toujour fragile j’ai des moments angoise je ne c’est pas si sa avoir avec le spiritisme mais sa a commencer au mais moments que je partiquer exatement le lendemain j’ai eu des bleu une enorme fatigue et tres mal au jambres et au dos
je ne c’est plus quoi faire pour que sa arrete ,je ne sens enchainer
espris avec qui j’ai communiquer ma dit que j’aller bientot le rejoindre j’ai peur je ne c’est plus quoi faire j’ai aussi des visions je voir une espris noir entourer de flames
j’ai aussi peur que vous ne prenner pour une folle
mais c’est la verite ce que ecrit
merci beaucoup au personne qui pourront aider
mon adresse e-mail trefliere2000@yahoo.fr
laurence

> LES DANGERS DU SPIRITISME
- le 19 février 2005

Merci . Le spiritisme semble être une pratique courante au Brésil ( apposition des mains, prières, contact avec les morts par médium). ’C’est ma religion’ ! Ainsi s’exprime un adepte à cette science. Je vous remercie beaucoup de développer votre analyse, mettant en lumière les dangers du spiritisme. Moi je ne sais pas ! Le témoignage d’un adepte de Allan kardec, m’a convaincu que l’on s’adresse à un groupe spirite, suite à un traumatisme (perte d’un être cher) un impossible deuil. Ne pas faire le deuil.

Personnellement, dans la conviction que l’on croit à ce dont on a le besoin vital de croire, je me suis interdit, n’ayant pas la certitude d’un spirite.

Par leurs écrits, les spiritistes ont une explication pour tout. Ils savent. Le danger est là aussi.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
catherine - le 14 février 2005

je suis tout à fait d’acord avec ce point de vue.
ayant perdu mon mari( décédé brutalement en une semaine à 52 ans) il y a 5 ans. j’ai voulu entrer en contact avec lui.

je ne l’ai fait que parce que quelques mois apres son décès, des signes (rêves richement symboliques,)(apaisement subit à mes pleurs par mon regard qui s’accrochait tout à coup à une petite médaille de St Jacques qu’il avait acheté à Compostelle calmant net mes larmes ...je précise :mon mari n’était pas croyant.seul un léger doute persistait.)

une nuit assez tard dans mon lit ,j’étais avec un stylo et un cahier, tres détendue, l’esprit vide....et Jacques, mon mari est venu me parler au travers de mon crayon.ma main s’est mise à écrire comme si quelqu’un me dictait .
tout ce qui a été dit est d’une hauteur spirituelle et d’une grande sagesse .pendant plusieurs soirs j’ai écrit plusieurs pages pleines d’amour de son prochain, de conseils de sagesse, modestie et de religiosité.
petit à petit nos "echanges" ont diminué,comme si lui avait des missions beaucoup plus loins de mon monde à moi terrestre.

je suis apaisée.je sais qu’il est là tout près, de l’autre côté de l’interface qui nous sépare.

je n’ai plus besoin de le questionner.(souvent apres une sceance d’écriture je restait fatiguée et lui me disait que ce n’était pas toujours aisé pour lui.) voilà pourquoi je pense que nous devons respecter ces autres mondes et ne pas chercher à trop entrer en contact, sinon avec des êtres protégés(médiums...).car les retours de bâtons peuvent faire tres mal.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
Diablesse - le 15 septembre 2004

Salut j’ai 24 ans et je fait du spiritisme depuis mes 16 ans. La première fois j’ai préféré le faire en compagnie d’un médium et j’ai eu raison. Après avoir appellé le mort, j’ai eu un malaise mais je ne sais toujours pas pourquoi ! En tout cas c’est le médium qui m’a redonné cette force que je n’avait plus. Malgré ma peur je l’ai refait mais toute seule et il ne m’ai rien arrivé à part une fois ou l’esprit ne voulait pas partir et je l’ai insulté alors pour me faire peur il a cassé un mirroir.

> LES DANGERS DU SPIRITISME
kaelle28 - le 24 juin 2004

bonjour,
j’ai vécu la même chose que votre frère. C’est très difficile à vivre.
je peux toutefois vous aider ou conseiller si vous le souhaitez.
voici mon email : kaelle28@hotmail.com

> LES DANGERS DU SPIRITISME
bertrand - le 25 février 2004

Mon frére de 25 ans aprés avoir lu un ouvrage au sujet du spiritisme s’est mis à "parler avec les esprits". Il s’est selon lui fié à un esprit malin (sans le savoir) et se croit maintenant si ce n’est persécuté, au moins assailli d’idées noires, macabres portant parfois au suicide ...
J’ai bien réussi au départ à le persuader que c’est l’homme qui est capable d’établir un dialogue paralléle et de faire vibrer le pendule par l’éxistence de forces "vibratoires" non encore reconnues et que, par conséquent il pouvait avoir la pleine maitrise de ces manifestations.
Cependant mon frére s’est vite souvenu de la théorie d’Allan KArdek sur les manifestations spirites et pense qu’un esprit du Troisiéme ordre , ou peut-etre plus intelligent mais voulant faire le Mal agit sur ses pensées ...
Des conseils nous aideraient vraiment ma mére et moi pour contrer ce mal insidieux

Visuel megaphoneLes promotions

Pour être prévenu des offres promotionnelles, réductions, gratuités, avantages, offerts ponctuellement par les praticiens accrédités, remplissez le champ suivant :

Professionnels testés et accrédités



puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2017 © L’Officiel de la Voyance - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39
Hébergeur : Serveur dédié OVH