Voyance, astrologie, médiumnité, cartomancie, taromancie, numérologie, radiesthésie, géomancie,... les arts divinatoires sont innombrables, mais testons-en un maximum

depuis 1999 recense, grâce à vous, Visuel lien hypertexte

le meilleur des arts divinatoires

pour vous préserver du pire.


lien vers le forum

Pour être prévenu des offres promotionnelles, réductions, gratuités, avantages, offerts ponctuellement par les praticiens accrédités, remplissez le champ suivant :

Petit historique de la cartomancie

Le jeu de 52 cartes avec ses quatre couleurs : piques, cœurs, carreaux et trèfles est d’origine française...

par Alain Bougearel
Imprimer logo imprimer

Jeu de 52 - Histoire de la Cartomancie

Tandis que les premiers Triomphes liés au Tarot apparaissent en Italie du Nord dans la première moitié du XVéme siècle, la présence attestée en France de Triomphes daterait de 1482 au plus tôt.

Le jeu de 52 cartes avec ses quatre couleurs : piques, cœurs, carreaux et trèfles est d’origine française : il daterait des années des années 1480. Certains historiens pensent que ce jeu dériverait de cartes à jouer européennes plus anciennes apparues au plus tard entre 1375 et 1378.

Toutefois, la recherche contemporaine tient pour quasi certaine la date de 1367 tandis que sont encore sujettes à discussion d’ anciennes références datant des années 1337 pour Marseille et 1310 pour Barcelone.

Ces mêmes cartes européennes proviendraient des cartes sarrazines et des cartes égyptiennes des guerriers islamiques, les Mamelouks.

Les cartes des Mamelouks (XIII è - XV è siècles) auraient pour origine l’ancien jeu de dominos chinois - lui-même issu de jeu de dés.

Toutefois, la piste chinoise pour plausible qu’elle soit n’exclut pas pour autant une origine hindoue car on retrouve aussi de très anciennes cartes indiennes à la même époque.

Quant à l’usage divinatoire des cartes à jouer, il serait attesté dès du XV ème siècle.

Toutefois, si l’on comprend que l’image dessinée sur les cartes en papier fut autrement gravée sur d’autres supports tels que dominos ou dés, la pratique divinatoire est beaucoup plus ancienne.

Si, d’autre part, l’on considère le fait d’inscrire des motifs sur des feuilles de papyrus par exemple et de mélanger ces « feuilles » à des fins de prédiction, alors la divination remonte à une haute antiquité…

© alainbougearel@gmail.com

P.S. :

P.S. :
Références : L’essentiel de la thématique , je l’ai publié sur l’ Encyclopédie Wikipédia en langue française : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cartomancie

J, ai en outre donné une autorisation à titre gracieux et à finalité pédagogique de certains extraits au site web : Besoin de Savoir.

Cet articles ainsi que ceux qui vont suivre appartiennent au manuscrit consacré au Jeu des Quatres Couleurs : les 52 cartes françaises et il fait suite au précédent publié en 1997 par les Editions Envolée et diffusé par DG Diffusion :
http://tarot-fr.com/boutique/manuel.htm
Le Manuel de cartomancie populaire ou le Jeu de 32 cartes est aujourd’hui épuisé.

Toute une série d’articles furent publiés et largement diffusé à titre gracieux par LOV dans le temps sous forme de publications périodiques.

http://www.letarot.it/page.aspx?id=249



Le forum Répondre à cet article (pas de message pour le moment)


Nouveautés sur le Web
puce Contact RSS Valid XHTML 1.0 Strict puce Espace rédacteurs
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V2
Version :