...L’épreuve des preuves©

Depuis 1999 LOV recense, grâce à vous,
le meilleur des arts divinatoires pour vous préserver du pire.

lien vers le forum
Le tarot ? Comment ça marche ?
Article mis en ligne le 5 septembre 2003

par Angélique Deprets
logo imprimer

Nouvelles infos rentrées :

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Caroline D.:
Voyance - Avis sur Daphnée Klauser, médium :"Un amour de femme !"

"Je la consulterai à nouveau avec plaisir"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Catherine G.:
Voyance - Avis sur Gamaïoun :"très chaleureuse et agréable"

"Je la conseillerai vivement"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Caroline M.:
Avis sur Sephora Gide - Voyance :"Consultation étonnante"

"fut surprenante quant à certains détails de santé"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Delphine P.:
Avis sur Sevasty, voyance :"Troublante"

"très troublée par ses prédictions"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Caroline M.:
Avis sur Eric Médium - voyance :"Consultation impressionnante"

"voyance qui sort de l’ordinaire"

Le Tarot de Marseille : un ouvrage symbolique
Le Tarot de Marseille fonctionne sur le registre symbolique en ce sens, ils relèvent d’abord de la cryptographie. Parler de symbolique nécessite une définition :

Pour Carl. C Yung : le symbole est une image propre à désigner le mieux possible la nature obscurément insoupçonnée de l’esprit.

Le tarot de Marseille empreinte de nombreux symboles visuels mais il s’élabore également autour de la signification des nombres et de la sémantique des mots.

Les créateurs du tarot ont assemblé différentes métaphores, différentes allégories, différents éléments visuels s’adressant à nous avec un langage universel à qui pourtant viennent s’ajouter nos propres référents et interprétations subjectives et culturelles.

Pour interpréter le tarot, il faut le regarder, l’observer, le sentir, l’intégrer à soi, toucher du doigt sa valeur vibratoire, la laisser monter à nous.

En fait en apprend pas à lire le tarot on apprend à reconnaître les codes, à décrypter les symboles, à identifier les sens possibles.
On acquiert les bases essentielles, mais il faut encore en retirer le travail d’interprétation des combinaisons infinies que représentent les 78 lames.
Tout comme en peinture au-delà de la technique il existe la créativité, en tarot il existe la perception, la sensibilité, l’inspiration qui elle ne peut pas s’enseigner.

Mais si tout est symbole dans le tarot, chacun peut en avoir sa propre grille de lecture, car le tarot a ceci d’exceptionnel qui jette des ponts de sens uniques à chaque relation
( praticien-tarot), par le biais notamment des valeurs subjectives des symboles tarotiques, mais aussi par leurs valeurs culturelles. En un mot le tarot s’adapte.

Ex : le Laurier est un emblème latin de la gloire et pas un symbole car devant un pygmée d’Australie il aura perdu sa signification. Le symbole a une signification universelle et ne souffre d’aucune limite culturelle même si peut venir se superposer sur lui des projections subjectives et des référents culturels.

Ex : le noir

Niveau subjectif : réactions consciences ou inconscientes : « j’ai peur », « je me sens mal » etc. Niveau projectif et subjectif du symbole.
Niveau culturel : le noir c’est le deuil, la couleur de l’élégance etc.….
Niveau objectif et universel du symbole : le noir c’est l’obscurité, la nuit.

Mais une question se pose :

Si pour chaque symbole relevé dans une arcane il faut bien analyser et prendre conscience sur quel niveau on se situe, pour interpréter, car en choisissant le niveau subjectif du symbole, on risquerez de faire une projection de son propre moi sur le tirage des autres.
Il n’en reste pas moins que le tarot à l’instar des rêves, s’interprète selon 2 angles : la symbolique universelle et sa propre symbolique, directement lié à la résultante conscience-inconscience ( individuelle et collective)

Alors faut-il laisser tirer le consultant et ne se fier qu’à la valeur universelle de la symbolique tarotique ou considérer le tarot comme un médium personnel, et donc tirer les cartes pour l’ autre puisque le tarot se lirait selon sa propre grille ?
A cette question j’ai pu observer que nombre de praticiens arrivent à la même réponse sur une question donnée, en ayant sorti un tirage différent.

Je pense que tout comme dans un rêve, votre inconscient va emprunter des symboles les plus susceptibles de vous faire comprendre le message ou la réponse, en fonction de vos propres référents, le symbole devient alors vivant.

Voilà pourquoi il est parfois difficile d’interpréter le tirage d’un(e) autre, et voilà pourquoi contrairement à beaucoup de praticiens, c’est toujours moi qui tire les cartes en consultation, car si je peux avoir accès à la valeur universelle des cartes (inconscient et référents collectifs) je ne peux pas connaître les référents personnels et subjectifs du tireur.

Le tarot est un outil personnel chargé vibratoirement, un médium, dans le sens de canal de communication entre le praticien et ses guides ou la toile énergétique dans lequel nous puisons et captons le passé, le présent et l’avenir possible du consultant.

Néanmoins à tous ceux qui voudraient étudier personnellement le tarot de Marseille je suggère de :

1/ relever les impressions, les émotions agréables ou désagréables que suggère chaque arcane, les noter et faire le tri entre ce qui vous appartient qui vient se superposer (valeurs subjectives et culturelles) au message universel de l’arcane ( valeur universelle)

2/ la description : il s’agit d’observer et de décrire l’arcane, en restant neutre et en évitant d’interpréter.

Seront étudiés :
• l’environnement : intérieur, extérieur, nature, bâtiments etc.…
• le nombre de personnages animés (humains, animaux)
• la relation établie entre eux
• les vêtements
• les coiffes
• l’occupation horizontale, verticale, spatiale de la lame
• la direction du regard
• l’orientation du corps
• les objets éventuels
• les couleurs
• les nombres

3/ l’interprétation : il s’agit de trouver la signification profonde et essentielle des éléments relevés précédemment

4/ le nombre : en quoi sa symbolique s’associe au message de l’arcane. Et en quoi l’ordre suggéré par ce nombre révèle une chronologie cohérente mettant en évidence une succession d’expériences individuelles ou collectives levant le voile sur un effet de causalité : une lame entraîne l’autre.
5/ le nom : nommer c’est donner existence à, c’est connaître, c’est définir. Il faut définir en quoi le nom de l’arcane partage la même symbolique que les autres éléments venant à rajouter la portée du message.

6/ La synthèse : Il s’agit là de faire une synthèse des différents éléments, visuels, numérologiques, sémantiques et d’en dégager le sens initiatique.

7/ Le sens psychologique : chaque arcane renvoie et évoque des scénarios, des comportements, des attitudes mentales, des désirs, émotions.

Forum
Répondre à cet article
> Le tarot ? Comment ça marche ?
- le 27 novembre 2006

Carl Gustav Jung est davantage connu que Carl. C Yung
et si nous évoquons bien la même personne, existe-t-il quelqu’écrit au sujet des Tarots, fut-ce dans sa correspondance ?
merci
s.trepierres@laposte.net

> Le tarot ? Comment ça marche ?
zebulon_1 - le 25 juin 2006

Je souhaite apprendre à lire et interpréter les cartes car ma vie est compliquée en ce moment et donc j’aimerai trouver une orientation, des réponses, ...
ça me paraît compliquer mais je vais essayer !!

> Le tarot ? Comment ça marche ?
- le 7 avril 2005

c’est avec une agréable surprise que j’ai découvert votre article qui m’a passionné dés les premieres lignes, je vous remercis pour ce texte qui m’a avancé dans mes recherches

Votre définition du mot tarologie m’a apporté exactement ce dont j’avais besoin
Nadine - le 25 mai 2004

Depuis quelques années je pratique la tarologie. Au début j’étais surprise et curieuse donc je recherchais simplement à connaître les événements futurs. Ayant des dispositions, j’ai agrandi mes connaissances en pratiquant dans mon entourage.

Ma soif de savoir, de comprendre et d’analyser m’a amené à développer une nouvelle spiritualité. Mon but, mes envies, mes besoins, sont tournés exclusivement sur l’aide à l’épanouissement.

Prédire l’avenir ne m’interesse plus.
Aider à mieux se connaître à prendre sa vie en main à exploiter son libre arbitre m’a permis d’évoluer de grandir et d’aimer l’Autre.

Il y a quelques jours je remettais en question ma part de responsabilité, car il est si facile de se laisser abuser par un égo sournois.

Votre définition du mot tarologie m’a apporté exactement ce dont j’avais besoin.
Merci. Bien à vous.

Nadine

Visuel megaphoneLes promotions

Pour être prévenu des offres promotionnelles, réductions, gratuités, avantages, offerts ponctuellement par les praticiens accrédités, remplissez le champ suivant :

Professionnels testés et accrédités



puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2017 © L’Officiel de la Voyance - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39
Hébergeur : Serveur dédié OVH