...L’épreuve des preuves©

Depuis 1999 LOV recense, grâce à vous,
le meilleur des arts divinatoires pour vous préserver du pire.

lien vers le forum
Le Coran
Article mis en ligne le 28 août 2003

par Jean Suila
logo imprimer

Etymologie
 :
D e l’arabe "al-Qur’an", la lecture.
Le mot "alcoran" apparait vers le XIVème siècle.

L’expression "s’en moquer comme de l’an quarante"
pourrait être une altération d’alcoran.

Le
Coran
est le livre des révélations divines faites
au Prophète Mahomet pendant 23 ans, de 609 à 632.
Il est divisé en 114 sections, "les sourates", subdivisées
en versets.

C’est
le recueil des dogmes et des préceptes qui fondent la civilisation
musulmane.
Plus qu’un livre religieux, c’est la source unique, du droit, de la morale,
des institutions politiques et de l’administration musulmane.

La
tradition raconte


Mahomet, était berger et caravanier.
Il se retirait souvent dans le désert d’Arabie pour méditer.

Le 22 décembre 609, l’ange Gabriel lui apparut
pour lui annoncer que Dieu l’avait choisi comme son envoyé (el
rasùl) auprès des hommes.
L’ange dicta ce jour là, à Mahomet, les premières
paroles du Coran.
Il reviendra pendant 23 ans, lui enseigner la parole
de Dieu jusqu’à la mort du Prophète, en 632.


Les "Sourates", étaient conservées,
presque toutes entières, oralement du vivant du
prophète.
La plus courte des sections compte 3 versets, la plus longue, 286.

[Aparté
 : Dans la famille des expressions consacrées, comme celle
de "téléphone arabe" (Transmission d’une rumeur
par le "bouche à oreille"), il faudrait aussi consacrer
celle de "magnétophone arabe" (Pour : Faculté
extraordinaire de se souvenir et de retransmettre, à l’identique,
des dizaines d’années plus tard, une quantité d’informations
correspondant au contenu d’un livre)]

Avec
l’aide d’un fils adoptif de Mahomet, Zaid (Saïd Ibn Haritha), le
calife Abu Bakr (Abou-Bekr), dont Mahomet, en autres épouses, avait
épousé aussi la fille, fit mettre par écrit l’enseignement
mémorisé.


Comme pour la Bible, il y eu plusieurs versions

Ce
qui provoqua les premières polémiques sur l’écriture
et l’interprètation (Déjà !) des révélations.

Son succésseur de 634 à 644, (Abou-Hafsah Ibn-El-Khattab)
le célèbre Omar 1er *,
fît réviser encore le Coran.

*
Omar 1er, fût historiquement soupçonné d’avoir fait
brûler la riche bibliothèque d’Alexandrie, parce qu’elle
contenait des livres contraires à sa foi musulmane.

Sous
le règne du calife Othman, de 644 à 656, un texte unique
et désigné officiel, fût ré-écrit.

Ce texte fait toujours autorité.

 

Le
Coran n’est pas le livre d’une religion nouvelle à l’époque

Mahomet
indiquait que sa mission était de restaurer l’ancienne religion
"biblique", celle de l’Ancien Testament, qui avait été
dénaturée au cours des siècles.
En d’autres termes
La révélation du Dieu unique et sa loi ont été
une première fois confiées aux prophètes, Adam,
Noé, Abraham, Moïse, puis à David, Salomon, Elie,
Elisée, Job et Jonas.
Cet enseignement s’étant altéré, Mahomet reçu
de Dieu, si l’on veut le croire sur parole, par l’intermédiaire
de l’ange Gabriel, la mission de le restaurer.

Paradoxe

Le
Coran admet "la prédestination" (Le fameux : - "c’est
écrit !"), mais rend pourtant l’homme responsable de ses
actes.

 

Pour
info.

La
"Fatiha"

(Celle
qui ouvre) est le nom donné à la première "sourate".
C’est le texte principal de la prière rituelle des musulmans
 :


- "La louange est à Dieu maître des mondes. Le Tout-miséricordieux.
Le Très Miséricordieux. Souverain du jour de la rétribution.
C’est Toi que nous adorons, c’est Toi dont nous implorons le secours.
Dirige nous sur la voie droite. La voie de ceux sur qui Tu répands
tes bienfaits. Non la voie de ceux sur qui est ta colère, ni
la voie des égarés."

Les
autres livres admis dans les canons de l’Islam

La
Sunna
(la voie, la tradition)  :
Décrit et commente l’enseignement, la vie, les gestes du Prophète
et fait l’historique de la première communauté musulmane.

La Charî’a :
Codification des règles de vie et de la loi religieuse.
Le Figh :
Traité de droit et jurisprudence. Interprétation et application
le la Charî’a.
La Torah (Pentateuque)  :
Le livre sacré du Judaisme, principal texte de l’Ancien Testament.

Les Evangiles :
De Jean, Luc, Marc et Matthieu, principaux testes du Nouveau Testament.

Les Psaumes :
Poèmes, louanges et hymnes à la gloire du Dieu d’Israël.

Forum
Répondre à cet article
> Le Coran
elleuche taoufik - le 28 juin 2006

contrairement aux évangiles (ancien et nouveau testamment) le coran n’a jamais subi de modification, il a resté intact depuis sa révélation par l’ange Gabriel à Mohamed.

> Le Coran
maalek - le 24 juillet 2006

Salem ,
Pour tout dire on ne sait pas si il n’y pas eu de modification ne serait ce par les traductions, les interprétations ou les erreurs d’orthographes ou de convenance ?!!!!! Mais ce n’est pas là, l’essentiel. Pourquoi on est toujours aussi attaché aux livres de nos ancêtres respectifs alors que le message est bien clair comme le cristal le plus pure "Lumière sur Lumière....Il est la Lumière primordiale est sa crêation Est semblable à Lui... Est le libre-arbitre ne permet pas à la volonté du Dieu libre et aimant de ramener (rappel toi qui Tu Es de tous temps.) à la lumière ses crêatures si elle ne le souhaitent pas."Je suis Ce-lui qui Est !"/"Je Suis ce Que Je Suis !".

> Le Coran
fayçal - le 28 février 2006

bonsoir monsieur,
pour commencer , veuillez monsieur m’excusé si mon francais n’est pas au point .j’ai lu attentivement votre article et je me permet de vous dire avec tout ems respect que vous parlé d’une chose dont vous l’ignnoré completement .
l’homme est responsable de ses acts , mais dieu sais tous ce qu’on va faire , " on va pas etre imprevisible pour dieu ". vous parlez aussi monsieur de versions de coran : avez vous lu c versions ?
monsieur vous etes uen persoen aparament intelligente , vous demandez des reponse a vos question , essayez de trouvé la volanté et aprenez l’arabe et lisez le ce coran svp.
merci

> Le Coran
maalek - le 24 juillet 2006

Bonjour à toutes et à tous
Pour en revenir à tous que vous avancer sur l’idée de la prédéstination, elle existe car elle s’établie avant sur les sphères céléstes d’où nous venons et reviendrons.C’est la Dernière Demeure (rien qu’en utilisant ces mots on s’éloigne d’une précision celle du Temps et le temps existe sur terre en trois phases,passé, prèsent et futur.Mais d’où nous venons est un Royaume Eternel est donc partout à la fois et en même temps !!! Ce qui revient à dire que Dieu peut savoir ce qu’on va devenir où plutôt ce qu’on EST ! (sic magnifique)),Et pour ce qui EST de la langue LE CREATEUR les utilisent tous surtout la langue de l’Amour inconditionnel et Infini et Universel..Je crois que nous l’avons oublié, c’Est pour cela tous ces Messagers : Un et Multiple.............................

> Le Coran
Mohcen Sahli - le 27 février 2006

J’aimerai bien intervenir pour apporter une correction si vous le voulez bien à votre écrit au sujet de la mise du Coran par écrit.
C’est le Prophète Mohammad, lui-même qui ordonnat de mettre le Coran par écrit sur des lambeaux de parchemin, des peaux d’animaux, des os et des pierres. Les divers fragments révélés, sans être assemblés dans un seul livre, furent mis en ordre selon la révélation de Dieu.

Le premier Khalifa après la mort du prophéte ’Aboû Bakr As-Siddik et conseillé par Omar Ibn El Khattâb chargea Zayd Ibn Thâbit rassembla le Coran en un seul livre. Pour atteindre cet objectif, il se référa aux manuscrits déjà écrits au temps du Prophète.
Le premier manuscrit du Coran assemblé en un seul volume fut écrit conformément à l’exemplaire rassemblé par ’Aboû Bakr As Siddik et conservé chez Hafsa bint Omar.
Il n’existe pas de problème de versions dans le coran mais au début il y a avait un problème de lecture à cause des signes de vocalisation tels que le damma (voyelle brève ou), le fatha (voyelle brève a), le kasra (voyelle brève i) et le soukoûn (absence de voyelle) ont été rajoutés en suivant le système de vocalisation établi par Al-Khalîl ibn ’Ahmad Al-Farâhîdî ; et ce afin d’éviter les erreurs dans la lecture du Coran.

> Le Coran
nadir - le 28 février 2005

il n’y a aucun paradoxe dans le fait que la destinée (c’est écrit) de l’homme soit écrite et qu’il soit responsable de ses actes devant Dieu, ainsi quand un moniteur d’auto-école vous pose une colle, vous êtes responsable de votre réponse et d’elle dépendra si vous êtes reçu ou pas. c’est la même chose pour ce qui est de la destinée, Dieu nous pose en quelque sorte des colles : maladies, tentations, stérilité ou au contraire profusion d’enfants, sciences, misère ou fortune, mais c’est l’humain qui décide ce qu’il en fera ; dans la maladie il devra louer Dieu (exemple Job), devant la tentation se retenir ; devant la stérilité adopter ceux qui n’ont pas de parents, s’il dispose d’une science il devra l’utiliser pour le bien et ne pas la cacher pour qu’il soit le seul à en disposer, si Dieu lui accorde la fortune, il faudra qu’il l’utilise pour le bien, d onner aux pauvres et ne pas être orgeuilleux ... le Paradis se mérite et son chemin passe par des tentations multiples, car si la misère conduit au meurtre et au vol, le croyant, lui, devra s’en contenter en implorant le secours de Dieu. je crois que ceci existe dans toutes les religions, il n’y a que les termes qui changent (les 10 commandements, les 7 pêchés capitaux ...). Paix à tous.

Dieu serait interprétable ?
François Moyen - le 31 mars 2005

Le paradoxe est pour moi évident. Et ce n’est pas le seul contenu dans le Coran et dans l’Islam. Pour élargir, toutes les religions sont paradoxales au regard des faits historiques.

Désolé Nadir, mais, vous confondez astucieusement la destinée (Dogme clair : « Inch Allah ») et les mérites de la vertu (Dogme interprétable).

A moins d’être vraiment de mauvaise foi ou d’avoir un gros problème avec la logique élémentaire, Dieu, éternel, unique, omnipotent et omniscient, tel que révélé par Muhammad, ne peut pas avoir le comportement d’un examinateur au permis de conduire qui, n’ayant pas lui la science infuse, doit obtenir des réponses pour évaluer une capacité d’un individu à conduire une automobile.

Dieu, éternel, unique, omnipotent et omniscient, tel que révélé par Muhammad, connaît déjà la qualité des réponses qui seront données.

Dieu au contraire sait, dès la naissance de l’individu, si un jour, il aura ou pas, son permis de conduire.

Dieu est déjà au courant de tout, évidemment : C’est dans sa nature révélée. C’est Dieu. (C’est écrit dans le Coran, quelques années après qu’il s’en soit confié, en arabe classique, près de Médine, à Muhammad, à partir de 622 après JC, soit des milliers d’années après l’apparition de l’homme sur terre, comme quoi, même pour Dieu, l’art de la communication ne paraît pas évident).

- Pourquoi serait-on tenu responsable par Dieu du succès ou de l’échec d’une partie déjà jouée ?

 ;-) Non, "croyez-moi", comme le dit cet article, on peut vraiment s’interroger sur le côté paradoxal de toute cette affaire.

Essayez avec ceci :

Suivant de près notre évolution (Bien qu’il soit censé déjà tout connaître... ?) Dieu a sûrement, en plus d’une voiture, une télé et un magnétoscope. Toutefois, il ne lui viendrait pas à l’idée comme à vous, de se passer le film d’un examen au permis de conduire pour voir si par hasard son résultat change à sa diffusion. Il sait, c’est évident, que même en se le repassant en boucle, il n’y aucune chance pour que les réponses et le résultat filmés se modifient. "C’est enregistré" (Formule du 21ème siècle) ou "c’est écrit" (Comme on disait à l’époque en 622 après JC). D’autre part, si ma culture ne me fait pas défaut, la nature de Dieu ne souffre pas d’interprétation dans le Coran : Il est comme dit être.

Essayer de nous faire croire qu’il en est autrement n’est-ce pas tenter de camoufler le paradoxe, ajouter de la sauce à un plat qu’on aurait du mal à nous faire avaler sans ?

Spiritualité + Bon sens à tous et la paix suivra enfin d’elle-même... "Inch Allah", bien-sûr.

Visuel megaphoneLes promotions

Pour être prévenu des offres promotionnelles, réductions, gratuités, avantages, offerts ponctuellement par les praticiens accrédités, remplissez le champ suivant :

Professionnels testés et accrédités



puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2017 © L’Officiel de la Voyance - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39
Hébergeur : Serveur dédié OVH