...L’épreuve des preuves©

Depuis 1999 LOV recense, grâce à vous,
le meilleur des arts divinatoires pour vous préserver du pire.

lien vers le forum
Quand l’imposture change de camp...

Clients menteurs, voleurs et malhonnêtes : quelques anecdotes...

Article mis en ligne le 26 avril 2005

par Laurent Edouard
logo imprimer

Lorsqu’il s’agit de malhonnêteté, d’arnaque ou plus simplement de mauvaise foi, dans la relation voyant-client, c’est souvent le premier qui est mis en cause. Le contraire existe aussi.

Le consommateur n’est pas toujours "clean".

Nouvelles infos rentrées :

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Aurore M.:
Avis sur Sephora Gide, voyance :"je recommande cette voyante"

"indique clairement les chemins à prendre et ceux à éviter dans (...)

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Yhann S.:
Avis sur Any Kler - Voyance : "100% de satisfaction"

"généreuse dans ses réponses et dans ses explications"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Catherine G.:
Voyance - Avis sur Euphoria, médium :"elle devinait toutes mes pensées"

"elle devinait toutes mes pensées"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Pascal S.:
Avis sur Carole 3f, voyante : "EXTRAORDINAIRE !!"

"Ma plus belle consultation à ce jour !"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Mouna Z.:
Voyance - Avis sur Sevasty, médium :"Je la recommande donc sans hésitation"

"très juste pour le présent et le passé"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Laetitia T.:
Voyance - Avis sur Rebecca Val, taromancie :"résume étonnamment bien la situation"

"a très bien cerné la situation présente"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Aïcha B.:
Avis sur Daphnée Klauser, voyance pure :"je vous dis bravo"

"éclairée dans ce brouillard"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Dienabou D.:
Voyance - Avis sur Caroline April, taromancie :" Bref... c’était bluffant !"

" zéro erreur sur mon passé, mon présent, mon état d’esprit, ma (...)

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Amélie B.:
Avis sur Marie Damotte - Voyance :"très contente de cette consultation et recommande vivement"

"consultation dans son ensemble criante de vérité"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Isabelle M.:
Voyance - Avis sur Raphaël Henri, médium :"Consultation impressionnante"

"son ressenti cadre, avec une incroyable perfection, à la réalité"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Lobna D.:
Avis sur Any Kler - Voyance : "voyance détaillée coté sentimental, professionnel, financier et familial"

"Elle m’a étonnée par sa précision à décrire les personnes, leurs états d’esprit (...)

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution de Thierry L.:
Avis sur Sephora Gide, voyance :"bluffé par la précision des révélations"

"Je recommande Sephora Gide sans aucune hésitation"

Compte-rendu de Consultation-Test © Officiel de la Voyance
Contribution d’Amélie B.:
Avis sur Stéphanie Toscane, voyance :"Consultation édifiante"

"a vu juste sur beaucoup de faits"

Exemples :

- Le client prend RDV mais ne l’honore pas : le praticien se retrouve ainsi confronté à un agenda virtuel et dangereux pour sa sécurité économique. C’est ainsi qu’il m’arrive de refuser de prendre des RDV pour planning booké, à tort ! Ne recevant que trois personnes par jour, dans un souci de qualité et de sérieux, un RDV fantôme désorganise mon planning au détriment de personnes souhaitant vraiment de l’aide.

De plus, je mobilise mes énergies sans raison puisque le travail n’aura pas lieu. Ne croyez pas qu’un médium puisse se mettre en marche comme un moulin à café ! La demi-heure qui précède un entretien est nécessaire pour créer les conditions d’un bon travail (créer le calme intérieur, étudier les documents en ma possession, etc.). J’envisage donc de ne noter mes RDV qu’après réception du règlement pour pallier ce manque de respect pur et simple. Un engagement est réciproque, réfléchissez avant de prendre RDV. La plus élémentaire bienséance recommande de prévenir en cas d’impondérable !

- Le client d’une consultation-test rémunérée ne rédige pas son compte-rendu : il rompt ainsi le contrat initial établi avec l’Officiel de la Voyance, et bénéficie injustement d’un tarif préférentiel alors qu’il prive le praticien de la publicité qui lui est due. C’est, au mieux, de la négligence, au pire, de la malhonnêté caractérisée.

- Dernièrement, j’ai accepté une consultation en cabinet sur la promesse d’un règlement différé. Cette personne était déjà cliente de mon cabinet, je lui ai donc accordé mon attention. J’attends le règlement depuis plusieurs mois, malgré de nombreuses relances qui me font perdre mon temps. L’escroquerie a viré de bord !

- Chèques en bois... Un bon test pour déceler les capacités du médium !
Désolé, mais là je ne m’amuse plus et je préfère déléguer l’affaire aux autorités compétentes.

- Il y a plusieurs années, à l’époque où j’utilisais un terminal de paiement par CB, j’ai connu les cartes volées, et tous les scénarios dont sont capables les experts du vol de paiement à distance.

- Nous avons noté également avec une de mes consoeurs un phénomène nouveau (?) qui consiste à demander le remboursement de la transaction pour "prestation non satisfaisante". Il semble qu’il existe des spécialistes de cette fraude. En ce qui me concerne, j’interromps la consultation dès les dix premières minutes lorsque j’ai le moindre doute. Le consommateur doit interrompre dans le même délai un travail qui ne lui convient pas. Inutile de laisser un praticien se fatiguer injustement si vous pensez ne pas le rémunérer.

Il me semble que la même règle devrait s’appliquer aux consultations-tests rémunérées. Si la prestation ne vous convient pas, dites-le rapidement. Je ne vois pas (désolé, ça m’arrive) l’intérêt de prolonger un entretien pendant une heure ou plus pour rédiger un compte-rendu négatif ! Parce que si c’est vraiment négatif, inutile d’en consommer pendant deux heures.

- Plus fort encore : une personne me consulte en cabinet et m’annonce au moment de régler mes honoraires qu’elle n’a pas d’argent ! Qu’auriez-vous fait, vous ? Moi, je lui ai jeté un sort... "Abracadabra !"

Bref, nous ne pouvons pas avoir une vision binaire ou manichéenne de la relation voyant-consultant. Comme toute relation humaine, elle repose sur une alchimie susceptible de dériver à un moment ou à un autre. Pour autant, la plupart du temps, les gens sont charmants et l’échange fructueux.

Copyright Laurent EDOUARD - 2005 -

Forum
Répondre à cet article
Quand l’imposture change de camp...
lavoine - le 11 novembre 2016

Bonjour,

Je viens de lire votre rapport et je suis entièrement d’accord avec vous.

Les personnes qui viennent nous consulter pensent que nous sommes Dieu et que le miracle va arriver dès la porte franchi.

D’autre part je fais de la voyance via mail et certaines personnes en profitent pour ne pas me régler lors de l’envoi de mon travail. Je viens de changer mon fusil d’épaule et dorénavant tant que l’on ne me règle pas, je n’envoie plus rien. Ca devient pénible surtout que c’est épuisant et il m’arrive de rester plus longtemps sur le cas d’une personne avec le même tarif.

Les clients ne voient pas le travail que l’on fourni ni le temps que cela nous prend.

Il faut recadrer tout ça.

Cordialement

Kathiavoyance

Vous n’êtes pas le seul, hélàs !
Perséphone - le 3 février 2014

Bonjour,

Je suis astrologue, tarologue, naturopathe. Je vis les mêmes problèmes que vous et j’en ai assez ! Les gens sont en difficulté, c’est vrai, c’est la crise, c’est vrai. Mais je me demande si c’est vraiment la crise quand on voit ne serait-ce que ce qu’ils claquent en clopes ! Moi aussi, je n’arrête pas de collectionner les rendez-vous non honorés, les paiements "différés" ou inexistants. Sans compter les réflexions désagréables, les clients qui me traitent comme un singe savant, etc... C’est intolérable ! Je me demande si, quand ils ne sont pas satisfaits de ce qui passe à la télé, ils cessent de payer leur redevance ou les traites de leur télé ! Pour ma part, je travaille avec une grosse société, comme consultant. Ils apprécient beaucoup mon travail, je suis considérée et je suis payée correctement et plus cher que par les particuliers ! J’en ai assez aussi qu’on m’extorque des consultations gratuites. J’ai du mal à refuser mon aide, mais, bien souvent, je n’aide pas quelqu’un en difficulté, je me fais gruger par quelqu’un qui est plus riche que moi. Le résultat, c’est que je n’ai vraiment aucune envie de travailler pour les particuliers. En plus, lorsque je vends des produits, pour certains, il s’agit de formules de compléments alimentaires faites sur mesure et que je peux pas rendre, ni décommander. Ce qui fait que, si je ne me fais pas payer avant d’avoir commandé les produits, ils me restent sur les bras. Coût : 500€, l’année dernière !

Quelqu’un que je connais bien et qui m’a fait soigner son chat (j’ai bien sûr soigné le chat avec de très bons résultats) me doit encore 600€. Je me demande si elle a payé le vétérinaire ! D’autres me doivent des sommes diverses, mais je dois bien avoir 1.500€ dehors... Sans compter une cliente qui me demande 3 thèmes. Dont deux en paiement différé. Heureusement, pour un des différés, j’avais demandé un chèque à encaisser plus tard. Elle m’avait aussi commandé des compléments alimentaires, et je lui avais, à sa demande envoyé des tisanes, coût 20€ + de port. J’ai fait mon travail, je lui ai diagnostiqué une ulcération saignante de l’estomac. Je présume, vu sa tête, qu’elle le savait déjà. J’ai même fait son thème psychologique pour le prix, alors que, normalement, c’est payant. J’ai fait le thème de son mari, qui était manifestement à deux doigts de l’AVC. J’ai fait le thème de son fils, qui, lui, étant chômeur, devait me rembourser en s’occupant de mon ordi. Résultat : elle m’a décommandé les compléments alim et jamais payé les tisanes. J’ai fait le travail pour créer 3 formules, à partir du thème astral, ce qui m’a demandé une journée de travail. J’ai fait les thèmes par mail et j’ai envoyé le tout. Résultat : deux consultations sur 3 payées, un impayé de 25€ et une journée de travail perdue ! Et des cas comme çà, j’en ai régulièrement ! Quand je ne me fais pas insulter ou quand les gens ne vont pas chez leur médecin, se faire opérer, alors que j’ai passé plusieurs heures à leur service gratos ! Quand je vais faire mes courses, on ne me demande pas combien d’heures j’ai passé au service des citoyens. Je voudrais bien pouvoir m’acheter une nouvelle voiture et faire quelques travaux chez moi... Mais, cela les clients n’en tiennent aucun compte, il y en a même qui me consultent gratuitement de leur propre aveu "pour s’amuser" Je ne suis pas un guignol. J’adore mon travail, je n’ai, moi, rien d’un escroc et mes traitements sont très efficaces. Mais les clients s’en fichent ! Alors, comme j’en ai assez, je ne travaille plus pour les particuliers et c’est tout. Dommage pour les gens bien et corrects, qui paient, une fois de plus, pour les autres. Cela me déchire le coeur, parce que mon métier est une vocation pour moi. Je suis astrologue depuis l’âge de 19 ans et j’en ai 62 et naturopathe depuis 1974... Sans avoir jamais été déçue par ma profession. Mais je le suis de plus en plus par les clients...

J’ai dû,à mon grand regret, décider de limiter les particuliers à ceux qui paient d’avance. Maintenant, j’en suis à encaisser le chèque avant la consultation et à attendre d’être sûre qu’il n’est pas en bois.

C’est révoltant. On n’a plus l’impression d’être un aide, d’être un thérapeute, d’être quelqu’un qui est un soutien pour les autres. On a l’impression d’être un parcmètre parlant... C’est déprimant et, parfois, j’ai vraiment envie d’abandonner ma profession. Enfin, jusqu’à ce que quelqu’un vienne me demander de l’aider. Là, je craque et j’oublie toutes mes bonnes résolutions.

J’aimerais bien que ce forum fasse un peu réfléchir les clients. Nous ne sommes pas des machines, c’est un métier très dur et il est difficile aussi d’être continuellement moqué et vilipendé. Je trouve qu’une voyante ne fait, et de loin, pas plus de mal qu’un psy. La plupart du temps, les sciences alternatives sont bien plus efficaces et bien moins dangereuses que les sciences officielles. Et puis, même en admettant qu’une voyante raconte des sottises, elle fera moins de dégats que des antidépresseurs ! Comme si la médecine officielle faisait mieux, avec tout son arsenal, que, nous, pauvres trimards de la psychologie. Mais non, nous n’avons pas de blouses blanches, pas de scanner, pas d’IRM et nous sommes toujours considérés comme des marginaux et des escrocs. Comme si la mauvaise foi et l’escroquerie ne se pratiquaient pas ailleurs. J’ai notamment prouvé surabondamment sur le site des Sceptiques du Québec que l’astrologie et l’homéopathie étaient absolument fiables. Croyez-vous que j’aie obtenu la moindre reconnaissance de la justesse de mes analyses astro ? Croyez-vous que l’on ait reconnu qu’il était inexpliquable rationnellement que j’aie pu vivre dans des conditions incompatibles avec la vie et me tirer d’une anémie sévère que, m’avait-on prévenue, on ne pourrait pas soigner sans transfusion, sans transfusion, sans aucune opération ou autre traitement chimique ? Non, pensez donc ! Reconnaître que l’homéopathie, l’argile et les sels biochimiques de Schuessler auraient une efficacité prouvée ? Point du tout ! Ou reconnaître que les analyses astro gratuites que j’ai faites (soit un coût de 3 ou 4 jours de travail non-stop) étaient justes ? Oh que non, nous sommes des scien-ti-fi-ques, nous ne reconnnaissons jamais rien même quand çà nous est prouvé !

Il y a des jours où on est vraiment assez triste. Heureusement, de temps en temps, on a des petits bonheurs. Pour ma part, quand je vois que j’ai aidé les gens à mieux comprendre leur personnalité et/ou celle de leurs proches. Ou quand je vois un de mes malades revenir vers la santé.

Alors, on se dit que, tout de même, c’est un bien beau métier que d’aider les autres à vivre.

Amitiés à tous.

Perséphone

Vous n’êtes pas le seul, hélas ! La solution...
ESTELLE des ENCLOS - le 4 février 2014

Bonjour Perséphone.Je viens de lire votre message avec attention et plusieurs choses m’interpellent.D’après ce que vous nous expliquez dans votre post que comprends votre grands ras le bol face à la malhonnête répétée de certains consultants ou patients mais dans la vie il faut toujours un juste milieu.Ces exceptions confirment simplement une règle et c’est à vous de savoir la fixer il me semble .Vous êtes une professionnelle donc vous avez la possibilité d’avoir un système de paiement pay pal ou CB. A partir de là le problème est résolu .Vous faites payez à vos consultants la prestation à l’avance et cela vous évitera pas conséquence les non paiements de dernière minute qui vous énervent tant (on peut le comprendre).Maintenant chaque travail mérite une juste rémunération c’est une question d’échange,faire occasionnellement de la gratuité dans des cas vraiement complexe pourquoi pas, mais cela doit etre à dose homéopathique autrement vous vous faites submerger avec toutes les conséquences désagréables que cela peut engendrer.Voilà ma réponse qui j’espere vous apportera la solution à votre probleme ....Amicalement ESTELLE des ENCLOS

Vous n’êtes pas le seul, hélas ! La solution...
de Carli - le 4 février 2014

bonsoir Perséphone.

"une personne me doit 600 euros pour les soins de mon chat."

je me demande quels sont vos honoraires par rapport au vétérinaire.

il me semble que vous dépassez les limites donc là je ne suis pas surprise.

Bien à vous.

G.D.C. ghislaine

Combien coûtent les séances chez vous ?.. en tant que naturopathe.

Vous vous plaignez mais le seul souci c’est que vous vous ne vous remettez pas en question.

vous êtes voyant
paz - le 13 novembre 2014

pourquoi n avoir pas ressenti que vos client ,n allait pas faire le réglement ?

Vous n’êtes pas le seul, hélàs !
de Carli - le 5 février 2014

bonsoir Perséphone.

Je vous prie d’excuse ma faute de frappe. mon (chat) à la place de son (chat).

je reviens sur votre texte "je n’aide pas les gens en difficulté"

Alors qui aidez-vous ?.

Atteinte d’un cancer, et maintenant je ne cache plus, en rémission j’ai du mal à vous lire.

Puisque vous êtes sur un site public que me conseillez-vous sur mes trois ans encore de combat et en rémission.

Avez-vous étudiez ce cas.?. cancer du sein.

j’attend une réponse concise par rapport à ce que vous proposez.

bien à vous.

ghislaine de Carli

Scandalisée
Celtika - le 14 juin 2007

Bonjour Laurent,

je réagis à votre article pour y apporter un exemple supplémentaire, car je viens tout juste d’avoir un échange téléphonique avec une consultante pour tenter d’obtenir le paiement d’une consultation complète réalisée avec elle il y a trois mois.
Je suis SCANDALISEE de ce que je viens d’entendre de la part de cette dame à mon égard.

- Le 10 mars, j’ai réalisé pour cette dame une consultation complète censée durer une heure, que j’ai laissé durer pratiquement 1H30.
J’ai accepté de faire confiance à cette dame pour me régler ultérieurement.
Pendant toute la durée de la consultation, la dame semblait plutôt satisfaite dans mes souvenirs, et compte-tenu de la durée totale de la consultation, une demi-heure de plus que prévu, sans supplément financier à la clef puisque je pratique des tarifs fixes, j’ai tendance à penser que la consultation lui paraissait valable.

Deux semaines plus tard, n’ayant toujours reçu aucun règlement de sa part, je lui envoie un e-mail simplement pour savoir si elle m’aurait simplement oubliée, et qu’en cas d’une difficulté quelconque, elle n’hésite pas à m’en faire part.
Réponse : " non je ne vous ai pas oubliée, ne vous inquiétez surtout pas, j’effectue le réglement cette semaine".
La semaine passe, toujours rien. Comme je suis très (trop ?) compréhensive, et que surtout je n’ai pas vraiment pour vocation de harceler les gens, je laisse passer encore une, puis deux semaines.
Je renvoie un e-mail, auquel je ne reçois aucune réponse.
Je laisse encore passer deux semaines, puis je finis par lui téléphoner.
Là, la dame commence un très long discours tendant à me dire que je devrais être plus compréhensive à son égard, qu’elle rencontre beaucoup de difficultés dans sa vie actuelle, et que " votre voyance est fausse, et de toute façon la voyance ne marche jamais sur moi ".

Au bout de vingt minutes de ce discours, je lui demande :

" Donc vous êtes en train de me dire que vous avez décidé de ne pas régler la consultation, c’est bien cela ?"

Réponse de la dame :

" Non non non, pas du tout, je vais vous payer comme prévu. Mais je voulais quand même vous expliquer que d’autres voyants ont été beaucoup plus compréhensifs que vous, et ne m’ont pas laissé comme ça dans mes difficultés " ... ?

Donc, non seulement il faudrait que j’accepte de travailler gratuitement, mais il faudrait aussi que je fasse du service après-vente... ?
Et pourquoi vouloir que je lui fasse un suivi gratuit si, comme elle dit, ma voyance " est fausse " ?

Incompréhension de ma part, donc question : " Mais madame, vous aviez réglé ces voyants non ?"
Réponse de la dame : " oui mais..."

L’échange téléphonique se termine donc sur la base : " je vous envoie le paiement cette semaine, il n’y a pas de problèmes".

Donc, de nouveau dans "l’attente" d’être enfin en paix avec cette histoire, je laisse passer du temps.
Je retente de la joindre à de nombreuses reprises mais, étrangement, jamais de réponse.
Aujourd’hui, 14 juin, donc trois mois après la fameuse consultation, je rappelle cette dame, en numéro masqué.
Oh miracle, on décroche !
Dès qu’elle entend ma voix, la dame me dit : " euh puis-je vous rappeler plus tard ?"
Réponse de ma part : " ce ne sera pas nécessaire madame, il vous suffit de me dire une bonne fois pour toute si vous décidez d’être honnête ou pas envers moi, que je sois fixée pour arrêter de vous courir après".
Réponse de la dame : " écoutez votre voyance c’est vraiment n’importe quoi, déjà j’étais déçue par tous les voyants en général, mais alors là vraiment vous c’est pire que tout, vous ne vous rendez pas compte de tout ce qu’il m’arrive par votre faute "

Question de ma part : " pardon ??? Que vous ai-je fait ? Que vous ai-je dis de si terrible ?"

Réponse de la dame : " non mais ce n’est pas à cause de vous personnellement... mais apparemment vous ne vous rendez pas compte de toutes mes difficultés, donc vous n’êtes pas voyante ! "

Réponse de ma part : " excusez-moi madame de ne pas être branchée sur vous en continu, je ne suis pas encore un libre-service !"

Réponse de la dame : " tout ce que je constate, c’est que tout ce qui vous intéresse c’est l’aspect financier et que je suis un pigeon pour vous"

Le sommet de l’hypocrisie ! C’est moi qui suis intéressée ? Qui tente d’abuser de l’autre ici ?
Une consultation réalisée pendant 1H30 avec le risque de ne jamais être payée, trois mois d’habiles manipulations et de mensonges destinés à me soutirer un suivi gratuit tout en tentant de me faire culpabiliser de sa situation.

- Autre exemple, un consultation complète réalisée avec madame C. en février dernier.
Encore une fois je fais confiance en ne demandant pas de paiement à l’avance.
La dame fait bien durer la consultation plus d’une heure.
Dès le début de la consultation je lui dis : " je vois un homme près de vous, vous êtes en relation avec quelqu’un".
La dame me répond : " ah non non non pas du tout, je vis seule avec mon fils".
Donc, j’abandonne le sujet du monsieur qui m’apparaissait, et j’aborde celui de son fils.
Je lui annonce que son fils ne tardera pas à quitter son domicile et à prendre son envol.
" Ah non non non, c’est impossible ce que vous me dîtes", me dit la dame.
" Mais comment ça, impossible ? Quel âge a votre fils madame ?"
La réponse de la dame indiquait un jeune homme âgé de plus de 18ans...

Bref, nous faisons le tour de toutes ses préoccupations, sans que je ne lui pose aucune question je précise.
Puis nous abordons le sentimental à sa demande.
Je la voyais déménager de son domicile, seule.
La dame, effarée me répond que ce n’est pas possible du tout.

Puis , la consultation touchant à son terme, elle me dit comme pour tenter de prouver ma "non-voyance" : " tout de même ce qui me surprend beaucoup, c’est que vous n’avez pas vu ma relation actuelle avec un homme "

Sans commentaires !
La dame finit en me disant qu’en définitive ce que je lui annonce est un véritable séisme.
Je me reconcentre, et là je reçois carrément la vision d’un chateau de cartes qui s’écroule ( je reçois beaucoup d’images symboles), donc je confirme à la dame ce que je vois.
Et je prends soin de lui expliquer que, bien que je puisse me tromper comme tout être humain, je ne peux pas lui mentir sur ce que je vois et surtout, si cela se produit tel que je vois, cela lui sera d’une grande aide d’avoir été prévenue.
Par expériences rapportées par nombre de mes consultants, cela permet de réduire la force du "choc" que l’on peut vivre lorsque certains événements inattendus surviennent.

Elle me dit donc : " bien je vous ferai le reglement comme prévu."

Je n’ai jamais reçu de règlement, à la première tentative pour la joindre elle a surjoué un problème technique sur sa ligne fixe ( heureusement que le ridicule ne tue pas comme on dit), puis bien entendu cela s’est transformé en "abonné absent".

- En ce qui me concerne, je ne pratique pas des consultations privées tous les jours, car je gère en fonction de mon énergie. Et je ne réalise pas plus de deux consultations privées dans une même journée. Comme tous les mediums exerçant de manière honnête et légale, j’ai des charges à payer, en temps et en heure !
J’ai donc été vraiment choquée lorsque la dame de mon premier exemple s’est permis de me dire " non mais vous de toute façon avec tout l’argent que vous devez gagner.."
Ce qui est certain, c’est que ce n’est pas avec des personnes aussi malhonnêtes, que nous risquons de parvenir à tenir dans notre métier.
Sachant également, que j’ai mis en place un service de suivi-voyance à moindre cout (4 fois moins cher qu’une consultation normale de premier ordre), afin de faire face aux retours de voyance de mes consultants, je n’ai pas la sensation ni de me défiler devant les responsabilités, ni d’être "intéressée".
J’ai, comme beaucoup de voyants à qui j’envoie tous mes respects, aussi ouvert un forum sur lequel je propose trois sortes de voyances généreuses ( avec certains critères bien entendu ), et j’offre même une question gratuite "bonus" à toute personne m’ayant consultée et qui aurait obtenu un résultat contraire à ce que je lui aurais annoncé.

Par conséquent, j’en suis arrivée à la même conclusion que vous monsieur Laurent Edouard, à savoir que désormais je ne note dans mon agenda que les rendez-vous qui seront honorés.
Seule solution pour être respectés : se faire respecter !

Et quant aux personnes qui critiquent cette volonté de clarté et de professionalisme, rien ne les empêche d’appeler des "voyants" qui leur factureront la minute très salée, la minute supplémentaire extra salée, et un beau roman à l’eau de rose à la clef.

Permettez-moi de pousser ce cri du coeur, car en ce qui me concerne, de quelque côté que ce soit, ce sera désormais :

HYPOCRITES, MENTEURS, et MANIPULATEURS : AU PLACARD !

Celtika ©

SCANDALISEE (ghislaine)
- le 15 juin 2007

Il ne faut pas être scandalisée car vous n’êtes pas au bout de votre peine sinon. Vous avez cru bien faire et, maintenant, c’est à cette personne que revient sa conscience. certaines personnes encore veulent des services, un resultat immediat et boum, c’est le medium qui en subit les conséquences. mais, quelque part aussi nous avons nôtre par de responsabilité avec le rapport client (e) argent.c’est une forme d’apprentissage que la vie vous reserve. si nous sommes clairs (es) le client (e) le sera aussi. vous lui avez ouvert une porte, elle en a profité. pour ma part, maintenant, je ne pratique les consultations tel. qu’après avoir expliqué mon fonctionnement, envoi de certains éléments et, à reception paiement je fais l’étude tel.(demande un delai pour la faire conscienscieusement)et, la personne rappelle en lui ayant fixé un jour et une heure. ou écrit au consultant (e) et peaufine la consultation.(gratuite) donc 1h je refuse d’aborder d’autres sujets qui ne correspondent pas à la personne par discrétion. une voyance est pour moi personnelle. en voyance ou en mediumnité en cabinet, les consultations sont complètement différentes. j’apporte un suivi sur plusieurs mois. mais si la personne tel. toujours pour un complément ou un conseil, je dis stop. je fais des cartes de fidelité depuis
20 ans, fait des dossiers. travaillant seule, sans filet en direct au cabinet nous ne pouvons pas avoir les mêmes rapports qu’avec les cons. tel. ou par correspondance. par contre lorsque je dis que c’est gratuit, c’est gratuit.
les gens fidèles, honnêtes et respectueux.) Changez de procédé, trouvez celui qui vous intéresse. et, ne soyez pas démoralisée. il y a des corps de métiers où les artisans ont les mêmes soucis. à nous de nous renforcer. j’ai toujours pensé que si l’on ne m’avais pas réglé, et, si la démarche est honnête, la personne qui ne paie pas aura un jour ou l’autre le retour. on lui volera peut-être le prix de votre consultation ou elle se fera peut-être également avoir (justice divine). pas de jugement de ma part. pour moi, j’ai toujours eu ma conscience. bien à vous. ghislaine.
croyez moi depuis que j’ai adopté ces systèmes j’y gagne en qualité, en énergie, et, en respect.

Déception
Marie - le 18 juin 2007

Comme je vous comprends !J’ai eu une consultation téléphonique avec une voyante un samedi à 18h00. Le lendemain, à 11h00, je recevais un mail où elle me menaçait de communiquer ma photo à un de ses amis marabout. J’ai trouvé cela lamentable, dans la mesure où j’avais de réels problèmes de connexion internet.
J’ai été très déçue. Que pensez vous de cette réaction venant d’une voyante qui dit adhérer à une charte (ésopole) ?

bonjour Marie
Celtika - le 21 juin 2007

Personnellement, je suis totalement contre tous les procédés du style "marabout", et toutes formes de travaux occultes.

Je crois que lamentable, est le bon terme pour résumer la réaction de cette personne.
Le fait de vous menacer est déjà assez petit, mais alors vous faire peur avec un tel procédé, reste sans commentaires !

Nous en revenons toujours au même : à quand une règlementation officielle de la voyance !!!

Ne vous découragez pas et faites bien le tri avant de choisir un voyant.

Celtika

menace de sorcellerie
Mao - le 26 juin 2007

Je ne sais pas si cette dame a fait sa consultation mais elle ne doit pas avoir beaucoup de valeur ! Il est triste de voir la profession salie par ce genre de personnes..

Vous aviez eu un problème pour faire votre réglement ? Pourquoi ces menaces ?

Je ne pense pas que cette dame puisse avoir droit au titre de voyante !!

La charte citée me semble bien vague dans ses termes et le site qui la propose est un site commercial de voyance proposant entre autres des tirages automatiques ce qui n’est pas un signe de qualité !!

Il vaut mieux fuir ce type de site et se méfier des prétendue chartes que l’on y trouve.

Amitiés à Tous !
Mao

Droit de réponse
Dan - le 30 juillet 2007

Esopole est un site de plus d’une centaine de pages, et complètement atypique.
Donc merci de ne pas écrire "Il vaut mieux fuir ce type de site" mais "Il vaut mieux fuir CE site", ne serait-ce que par respect pour les centaines de milliers de sites qui présentent des modules de tirages dans leurs rubriques et qui pourraient trouver ombrage de votre jugement, Mao.

En ce qui concerne ce problème que je découvre, lié à la "vague" charte esopole, je vais approfondir.
Marie, j’espère que vous avez bien reçu mon e-mail de demande d’infos.

Amitiés à tous, y compris Mao.

Dan, le webmaster de Esopole

stupéfaite par le procédé....
esterlle des enclos - le 27 juin 2007

Bonjour Marie Je viens de lire votre article et encore une fois je suis stupéfaite par le procédé. Vous nous dites que cette" voyante" a adhéré à la charte ésopole qui implique un respect de cette dernière dans les moindres détails .Il faut les joindre par email et son site sera immédiatement retiré. Quant au maraboutage c’est plus de l’intimidation qu’autre chose. Ne croyez pas que l’on puisse effectuer un rituel de magie simplement avec une photo .Donc rien à craindre . Si vous le désirez laissez moi par email les coordonnées de cette personne à estelledesenclos@hotmail.fr et je verrais ce que je peux faire pour que vous soyez tranquille. Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

deception
manière réactive
estelle des enclos - le 28 juin 2007

Bonjour Marie. Comme promis j’ai pris contact avec la voyante que vous avez consulté (grâce au mail que vous m’avez envoyé). Cette dernière ayant eu des problèmes de non paiement par certains de ses consultants a réagit d’une manière réactive en vous parlant de maraboutage la colère nous fait commettre parfois bien des erreurs ! Elle tient a s’en excuser et le fera dès son retour la semaine prochaine sur LOV afin que toute cette histoire ne soit plus qu’un mauvais souvenir et fera dorénavant payer ses consultations à l’avance ce qui évitera ce genre de situation... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

déception
comme promis..
estelle des enclos - le 3 juillet 2007

Bonjour marie .Comme promis la voyante que vous avez consulté tient à vous faire ses excuses et regrette que votre premier contact ne se soit pas fait sous les meilleurs auspices . Venant de rentrer de déplacement elle m’a tout de suite laissé un mail car elle n’arrive pas à se connecter sur LOV .Le principal est que tout soit rentré ans l’ordre n’hésitez pas à lui telephonner elle pourra s’expliquer de vivre voix. Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

déception
Réponse
Marie - le 8 juillet 2007

Je vous remercie Estelle mais si cette voyante voulait me faire des excuses, elle a au moins mon adresse e.amil.
Cordialement.
Marie

réponse
estelle des enclos - le 10 juillet 2007

Bonjour Marie vous avez raison .Si ce n’est le cas dommage pour elle car quant on est dans l’erreur des excuses à la personne concernée est le moins que l’on puisse faire. Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

des exuses ...
pauvre petite dame !
visionneuse - le 27 juin 2007

malheureusement vous etes tomber sur une profiteuse et je pense qu elle a fait a tous les voyants deja sa va lui porter malheur car les cartes faut pas trop les faire cette dame ete d un certain age ? c st comme une drogue pour elle elle veux entendre quelque chose qu aucun voant ne lui dit c est pour saqu elle trouve tousnul c est une pauvre femme !!!

Visionneuse ou Imposteuse ?
estelle des enclos - le 27 juin 2007

Bonjour Visionneuse je dirais plutot Imposteuse ! Je trouve que votre texte a quelques problèmes de syntaxe pour quelqu’un qui sait se servir d’un ordinateur !!Alors assez joué je n’ai pas de temps à perdre. Si cette personne est vraiment dans la difficulté je me ferais un plaisir de l’aider c’est donc pour cela que je lui est demandé de me communiquer les coordonnées de cette "voyante" pour vérifier la renommée de cette dernière car il ne suffit pas d’accuser il faut prouver... Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

pauvre petite dame !
PAUVRE PETITE DAME (ghislaine)
- le 29 juin 2007

C’est une pauvre femme dites-vous ? mesurez-vous ce que vous dites.?
cela voudrais dire que tous (toutes) les personnes qui selon vous "consomment" la voyance à outrance doivent se faire traiter de pauvre femme ou pauvre homme. il y a des situations dans la vie où ces personnes se raccrochent à se qu’elles peuvent.j’ai connu des notables, des medecins et des personnes
plus défavorisées et combien plus qui "consultaient" pour des situations dramatiques. je pense que c’est au médium, à la voyante ou voyant d’y mettre une limite. Peut-être était-elle dans une spirale. il y a des professionnels(lles)
qui sont de véritables manipulateurs (trices) ce sont eux-elles les vrais fautifs (ves). vous n’avez à mon sens pas le droit de juger.

c’est à nous, d’être honnêtes car nous devons sentir leur fragilité et ne pas l’entretenir. Oui, Estelle a eu raison de vouloir l’aider. il y a des personnes qui sont sans défense et sans jouer toujours les mercantiles nous pouvons donner un coup de pouce. Quand je reçois des drogués (es) des cartes ou autre consultation il y a une limite aussi, moi, je les dirige vers un psy car je sais que je ne pourrais rien faire de plus. tout excès peut-être effectivement dangereux, mais, il y a une façon plus diplomate que de traiter les gens comme vous le faites. bien à vous. ghislaine.

tout à fait d’acord
estelle des enclos - le 29 juin 2007

Bonjour Ghislaine .Comme d’habitude je suis d’accord avec votre ressenti .Je ne pense pas que cette personne (visionneuse ou ?)soit bien placé pour juger le cas de cette dame un peu paniquée par la mésaventure qui a voulu via LOV nous en faire part . Mais pas d’inquiétude tout est renté dans l’ordre .Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

pauvre petite dame (Ghislaine)
sylvie-anne - le 6 juillet 2007

Bonjour Celtika,

Vous avez été trop gentille et confiante, le règlement se fait avant la consultation, ce qui est tout à fait normal.
Cette dame lorsqu’elle va faire des achats, elle paie de suite, donc il est logique d’en faire autant avec vous.
Lorsque je consulte c’est pour entrendre la vérité et non pas pour entrendre des choses qui me fassent uniquement plaisir.
Je vous souhaite bon courage.

Sylviane

Scandalisée
culpabilité de recevoir de l’argent
Celtika - le 6 juillet 2007

Bonjour Sylviane,

à vrai dire, je crois après y avoir réfléchi qu’au-delà de faire confiance, j’avais un sentiment de culpabilité à l’idée de faire payer pour faire part de mon don, et donc je n’osais pas une seconde demander le paiement d’avance.
Cela doit être beaucoup causé par toutes les critiques contre cette profession, et puis en tant que medium nous sommes axés sur l’humain avant tout, donc l’inverse de quelqu’un qui aime le rapport à l’argent (du moins personnellement !).
Je vous remercie pour votre message, je vous rassure j’ai bien retenu la leçon et maintenant aucun rendez-vous validé sans le paiement 24h avant.
Résultat : un emploi du temps avec des rendez-vous tenus, et plus de respect dans l’échange, et une sérénité totale pour moi pendant la consultation !

Bonne soirée,

Celtika

notre voyance dans de bonnes conditions...
estelle des enclos - le 8 juillet 2007

Bonjour Cetilka. Ne vous inquiétez pas ce sentiment nous l’avons tous connu. Cela est plus tôt bon signe. Yaguel Didier la célèbre médium dit dans une phrase que j’aime beaucoup et qui je pense résume à elle seule notre vocation "la voyance est un don, la pratique est un art et la consultation un acte d’amour" malheureusement nous vivons dans un monde totalement matérialiste ou nous devons nous faire rémunérer pour nos consultations puisque nous sommes professionnels. Il faut donc mieux le faire au début de celles ci car cela évite comme je vous l’avez expliquer au téléphone d’avoir à faire à des consultant indélicats et de pourvoir effectuer notre voyance dans de bonnes conditions puisque l’esprit tranquille .Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

culpabilité de recevoir de l’argent
> Quand l’imposture change de camp...
daniele - le 3 mai 2005

que faut-il comprendre à travers ce titre ? n’est-ce pas un peu maladroit de sous entendre qu’auparavant le camp était tenu par les voyants.

Je ne comprends pas non plus le sens de l’article, que cherchez-vous à démontrer, laurent. Il n’a jamais été dit,me semble-t-il, que les clients étaient des saints et les praticiens des imposteurs.

Il ne fait aucun doute que vous ëtes un homme honnëte, comme la plupart des praticiens qui participent au site du LOV, cependant, vous ne pouvez pas ne pas reconnaitre que meme si la plupart des praticiens sont des gens honnetes, ils ne possédent pas une science exacte et qu’ils acceptent consciemment d’encaisser des honoraires sans savoir si les événements qu’ils viennent de prédire se réaliseront.

Je comprends que cette idée puisse vous déranger parfois et c’est sans doute pour cela que vous éprouvez relativement souvent le besoin de revendiquer le droit à l’erreur.

Accepteriez-vous qu’un technicien a qui pour confiez votre ordinnateur en panne , vous le rende toujours en panne et vous réclame quand meme l’argent pour le temps qu’il a passé à chercher la panne qu’il n’a pas trouvée.

avouez que 60 ou 80 euros pour en fin de compte n’avoir bénéficier que d’une conversation agréable avec une personne agréable cela fait un peu cher, le consultant paie pour que le voyant lui fasse de vraies prédictions et l’accueil, c’est la cerise sur le gateau.

L’escroquerie mise à part, je peux comprendre que certaines personnes puissent par dépit commettre des actes délictueux, ce qui est dommage c’est que le praticien victime de ces personnes n’est, souvent, pas celui qui le mériterait.

Succès et échecs en voyance
Bougearel - le 4 mai 2005

Bonjour

Il y a méprise sur la prestation divinatoire.

L’on nous consulte parce que :
- nous pouvons donner des éléments clefs du passé et du présent du consultant
- certains personnes nous ayant consultés témoignent que ce que nous leur avons prédit est arrivé.

En clair, c’est parce que nous pouvons "intuiter" correctement des faits présents ou passés que l’on nous demande d’exercer cette faculté sur le potentiel d’avenir. Mais l’on doit se sovenir qu’il s’agit d’un art non d’une science

Je demande à mes consultants de rendre compte de leur "voyance" pour
m’informer un an après de la fiabilité des prédictions. Je ne conserve en
"clientèle" que les cas de réussite totale ou partielle.

Pourquoi ?
Parce que, même si j’ai été apte à capter des éléments cruciaux du passé et
du présent du consultant, je ne sais encore si je j’ai pu ou non faire
oeuvre de "prédiction" avérée.
Je peux fort bien avoir fait de la télépathie avec son passé ou son présent
mais ne capter qu’un potentiel inconscient de désirs ou de craintes pour
l’avenir.
Ce n’est que grâce à ces comptes-rendus que je sais si je suis apte à être
ou non le "voyant" de ces personnes.

Quel est le résultat des comptes-rendus ?
A 60%, les résultats sont satisfaisants.
Dans 10% des cas, c’est l’échec...
Et dans 30% des cas, c’est une semi-réussite ou un semi-échec.

Les 60% de réussites :

Pour la majeure partie des consultants, les faits se sont déroulés et dans
le contenu et dans le temps de façon exacte.

Les 30% de semi-réussite ou semi-échec :

Pour certains, les événements ont eu lieu soit plus tôt soit plus tard.
Pour d’autres, confusion sur la teneur de l’événement ...

Exemples :
on attendait une personne X et une autre personne Y qui est arrivée ou bien
on pensait vendre un magasin et c’est un bien immobilier qui fut vendu. Pour
d’autres, il y a eu erreur sur le contenu : on pensait à une personne X et
c’est une personne Y

10% échecs complets

Un petit pourcentage s’avèrent des échecs complets

Rien de ce qui fut prédit n’est advenu ni dans le temps ni dans la teneur es
événements prédits.

La seule explication que je trouve est que je ne suis pas "voyant" avec ces
personnes.
Ce n’est pas une question de fatigue car ces consultations - échecs ont été
faites soit dans un état de fatigue ou en pleine forme.
Un facteur néanmoins les relie toutes : j’ai eu un fort courant de sympathie
pour le consultant.
Je pense que c’est alors que j’ai manqué du décalage et de la neutralité
nécessaires : j’ai fait fusion avec les désirs du consultant.
Ma prestation fut alors télépathique et non "divinatoire".
Dans de très rares cas, il s’est avéré que le ou la consultant(e) était doté de facultés psychiques propres : dans ce cas rarissime, je finis par penser que c’est le centre intuitif du consultant qui "joue" avec le ou les mediums comme s’il voulait faire comprendre au consultant qu’il n’avait pas besoin de passer par un intermédiaire "le medium" mais qu’il devait se poser à lui-même les questions....

C’est difficile à expliquer mais je crois que le medium fait l’intermédiaire entre le consultant qui se croit ignorant de son devenir et le même consultant qui lui connaît son avenir : je dis souvent aux personnes qui m’interroge : "vous me dites" - or, ce "vous" qui le consultant qui sait qui me parle pour que je verbalise au consultant qui ne sait pas...

Je rêverais d’un 100% mais c’est là idéal jamais atteint. C’est aussi là la
limite de notre prestation qui n’est pas une science exacte avec une
fiabilité absolue mais plutôt un art divinatoire avec ses faiblesses et ses
points forts.

Que faire dans ces cas d’échecs ?
Le mieux est de proposer au consultant une ou un autre voyant à titre gracieux qui peut-être pourra mieux le ou la capter...

Alain Bougearel

> Succès et échecs en voyance
daniele - le 6 mai 2005

Alain,

j’apprécie énormément votre analyse qui démontre que vous avez regardé ce problème de l’échec de certaines consultations, aussi bien du côté du praticien que du client.

Il est évident que vous y avez réfléchi avec honnêteté et générosité.

cela ne m’étonne pas de vous qui nous avez habitué à des écrits si intéressants.

Merci d’être ce que vous êtes.

Daniele.

> Profession de foi : tarologie, taromancie et cartomancie
Bougearel - le 6 mai 2005

Bonsoir

Je souhaite aller plus loin et quelque part changer de sujet.

En tant que tarologue, j’étudie l’histoire et la symbolique des cartes et des tarots. C’est un travail scientifique avec ses limites : la connaissance scientifique repose sur les évidences découvertes à partir desquelles s’effectuent des extrapolations ou speculations plus ou moins plausibles qui peuvent être remises en question ou confirmées par de nouvelles évidences mises à jour....
En tant que taromancien, j’adhère à la certitude que le Tarot permet de travailler depuis le passé du consultant tel qu’il s’actualise dans le présent. Qu’il ne permet aucunement de prédire l’avenir et qu’à ce titre, ce n’est pas un instrument personnel de voyance individuelle sur l’avenir. Le tarot travaille sur le potentiel présent. Toutefois, je pense que le Tarot relève d’une tradition prophétique collective mais ça c’est une tout autre question.
En tant que cartomancien, je sais maintenant que le jeu permet de découvrir des éléments précis mais isolés du futur : c’est là un art, une mancie avec ses réussites et ses échecs.

Cordialement

Alain Bougearel

> Quand l’imposture change de camp...
Fabienne - le 4 mai 2005

A travers ce titre ce que je comprends c’ est qu’ il y en a un peu assez de toujours entendre qu’ un son de cloche ; qu’ il y ait des "voyants", "astrologues", "tarologues" "cabinets" charlatans ça tout le monde le sait ou en a entendu parlé, d’ où la mauvaise réputation de notre Art-Don-Métier.
Effectivement personne n’ a prétendu que les clients étaient des saints, mais le problème devient majeur quand on travaille seul, qu’ on est pas prestataire pour un cabinet, qui lui a toutes les assurances pour parer aux mauvais payeurs. Et perdre son énergie à faire de la relance téléphonique c’ est dommage.
Je suis aussi d’ accord pour dire que nous ne possédons pas une science exacte puisque de toutes façons la voyance (et les arts divinatoires en général) n’ en est pas une.
Nous ne sommes reconnus qu’ auprès des sevices fiscaux, hélas...
Quant à dire que l’ on accepte consciemment d’ encaisser des honoraires sans savoir si ce que l’ on vient de prédire va se révéler exact, certes, mais alors va falloir aussi demander des comptes au personnel de Météo France, ou exiger d’ un avocat qu’ il gagne votre procès, se faire rembourser des impôts quand nos enfants sont en échec scolaire, puisque c’ est bien avec nos impôts que les fonctionnaires sont payés...et je pense que vous attendez que vos enfants soient instruits par ces professeurs, mais sont ils dans l’ obligation de résultats ? Si à côté de ça l’ enfant ne fiche rien, ou simplement ne comprend pas, ou a d’ autres difficultés ? Est ce que les professeurs ont un taux de réussite de 100 %. Est ce qu’ un médecin ayant échoué dans un traitement anti cancéreux se verra contraint de rembourser la Sécu ? On peut en trouver d’ autres des exemples, et pour ce qui est d’ accepter qu’ on nous rende notre pc avec une nouvelle panne ou que pour une simple vidange on se retrouve avec une fuite d’ huile-les pneus lisses etc...c’ est arrivé et à plus d’ un qu’ il me semble.
Pour ce qui est de votre dernière phrase, que le praticien victime n’ est pas toujours celui qui devrait, excusez moi mais ça me choque, j’ estime que tout travail mérite salaire.
Et payer une consultation avec comme résultat que d’ avoir entendu une voix agréable et trouver cela cher, j’ espère alors que vous pensez la même chose des psychanalystes, qui eux non plus n’ ont pas d’ "obligation de résultat", vous écoutent distraitement, et encore c’ est pas prouvé, pour vous faire repartir avec votre jolie ordonnance de Deroxat.

Et pour en revenir directement à l’ article de Laurent, les personnes qui ne paient généralement pas leur consultation sont ceux qui en ont pourtant les moyens.

Cordialement,

Fabienne

> Quand l’imposture change de camp...
daniele - le 5 mai 2005

fabienne,

je suis désolée de vous avoir irritée, il n’en reste pas que ce n’est pas parce vous avez plein d’exemples à donner sur des professions qui ne garantissent aucun résultat que cela justifie le fait que les praticiens acceptent qu’à peine un peu plus de la moitié de leurs clients auront payé un prix conséquent sans résultat pour eux.

Biensûr les consultants sont adultes et responsables et savent qu’ils prennent le risque d’être insatisfaits, mais la voyance trouve sa clientèle dans la population ( et je reconnais que j’en fait partie), qui s’angoisse pour son avenir et celui de ses proches. Et face à cette angoisse il est bien difficile de resister à la tentation d’aller consulter pour obtenir une prédictions qui infirmera nos craintes ou être prévenu d’un danger et pouvoir ainsi peut-être l’éviter.

Plus les gens ont peur et plus les voyant prospèrent , c’est cet aspect là qui est gênant.
Il y a de façon évidente quelque chose qui ne va plus dans le monde de la voyance, les prix de consultation deviennent prohibitifs et l’escroquerie des deux coté se développe.

Mais cette escroquerie est quand même interressante à observer, car en fait celui qui escroque un voyant ne repart pas avec un butin, ils roulent le praticien pour avoir gratuitement une voyance dont il ne pourra tirer aucun profit, il ne pourra pas la revendre, alors qui avait-il de si urgent pour lui à consulter un voyant pour qu’il aille jusqu’à escroquer ?

Voir les consultant comme des escrocs potentiels n’est pas je pense la meilleure façon de démontrer que la pratique de la voyance et de l’ésotérisme en général soit source d’une certaine Sagesse .

Les cans cans de l’imposture...
Marie-Hélène - le 6 mai 2005

Danièle,

Je ne partage absolument pas votre opinion sur " il y a quelque chose qui ne va plus dans le monde de la voyance".

J’ai consulté, via le LOV en octobre 2004, FABIENNE, puis en consultation test, Laurent EDOUARD, à une époque où j’avais plus que des doutes sur mon avenir. Ils m’ont annoncé tous les deux les mêmes informations et, j’avoue avoir eu du mal à les croire vu mon état et ma situation...Seulement, voilà, j’avais tout écrit. J’ai lu et relu et à ce jour, pas une seule erreur, TOUT EST ARRIVE. Merci infiniment à Fabienne et Laurent ainsi qu’au LOV.

Je suis convaincue que notre attitude (nos paroles, nos écrits, nos actes etc...) ont une influence certaine et peuvent, favoriser, suspendre, modifier le tableau de notre Destin.

Que doivent penser les voyants, les consultants et les autres en lisant vos lignes, Danièle...Quand des personnes s’adonnent à la consultation compulsive et à la critique systématique, cela n’est plus du domaine de la voyance, mais de celui de la psychothérapie. A l’issue de cette dernière, on peut retourner consulter un voyant, comme l’on va puiser à la Source de la Sagesse certaine.

.les cans cans de l’imposture...
estelle des enclos - le 20 février 2007

bonjour Marie Héléne Je comprends que l’article de Daniele est pu vous contrariez car vous avez eu la chance de consulter via LOV deux voyants comptants vous m’en voyez ravie. Il faut être compréhensif avec Daniele qui est en mal être et qui de ce fait ne trouvera pas dans la voyance ( je lui ai dit ) le réconfort qu’elle attend puisque nous autres voyants ne sommes pas là pour ça. Alors soyez moins réactive car tout le monde ne peut pas réagir de la meme façon ...Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

mal être
Je vous rejoint
joffre_br - le 22 février 2007

Bonjour à tous,

Je vous rejoint dans votre démarche et votre analyse, nous ne connaissons finalement que bien peu de choses sur la voyance, c’est un domaine complexe ou bien des choses se croisent et influent.

A titre personnel, les voyants que j’ai connu via l’officiel de la voyance se sont tous avérés excellents, même si les prédictions commencent à peine à se réaliser, mais cela aussi faisait partie de ce qui m’avait été annoncé.

Mais je sais aussi la deception et le doute que l’on vit quand quelque chose de positif a été annoncé et que c’est le contraire qui survient. C’est d’autant plus dramatique que le fait d’avoir été prédit et à priori par plusieurs voyants rend encore plus compliqué le renoncement.

Il ne s’agit pas d’un jeu ou l’on peu perdre ou gagner, mais plutôt d’un risque admissible celui de l’erreur. Le voyant est humain, il peut donc se tromper, c’est une évidence. Et d’expérience, un voyant excellent avec moi une fois c’est avéré complétement à côté de la plaque une autre fois.

Donc je comprends Danièle qui souffre autant que les prédictions lui on fait espérer en cet avenir (surtout si il comblait ses désirs). Je suis déjà passé par là, suite à ça, je suis resté eloigné de la voyance plusieurs années, maintenant, quand je consulte, j’ai cette expérience, je ne prend plus les choses pour acquises, mais pour potentielles. La voyance même en tant que consultant, ça s’apprend, apprendre à douter tout en croyant, apprendre a utiliser pour construire plutôt que d’attendre que ce nous tombe tout cuit dans le bec, etc..

> Quand l’imposture change de camp...
- le 6 mai 2005

Chers Amis,

Tout ceci a commencé avec notre société déresponsabilisée pour l’individu ou trop responsabilisée par le système.

Tout le monde demande une obligation de résultat, tout le monde demande un responsable...

Je ressens surtout dans ce "conflit" entre prestataire et client, un décalage notoire, dont le fameux responsable est avant tout notre satané écu d’or ;o)

A mon avis, et il ne vaut que parce que je le partage, tout prestataire DOIT être payé pour la prestation qu’il effectue. A défaut, et j’oserai dire si l’idée d’échapper au paiement vient au client, l’enjeu même de la consultation est faussé, et le résultat aussi bien entendu !

J’ai lu une remarque fort intéressante de l’une de vous qui disait que "l’ouverture" faisait que l’on rencontre telle ou telle personne en face de soi, et que pour elle les rendez vous manqués ou autre problèmes n’existaient plus. J’y crois, et je rajoute : Ca marche dans les deux sens ;o) tant pour le prestataire que pour le client.

Oserai-je dire à Danielle que si la personne consulte 1 FOIS l’AN, et qu’elle fait l’analyse de sa consultation, quelqu’en ait été le prestataire... le montant des honoraires, pour peu qu’ils restent dans les montant évoqués, reste acceptable.

Partant de la théorie que que l’on rencontre toujours la BONNE personne, la consultation portera ses fruits.

Bien entendu, reste le problème de la personne qui consulte régulièrement... Mais dans ce cas, la question n’est pas de savoir si la prestation du "médium/ou-voyant/ou-tarologue etc.." est bonne ou mauvaise, mais plutôt de savoir si la démarche du client est la bonne.

Pour être et avoir été assureur pendant 35 ans, je signale que j’ai une obligation de CONSEIL, et que mon souci est de faire du mieux que je peux pour que ce conseil soit entendu ! Mais je n’ai pas d’obligation de résultat quant à la décision finale que prendra mon client après avoir écouté mes conseils. Pour autant, je sais que ce métier présente quelquefois des difficultés relationnelle avec le client, parce que particularités des contrats n’ont pas pu toutes être évoquées, par manque de temps d’une part (mais le client a aussi le droit de lire le contrat... ce qu’il ne fait que si peu rarement). Pour autant, le temps du conseil n’est pas facturable, et c’est absolument anormal.

Pour être peintre amateur parfois, je n’ai pas d’obligation, sauf à me faire plaisir et à essayer de faire des toiles qui soient belles, parce que pour moi le beau est une façon d’aider les gens à être bien. L’art, c’est ça, à mon avis une fois encore.

Pour avoir parfois des "lectures" du tarot et des prédictions dont je m’étonne moi-même, je sais combien c’est art est complexe. Donc quand je le pratique, j’essaie de rester "juste", sachant que je précise toujours que ce que je ressens est un "futur possible", mais pas certain. Ceci dit parfois je me demande pourquoi l’avenir décrit a été perçu si parfaitement.

Pour autant, les consultants (je ne les appelle pas clients puisque je ne les fais pas payer) ont quelquefois des exigences rares. L’exemple récent d’une amie de 67 ans, vivant en couple - à qui j’ai annoncé LE coupe de foudre (elle en niait la seule probabilité), et qui m’a repproché de ne pas lui avoir annoncé que le monsieur serait beaucoup plus jeune et marié... J’aurais dû le voir ! :oD

Qu’en conclure sinon que le plus important me paraît être que chacun agisse dans le respect de l’autre, d’avoir conscience que le "voyant" ne peut pas tout voir... hé oui ! mais que l’important est que la consultation ait été conviviale et qu’elle ait donné de l’espoir... un peu comme une oeuvre d’art, qui permet de voir la vie plus belle, si je peux me permettre la comparaison, et permette ainsi au client de repositiver son avenir.

Dommage que dans les arts, il y ait en face des artistes... des critiques ! Que ceux là se mettent à l’oeuvre et ils verront bien, vous connaissez la suite ;o)

Bien cordialement
Jehan

> Quand l’imposture change de camp...
danièle - le 7 mai 2005

je réponds à Jehan et à marie- helene, pour leur dire que je n’ai jamais dit que les praticiens avaient une obligation de résultat, car je sais bien que cela est totalement illusoire.

Tant mieux pour vous Marie-héléne si ont vous a prédit des événements qui se sont réalisé, je n’ai jamais dit que cela n’existait pas.

Permettez-moi simplement de parler de l’"enigme" des gens pour qui leur avenir reste inaccessible aux praticiens et de leur poser la question "pourquoi" .

Si vous avez un peu visité les sites de voyants vous constaterez qu’ils basent leur publicité sur leurs capacités à prédire l’avenir, certains affichent des coupures de journaux flatteuses, d’autres des lettres de remerciements de clients, d’autres expliquent l’origine de leur don , tout cela à pour effet de convaincre le consultant potentiel que s’il consulte chez lui , il ne sera pas déçu et que le jeu en vaut la chandelle c’est à dire le prix de la consultation qui est souvent conséquent.
Il est certain que si la pub était basée sur l’aspect aléatoire de la capacité divinatoire du praticien, ce que tous reconnaissent, cela fonctionnerait moins bien pour eux

Losque la voyance a fonctionné , pas de problème, le consultant se dit que cet argent a été utilement employé, mais lorsque la voyance n’a pas fonctionné, la pillule est amère .

Je ne suis pas une accro des consultations comme semble le dire certains, tout simplement les voyances ne marchent pas avec moi et je pense ne pas être seule dans ce cas. J’ai d’abord cru que cela venait des praticiens, je pense qu’il y a une autre raison sans savoir laquelle.
Il me semblait normal que les praticiens se penchent sur ce problème et essaie de le comprendre, plutôt que de le voir comme une fatalité et de passer à autre chose.

Je ne recherche pas un remboursement ou tout autre compensation, je cherche à comprendre.

Mes interventions, à quelques exceptions prés, ne suscitent que de l’agressivité.Peut-être cela vient-il de ma façon d’exprimer ma pensée.

Je suis taxée d’insatisfaite chronique, ou de critiqueuse compulsive et cela me fait de la peine,
je commence à me demander si ce site est bien le lieu où l’on peut aller vers une reflexion constructive ou s’il ne s’agit que d’un site de promotion pour les professionnels de la voyance, un lieu de pensée unique où il n’y aurait la place que pour encenser le praticien.

Encore une fois je le répéte, je crois que certaines personnes ont la capacité de prédire l’avenir et que trés souvent ils y arrivent. Je crois aux phénomènes paranormaux. Je ne mets pas en doute l’hônneteté des praticiens référencés par le LOV et aux cours des consultations que j’ai eues, je n’ai eu à faire qu’à des gens ayant de hautes qualités humaines.

Je dis simplement que puisque la voyance n’est pas une sciences exacte alors ne basez pas votre pub sur des sous-entendus tendancieux qui laisse penser au futur client qu’avec tel praticien le risque d’erreur est quasi nul.

Je dis ,il existe des gens avec qui la voyance ne marche jamais et je demande qu’on y réfléchisse et qu’on y apporte une réponse.

Je dis qu’un bon thérapeute, n’est pas un voyant et que même si le praticien par la qualité de son écoute a pu apporter un soulagement, il y a erreur aussi bien du côté du consultant qui aurait du aller consulté un psychologue , et du côté du praticien qui oublie que son rôle premier est de faire de la voyance, car c’est sur ce critère de voyance qu’il ouvre son cabinet.

Je suis déçue et peinée des réponses qui ont été faites à mes interventions.

quand l’imposture change de camp....
estelle des enclos - le 17 février 2007

Bonjour à tous. Je me glisse dans ce débat très animé en tant que médium . Cette analyse est générale et comporte fort heureusement des exceptions qui confirment la règle !! A la place du consultant : Le voyant a t’il un devoir de résultat ? OUI ( dans la limite du possible) Les tarifs pratiqués sont ils exorbitants en général ? OUI( de 15 a 25e les dix min + de3 à 7e la min supplémentaire ) Les consultants sont ils pris de plus en plus pour des planches à billets de 100e ? OUI ( le but des grandes structures et de ratisser larges en appâtant généralement avec les fameuses voyances gratuites !!!) Les voyants sérieux sont ils denrée rares ? OUI( de plus en plus de pseudo voyants s’installent sur le marché des arts divinatoires) A la place des praticiens : Est ce que les consultants sont capables de sélectionner les bons voyants parmi tous les charlatans qui pullulent ? NON( dans la majorité il vont consulter des voyants ayants une publicité tapageuse ou racoleuse) Sont ils prêts à entendre la vérité même si elle ne fait pas plaisir ? NON ( puissent qu’ils préfèrent des inepties qui vont dans le sens de leur désir plutôt qu’une voyance de qualité qui leur parlera du bon est du mauvais) Sont ils de plus en plus nombreux a vouloir tout savoir sans rien payer ? OUI( ils estiment normal après une consultation de poser des questions sans cesse et bien sur gratuites et ne comprennent pas que nous ne soyons pas à leur unique service !!!) Pour conclure il faut savoir les uns et les autres se remettre en questions Professionnels arrêter de prendre vos consultants pour des simples d’esprits ! Pratiquez des tarifs raisonnables fixes et arrêtez de vous prendre pour la cinquième merveille du monde la modestie est de mise !! Quant à vous consultants ,arrêtez de vous donnez le bâton pour vous faire battre .Soyez vigilants quant aux choix de vos voyants se qui évitera vos désillusions et ne demandez pas l’impossible . Et pour finir dans tout les cas le respect mutuel est primordial !!!!Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

respect mutuel !!!
Nous sommes bien d’accord
joffre_br - le 17 février 2007

Chère Estelle,

Voilà un postulat sur lequel je suis pleinement d’accord, l’obligation de résultat je ne sais pas vraiment si c’est possible, il est évident que pour le consultant ce serait exceptionnel, mais comment imaginer cette possibilité cela intègre la possibilité qu’un voyant connaisse par avance toutes les décisions d’un consultant et des autres intervenants et surtout que le consultant ne décide pas tout d’un coup de faire l’opposé de ce qu’on lui a prédit par jeu ou par défiance. Alors, ou sont les limites du possible ?

Les tarifs non limités dès le début sont à proscrire, il est évident que si le tarif est lié à la durée, il est interessant pour un praticien mal intentionné de faire durer, je n’ai jamais fais confiance en ses centres de voyance.

Quand aux voyants sérieux, ces derniers temps, j’en ai connu quelques uns, d’une qualité incroyable dans la mesure ou ils m’ont tous dit la même chose, par contre il reste aux choses à se dérouler dans la vraie vie selon la façon dont elles m’ont été prédites. Je suis bien obligé d’imaginer qu’ils sont tous dignes de confiance puisque tous d’accord entre eux.

Concernant les consultants prêts ou non à entendre les choses, je parle bien évidemment en mon nom propre, mais je préfère de beaucoup la vérité, vivre dans de faux espoirs ne fait que rendre la réalité encore plus difficile à vivre quand elle apparaît. Car autant un voyant qui vous laisse peu d’espoir et que les choses se réalisent, c’est plutôt une bonne surprise, mais dans l’autres sens, c’est souvent catastrophique.

Amicalement

quand l’imposture change de camp....
Mr Spock - le 17 février 2007

Bonsoir,
Effectivement, débat animé... mais qui a le mérite de poser les bonnes questions. Et merci à vous Estelle d’avoir apporté, une fois de plus, votre contribution de qualité. Le modeste béotien que je suis (et absolument pas voyant) va tenter d’apporter son humble éclairage. Par contre je n’entrerai pas dans la polémique autour du "dialogue" entre Danièle et Laurent.

Le voyant-médium a t’il le DEVOIR de résultat ? Légalement non ! Tout au plus le devoir de moyens. Ce qui n’est pas du tout la même chose. Il en est ainsi, par ailleurs, de beaucoup de métiers basés sur le "Service". De plus l’excellent Alain Bougearel (intervenant sur ce site) nous indique très clairement qu’au mieux 60% des consultations sont vraiment correctes (pour un bon voyant....). Les 40% restant étant soient des échecs complets, soient des semi-échecs. Donc le devoir de résultat.... Par contre, le voyant DEVRAIT indiquer cela au consultant.

Les voyants sérieux sont-il effectivement rares ??? Ma foi, malheureusement, je le crois sincèrement.... Cela nous amène au point suivant qui concerne les réseaux de CHARLATANS. Car c’est de cela dont il s’agit. Il est clair qu’un voyant sérieux et compétent aura son propre cabinet et sa clientèle et, a priori (du moins il me semble) exercera son art seul (même s’il est relation avec certains collègues pour des échanges thématiques). Donc, ces réseaux, que ce soit les divinologues.fr et autres isabella (entre autres) ne sont QUE des attrapes nigauds. Ni plus, ni moins. D’ailleurs ayant bien étudié leur structure sociale, "humaine" et business (car c’est de cela dont il s’agit), jai compris qu’ils sont constitués à 90 % de personnes appelées des "commerciaux" (et non des médiums) qui n’ont aucun talent (du moins en ce domaine) et dont la seule motivation est de faire durer une consultation SCANDALEUSEMENT chère, car A LA MINUTE (entre 3,5 € et 5€) et ils SONT PAYES au résultat (j’ai réussi à me procurer quelques contrats de travail... édifiant). Attention aux photos qui sont bien souvent celles de modèles.....

Donc NOUS SAVONS nous autres consultants qu’ils ne diront que ce qui flatte et qui plait ! Donc arrêtons de pleurer !!!....
Il est là l’intérêt d’un site comme LOV. Nous aider à y voir plus clair (jeu de mots un peu facile...)
La vie n’est pas simple et si l’on se retourne vers un médium, cela devrait être pour avoir un éclairage sur ce qui va arriver et anticiper si possible les coups durs de la vie ou les bonnes périodes. Pas pour savoir si la nana du coin va être dans mon lit ce soir, ou si le gars au gros biscottos va me draguer demain, ou si la personne qui vient de me "larguer" va revenir..... Soyons sérieux. Pour les problèmes, plus graves, de violence ou de santé, il existe des organismes publics ou privé compétents en ces domaines.

De même, que les médiums-voyants qui ont bien souvent un ego surdimensionné et narcissiques ???? arrêtent de nous prendre pour des débiles avec un QI d’huître.... De plus, mesdames et messieurs acceptez de reconnaître quand vous n’êtes pas en phase avec un consultant et savez que la marge d’erreur sera importante. Ne jouez pas avec la crédulité.

Donc payer pour une consultation ? Mais OUI et C’EST NORMAL ! Vous accepteriez de travailler gratos ? Je serai bien surpris. Maintenant se faire racketter, non ! D’ailleurs les tarifs pratiqués sur ce site et par les médiums affiliés sont dans la décence.

Pour finir, je pense qu’il est en est des médiums comme de la femme ou de l’homme de sa vie, c’est à dire qu’il faut chercher pour trouver celui/celle qui sera capable de trouver les clés nous concernant et de décrypter sinon notre futur, du moins les grandes étapes à venir. Problème d’ondes, de phase.... Que pensez vous de cette théorie mesdames et messieurs les mediums ?
C’est pourquoi je tendrai à être d’accord avec Danièle : il est certain qu’il existe des gens avec qui la voyance ne marche jamais.... car ils n’ont pas trouvé le voyant avec qui leurs ondes (ou toute autre chose) sont en harmonie.

Merci d’avoir lu ce billet jusqu’au bout, encore merci à ce site (et à Jean Quienestla ;) ) et que la force soit avec vous :)

quand l’imposture change de camp...
estelle des enclos - le 20 février 2007

bonjour Daniele Ne vous chagrinez pas des réponses amenées à vos articles car vous avez abordez le sujet qui fâche l’argent !!! Vous en avez dépensé en consultations et êtes déçu du manque de réalisations des prédictions annoncées cela peut se comprendre. Je pense que le problème qui se pose est que vous êtes une hyper émotive et une angoissée et qu’il est difficile dans votre cas de faire une voyance de qualité sans êtres influencé C’est pourquoi je pense qu’il ne faut pas vous retourner les sangs ,et d’éviter de consulter . Continuer votre destinée, ne vous inquiétez pas rien de catastrophique se profile a l’horizon ....Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

évitez de consulter..
> Droit de réponse
Laurent EDOUARD - le 6 mai 2005

[Danièle] que faut-il comprendre à travers ce titre ? n’est-ce pas un peu maladroit de sous entendre qu’auparavant le camp était tenu par les voyants.

[Laurent E.] Je ne sous entends rien. Je ne pratique pas la langue de bois.
Dire la vérité n’est pas une maladresse même s’il semble que "toutes vérités ne soient pas bonnes à dire" ! J’ai rappelé ce que tout le monde sait : le milieu des devins n’est pas étranger à l’imposture et c’est l’une des raisons de sa mauvaise presse. C’est presque une lapalissade.

[Danièle] Je ne comprends pas non plus le sens de l’article, que cherchez-vous à démontrer, laurent. Il n’a jamais été dit,me semble-t-il, que les clients étaient des saints et les praticiens des imposteurs.

[Laurent E.] Si vous ne comprenez pas, pourquoi commentez-vous ?
Ne serait-il pas plus sage d’interroger ?

L’évidence ne se démontre pas, elle se constate.
Il faut être naïf, ignorant ou aveugle pour ne pas savoir que, trop souvent, les praticiens sont des imposteurs. Les preuves abondent. Les médias en regorgent. Cela a été dit et redit des centaines de fois ! Ce sont des faits, pas des idées personnelles. Quant aux clients, j’ai apporté un témoignage, histoire de faire la part des choses. Mes consoeurs et confrères confirment la véracité de la situation que j’ai décrite.

[Danièle] Il ne fait aucun doute que vous ëtes un homme honnëte, comme la plupart des praticiens qui participent au site du LOV, cependant, vous ne pouvez pas ne pas reconnaitre que meme si la plupart des praticiens sont des gens honnetes, ils ne possédent pas une science exacte et qu’ils acceptent consciemment d’encaisser des honoraires sans savoir si les événements qu’ils viennent de prédire se réaliseront.

[Laurent E.] Relisez le commentaire de M. Bougearel.
La divination n’est pas une science mais un art, ne confondez pas SVP.

L’objectif de la consultation ne se limite pas à prédire. Elle vise aussi, parfois, à guérir.
Plus simplement, il peut s’agir d’écouter, de conseiller ou d’orienter le client.
Chaque cas est unique puisque chaque consultant est unique.
Le menu d’une consultation de voyance est unique lui-aussi. Aucun protocole, aucune règle, aucune loi, n’impose un contenu pour ce type d’échange.

Par définition et par essence, une prédiction est incertaine, aléatoire. Le client paie pour l’obtenir, c’est sa responsabilité d’adulte. Inutile de venir pleurer si la réalité évènementielle ne confirme pas la probabilité annoncée ; c’est la règle du jeu prophétique.
Le bon sens impose l’idée de risque d’erreur en matière de prédiction. Qu’il s’agisse de météo, de voyance ou de tiercé, le prévisionniste se limite à énoncer des probabilités. Si vous n’acceptez pas de perdre, ne jouez pas !

[Danièle] Je comprends que cette idée puisse vous déranger parfois et c’est sans doute pour cela que vous éprouvez relativement souvent le besoin de revendiquer le droit à l’erreur.

[Laurent E.] L’idée ne me dérange pas. J’étudie les phénomènes psy depuis suffisamment longtemps pour savoir qu’ils ne sont pas fiables à 100%, au même titre que tous les autres phénomènes physiques et psychiques. Je n’ai aucun doute sur la valeur de mon travail. Or, tout travail mérite salaire. Ma conscience est claire, je n’ai rien à me reprocher.
Pourquoi voulez-vous donc que je sois gêné à l’idée d’être rémunéré ?

C’est une évidence. Le droit à l’erreur va de soi, n’est-ce pas le propre de l’homme ?
L’anesthésiste, le chirurgien et le patient savent tous trois qu’un risque d’arrêt cardiaque peut survenir. Ce n’est cependant pas un motif pour renoncer à l’intervention ni à la fiche de paie des praticiens !

[Danièle] Accepteriez-vous qu’un technicien a qui pour confiez votre ordinnateur en panne , vous le rende toujours en panne et vous réclame quand meme l’argent pour le temps qu’il a passé à chercher la panne qu’il n’a pas trouvée.

[Laurent E.] Vous comparez des prestations incomparables. Votre réflexion est donc hors-sujet.

Ce qui n’empêche d’ailleurs pas qu’un technicien, tous domaines confondus, puisse échouer dans sa mission. Nous en avons presque tous déjà fait l’expérience un jour ou l’autre.
Je vous rappelle que nous n’avons aucune obligation de résultat. D’autre part, en ce qui me concerne, je n’oblige personne à entrer dans mon cabinet.

[Danièle] avouez que 60 ou 80 euros pour en fin de compte n’avoir bénéficier que d’une conversation agréable avec une personne agréable cela fait un peu cher, le consultant paie pour que le voyant lui fasse de vraies prédictions et l’accueil, c’est la cerise sur le gateau.

[Laurent E.] Non, je n’avoue pas.

La prestation que je vous ai faite ne vous a pas coûté un seul centime : c’était une consultation-bonus. Ce qui d’ailleurs ne change rien à la qualité de mon travail, comme en témoignent les consommateurs.

Relisez leurs comptes-rendus. Vous découvrirez que ces derniers, lorsqu’ils paient, ne paient pas seulement pour bénéficier d’une conversation agréable.

Vous exagérez. Assimiler et réduire les témoignages certifiés qui suivent à une "conversation agréable" me semble intellectuellement malhonnête.

Le lecteur jugera :

- Il vous redonne des énergies positives et vous indique le chemin à suivre
- Laurent Edouard met en lumière votre chemin de vie.
- Je suis ressorti serein de cette consultation et en paix avec moi meme
- De façon simple, il m’a aidé à me recentrer.
- Ce sont des "frappes chirurgicales" comme réponse, avec du recul je peux vous certifier qu’il vise juste.
- Authentique, voilà le mot qui me vient à l’esprit pour définir Laurent EDOUARD ; authentique dans ses conceptions qu’il m’a expliquées avant de commençer la consultation ; authentique, les faits passés et présents de ma vie, la description détaillée de la personnalité et de la psychologie de mes proches ; authentique l’analyse de ma situation actuelle, authentique enfin les prévisions, énonçées avec simplicité et clarté sans faux-semblants et sans verbiage inutile.

D’autre part...

Veuillez trouver ci-dessous un résumé de votre compte-rendu de consultation de voyance :

Mme Danièle L. a consulté, via l’Officiel de la Voyance : Laurent Edouard en "Consultation-Test"

Date : 08 octobre 2004
Forme : Par téléphone
Support : Tarologie
Durée : Plus d’une heure
Sujet(s) abordé(s) ?

- Passé : OUI
- Présent : OUI
- Avenir : OUI
- Questions : OUI

Mon impression générale en un mot
- Consultation troublante

Ce qui m’a plu :
Au-delà d’une consultation de voyance j’ai vécu une rencontre avec moi-même.

Ce qui m’a déplu :
- Rien.

Indice de satisfaction :
100 %

Je conseille ce professionnel(le) ?
- OUI

Autres commentaires :

Ce genre de consultation vous fait mettre les prédictions dans l’anecdotique et vous fait aborder l’essentiel qui, pour moi, est d’être et de réaliser ce pour quoi nous sommes venus sur Terre.

[Laurent E.] Ne trouvez-vous pas que vos propos actuels sont en décalage avec votre compte-rendu ?
Je m’explique : vous écrivez que ma consultation vous a permis d’aborder l’essentiel en mettant les prédictions dans "l’anecdotique". Pourquoi alors me reprochez-vous aujourd’hui des erreurs de prédictions qui, de toutes façons, sont censées être "anecdotiques" ?
N’est-ce pas là la preuve de votre confusion ? Quel est le véritable motif de votre esprit polémique ? Que cherchez-vous à dire ou à prouver ? Et à qui ?

[Danièle] Plus les gens ont peur et plus les voyant prospèrent , c’est cet aspect là qui est gênant. Il y a de façon évidente quelque chose qui ne va plus dans le monde de la voyance, les prix de consultation deviennent prohibitifs et l’escroquerie des deux coté se développe.

[Laurent E.] Votre analyse est arbitraire. Sur quelle(s) étude(s) basez-vous cette affirmation selon laquelle + de peurs = + de consultations, et sur quelles autres études vous appuyez-vous pour dire que nous serions en train d’assister à une évolution des rapports voyants-consultants ? A moins que vous ne nous fassiez part d’une de vos nombreuses croyances ?

[Danièle] Voir les consultant comme des escrocs potentiels n’est pas je pense la meilleure façon de démontrer que la pratique de la voyance et de l’ésotérisme en général soit source d’une certaine Sagesse .

[Laurent E.] Vous devenez caricaturale Danièle. Ecrire un témoignage pour faire part d’un fait, à savoir que parfois les clients deviennent malhonnêtes, ne peut se réduire à un amalgame selon lequel les consultants seraient systématiquement perçus comme des escrocs potentiels. La colère doit vous aveugler. Je vous invite à relire mon article. Il se termine ainsi : "Pour autant, la plupart du temps, les gens sont charmants et l’échange fructueux".

Qui vous a dit que l’ésotérisme ou la pratique de la voyance conduisait à la sagesse ? Voila une belle connerie ! Je crains qu’une fois de plus, vous ne nous fassiez part de vos croyances ou de rumeurs populistes de bas-étages. Je vous suggère d’étudier l’histoire de l’ésotérisme. Vous comprendrez alors qu’il n’est pas aisé de dresser un pont entre sagesse et "ésotérisme en général". Pour autant, SVP, n’en déduisez pas que TOUS les praticiens sont diaboliques !

En conclusion, votre attitude signe sûrement un malaise personnel. Je compatis mais je n’en suis pas responsable. La voyance n’est pas le remède approprié à votre souffrance. Je regrette vivement de ne pas vous avoir été utile, si j’en crois le contenu de votre récent mail privé. Je vous souhaite autant de "conversations agréables" et j’émets le voeu qu’elles puissent vous être salutaires. Recevez, Daniele, mes pensées les plus lumineuses.

Laurent EDOUARD

PS : Pour avancer d’un kilomètre il faut faire un pas.
Tao te-king

> Droit de réponse
daniele - le 7 mai 2005

Laurent,

je ne retire pas un mot de ce que j’ai écrit au sujet de la consultation que j’ai eu avec vous, l’échange a été de qualité, tout a concouru pour que j’ai envers vous un à priori tout à fait positif et qui laissait présager que la suite serait de même qualité, c’est à dire la réalisation de vos prédictions.

Je vous ai envoyé un mail en privé pour éviter de devoir parler en public de la consultation que nous avons eu, mais puisque que vous rompez le contrat de confidentialité qui lie moralement le praticien et le consultant et qu’à plusieurs reprises vous m’interpellez sur le site en tant que votre consultante alors que je ne vous ai jamais interpellé sur ce terrain là, je me permets donc de dire sur ce site que bien que notre échange ait été de qualité, malheureusement absolument rien de ce que vous aviez prédit ne s’est réalisé et il ne me reste à l’esprit que de belles paroles restées sans effet.
Vous êtes quelqu’un de généreux et qui voulez sincèrement aider votre prochain, mais tous les gens qui ont comme vous, ont de grandes qualités humaines ne sont pas forcément des voyants, par contre ils font de trés bons thérapeutes.

Vous devriez relire l’analyse d’Alain Bougearel, je pense que vous n’en avez pas saisi toute la teneur car ce praticien ne se contente pas de se donner le droit à l’erreur, je dirais même qu’il ne se donne pas le droit à l’erreur, il constate que l’erreur existe, essaie de l’analyser de façon impartiale et lorsque qu’un consultant lui fait part de son insastisfaction il y apporte une réponse autre que celle de dire , en gros," la voyance n’est pas une science exacte, on y peut rien, vous étiez prévenu, au revoir".

Lorsqu’on étudie profondément les sciences ésotériques et notamment le tarot de Marseille, on en tire un enseignement qui améne à une réflexion sur soi-même et sur les autres ainsi que sur le sens de la vie, rien n’est plus comme avant, et je maintiens que l’étude de ces sciences , lorsqu’elles sont bien assimilées amène à une Sagesse qui se répercute sur la façon que l’on a d’aborder la vie et l’être humain.

Cette assimilation n’est sans doute pas possible pour tous, je ne crois pas en être capable du moins tant que la vie ne me laissera pas le temps de m’arrêter pour me plonger dans l’étude de ces domaines.

> la voyance doit elle être pratiquée ?
Jehan des Fleurs - le 8 mai 2005

Bonjour Danièle,

Je suis comme vous quelqu’un qui cherche à comprendre ce que peut-être la voyance, et surtout à savoir si elle a lieu d’être pratiquée… et si oui, comment !!!

J’ai très peu consulté dans ma vie, peut être 4 ou 5 fois. La première fois ce fut par accident, vers mes 40 ans, en un lieu où je ne devais pas aller, et où je me suis retrouvé dans un hôtel pour prendre un café alors que s’y tenait un salon de voyance.

Je ne voulais pas consulter. Mon épouse m’a poussé à le faire car je rechignais, allez, je marchais même à reculons. Ce jour là, au cours d’une voyance de 15 mn, j’ai été complètement subjugué par les informations de la voyante qui m’a donné des informations sur un « complot professionnel » qu’une personne fomentait contre moi. J’ai eu confirmation de ces agissements dès que j’ai fait une petite enquête.

Vingt ans se sont passés. Depuis 3 ans j’ai eu les quelques autres expériences auprès de professionnels qui ne m’ont pas apporté grandes informations. Il faut dire que j’ai effectué ces consultations pour vérifier avant tout comment fonctionnaient ces voyants/médium, car je me trouvais moi-même confronté à des expériences personnelles qui m’interpelaient.

Autant dire tout de suite ma conclusion : le résultat est pire que pire, je pourrais dire CATASTROPHIQUE !

Voici deux ans, une première voyante me demandait… de divorcer parce que sinon j’allais tomber malade – elle m’a même demandé de la tenir régulièrement informée pour être sûre que je ne mollirai pas. La seconde annonçait un cancer pour ma femme (elle l’a d’ailleurs annoncé aussi à ma femme 15 jours plus tard ainsi qu’à 2 d’autres consultantes que j’ai interrogées ! - ainsi chaque consultante est repartie de chez elle avec un moral d’acier !!!). En passant bravo à la personne qui recrutait la clientèle pour cette dite voyante, et qui n’a pas hésité à solliciter ma femme à consulter 15 jours après moi. Bonjour la discrétion !

Et ma dernière consultation a été faire gracieusement, je le souligne, voici 8 jours par une personne rencontrée récemment par ma femme, qui l’aurait étonnée par ses perceptions.

J’ai pu apprendre :
- Que des personnes de mon encadrement parlaient sur moi professionnellement, ce qui n’est jamais bon bien entendu ;o)
- Que j’allais connaître des soucis financiers
- Que j’allais être malade
- Et que je finirai ET OUI ! par mourir… puisque la mort du tarot Mythique terminait ce tirage en croix celtique.

Bon, je ne rigole pas, ça m’a foutu la tête dans le cul ;o)

J’avais fait un essai voilà 6 mois avec l’une des personnes inscrites à l’officiel. Rien à dire vraiment sur la consultation, bien que je l’aurais préférée plus conviviale… rien à dire aujourd’hui sur la lecture de l’avenir, qui n’était pas marqué d’évènements importants. L’ambiance annoncée se vérifie, ainsi qu’un décès (sur deux) annoncés dans la famille de mon épouse.

Pour ma part, je préférerai que TOUS les voyants, ou prétendus comme tels, soient référencés par un système comme celui de l’Officiel de la Voyance. Cela éviterait peut-être à certaines personnes qui traversent des périodes de détresse morale, de se faire ACHEVER par les prédictions délirantes de voyants qui n’ont aucune idée de la psychologie, et qui ne tiennent pas compte de l’état de fragilité du consultant, qui se « livre » aux mains d’une personne en qui il « remet » son âme.

Pour avoir ‘’repêché par le col’’ 3 des 7 consultants rencontrés pendant la conférence d’une voyante en déplacement sur le secteur, je me suis rendu compte des dégâts causés.

Fort heureusement, ceci ne paraît pas se passer ainsi chez les praticiens reconnus par l’Officiel, si tous les comptes rendus sont diffusés, bien entendu.

A te lire à nouveau sur le sujet, tu n’es pas la seule à vouloir savoir :o)

Cordialement
Jehan

la voyance doit elle être pratiquée ?
estelle des enclos - le 20 février 2007

bonjour Jehan Je viens de lire votre témoignage . En effet votre expérience de la voyance est très instructive. Votre première approche est déjà dans de mauvaises conditions. La voyance doit être un acte conscient et réfléchi vous avez eu de la chance d’avoir a faire une professionnelle digne de ce nom en face à vous qui vous a fait la preuve a + b que la divination existait bien heureusement ! car la suite est un tel ramassis de n’importe quoi qu’il y a de quoi a s’inquiéter !!! La première qualité d’un voyant( outre ses compétences) est d’être très psychologue et de savoir annoncer ses prédictions avec finesse en tenant compte du degré d’émotivité de ces consultants Les voyants( qui méritent plus le nom d’incapables) vous indiquant la mort des uns et des autres sont totalement inconscient des dégâts engendrés qui peuvent avoir des répercutions désastreuses sur l’équilibre du consultant . Vous avez eu a faire à de la cartomancie de bas étage faite par de pseudo voyants en mal d’occupation et n’ayant aucun don de voyance ce qui ne peut être que restrictive face à la complexite d’une divination qui doit être très explicative) Malheureusement vous en avez fait les frais ( au sens propre et figuré) J’espère que dorénavant vous aurez le recul necessaire pour consultez de bons voyants dans de bonne conditions Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

la voyance ,un acte conscient et reflechit....
> Droit de réponse
Laurent EDOUARD - le 8 mai 2005

[Danièle] Je vous ai envoyé un mail en privé pour éviter de devoir parler en public de la consultation que nous avons eu, mais puisque que vous rompez le contrat de confidentialité qui lie moralement le praticien et le consultant

[Laurent E.] En quoi le contrat est-il rompu ? Il ne l’est pas :
"Je regrette vivement de ne pas vous avoir été utile, si j’en crois le contenu de votre récent mail privé."

[Danièle] Vous êtes quelqu’un de généreux et qui voulez sincèrement aider votre prochain, mais tous les gens qui ont comme vous, ont de grandes qualités humaines ne sont pas forcément des voyants, par contre ils font de trés bons thérapeutes.

[Laurent E.] NON. Il ne suffit pas d’être généreux, sincère et doté de grandes qualités humaines pour être un bon thérapeute. La dérive en matière de thérapie est encore plus grande et dangereuse qu’en matière de divination. Pour être un bon thérapeute il faut aussi une formation ; cela ne s’improvise pas.

[Danièle] Vous devriez relire l’analyse d’Alain Bougearel, je pense que vous n’en avez pas saisi toute la teneur

[Laurent E.] J’adhère depuis longtemps aux propos de M. Bougearel qui, pour moi, est un des référents dans ce domaine. La rubrique "remerciements" de mon site en témoigne. Nous travaillons et échangeons ensemble depuis plusieurs années autour de la tarologie. J’en déduis que nous nous comprenons !

[Danièle] Si vous avez un peu visité les sites de voyants vous constaterez qu’ils basent leur publicité sur leurs capacités à prédire l’avenir, certains affichent des coupures de journaux flatteuses, d’autres des lettres de remerciements de clients, d’autres expliquent l’origine de leur don , tout cela à pour effet de convaincre le consultant potentiel que s’il consulte chez lui , il ne sera pas déçu et que le jeu en vaut la chandelle c’est à dire le prix de la consultation qui est souvent conséquent. Il est certain que si la pub était basée sur l’aspect aléatoire de la capacité divinatoire du praticien, ce que tous reconnaissent, cela fonctionnerait moins bien pour eux
Je dis simplement que puisque la voyance n’est pas une sciences exacte alors ne basez pas votre pub sur des sous-entendus tendancieux qui laisse penser au futur client qu’avec tel praticien le risque d’erreur est quasi nul.

[Laurent E.] La page d’accueil de mon site diffère de celles que vous décrivez dans votre commentaire. Je ne base pas ma publicité sur ma capacité à prédire l’avenir, bien que j’en sois aussi capable. Je ne revendique aucun don.

- Mon intention n’est pas de vous éblouir avec des flashes ou de vous séduire avec de grandes visions.
- Ni mage, ni gourou, ni maître, sans aucun pouvoir extra-ordinaire, je suis un intuitif.
- Une éthique : ne vous imposer aucun AVENIR mais éclairer votre regard.

Les lettres publiées sur mon site sont authentiques et prouvent que l’objet principal de ma consultation n’est pas de prédire l’avenir :

- Par votre accueil, vos méthodes relationnelles et le déroulé de la conversation, vous m’avez donné et j’ai (enfin) trouvé les bases nécessaires à la compréhension de moi-même, de mon environnement, d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
- Vous êtes le premier qui ne m’a pas prédit ou « promis » un avenir meilleur – pas d’évènements précis et pas de recette-miracle pour changer mon avenir. Vous m’avez fait prendre conscience de [...]
- Avec une grande finesse, vous avez levé des voiles, vous avez mis des mots sur mes impressions, mes craintes et mes doutes. Avec simplicité, vous m’avez expliqué, révélé. Ce fût un moment de bonheur.
- etc.

> Droit de réponse
daniele - le 12 mai 2005

Laurent,
je suis intervenue sur ce sujet car il m’interessait, j’ai souhaité donné un point de vue d’ordre général et non pas entrer dans une joute oratoire personnelle avec vous.

Vous m’avez entrainée sur ce terrain en m’interpellant en tant que votre consultante et je suis tombée dans le panneau.

J’ai eu des échanges trés interessants avec certains de vos collègues par messagerie ou par téléphone où nous avons pu parler plus simplement et plus personnellement et je pensais que cela aurait pu être le cas avec vous.

Je regrette que vous preniez mes propos pour une attaque personnelle car ce n’était pas mon but .

Visiblement nos point de vue sur la pratique des arts divinatoires sont ,sinon opposés du moins trés différents et cela aurait pu être source d’un échange enrichissant, c’est dommage.

daniele

Pour apporter un peu d’expérience
joffre_br - le 15 février 2007

Bonjour Danièle,

Je viens de lire tous vos échanges et il me semble que mon expérience peut vous aider.

En fait, il est particulièrement binaire de considérer un voyant comme bon ou comme mauvais. J’ai consulté pendant 10 ans, le même, il y a eu des scéances ou il était exceptionnel, tout ce qu’il m’avait prédit s’est passé dans les dates et dans les détails. Il a vu bien avant que les choses ne m’arrivent de grands points de ma vie. Il y a 6 ans, il m’a parlé de ce qui se passe aujourd’hui avec une clarté exceptionnelle.

Parallèlement, il lui est arrivé de se planter sur toute la ligne pendant une consultation, des choses simples qui tombaient à côté, etc..

Donc on ne peut considérer qu’un voyant est mauvais ni même bon parce que sur une scéance il s’est planté. Il y a certainements bien des paramètres qui entrent en ligne de compte, on peut en subodorer quelques uns, mais certainement sont ils nombreux.

J’ai très récemment consulté Laurent Edouard, dans la description de moi-même de certains points me concernant et de certains points concernant des personnes qui me sont proches, les descriptions sont nettes et sans appel. Concernant ses prédictions d’avenir, elle sont en tout points conformes à ce que je savais déjà par d’autres voyants mais je ne lui en avait pas parlé avant. De plus, dans une certaine mesure, je vois les premieres étapes se mettres en place d’une façon qui laisse à penser que les prédictions se réaliserons bel et bien comme il me les a annoncé, alors qu’au moment de la consultation, c’etait plutôt mal parti.

droit de réponse
estelle des enclos - le 21 février 2007

bonjour Laurent Je me permet de répondre en tant que consoeur à votre droit de réponse à Danièle qui n’interloque dans le mauvais sens du terme. Laurent je reprends quelques uns de vos propos qui m’ont laissés dubitative ! Désolée mais la voyance n’est pas un jeu ou l’on gagne et perd ! C’est vous qui comparez ce qui n’est pas comparable en parlant de chirurgien ! Je me demande lequel des deux est le plus arbitraires celui qui se pose des questions sur son devenir ou celui qui juge avec partialité en ne se remettant pas en question ? Qui est caricatural dans cette polémique plus digne d’une cour de maternelle que d’un forum de voyance pas forcement celui qu’on croit !! En effet vous prenez au premier degré les remarques de Daniele et rentrez dans une joute par mails interposés qui n’a pas lieu d’être Nous savons tous que vous etes un praticien de valeur et que vous n’avez plus vos preuves à faire Il faut acceptez que Daniele exprime ses ressentis sans en prendre ombrage car la libre parole est de mise sur ce site et notre voyance ne peut pas toujours convenir à tout le monde !!! Moi aussi j’ai des consultants qui ne sont pas satisfaits soit que mon franc parlé ne leurs convient pas ,soit qu’ils écoutent la moitie de la consultation n’étant intéressés que par un sujet, soit que tout simplement je n’arrive pas a les capter ce jour là Ce n’est pas la fin de monde !J’aimerais bien sur comme tous mes confrères avoir 100 % de réussite mais malheureusement nous savons que c’est impossible. Il faut donc relativiser et continuer notre beau métier avec notre coeur. Arrêtez donc de vous prendre la tête avec Daniele car je ne pense pas que son article a votre encontre soit blessant n’y voyez donc aucune remise en question de votre talent et continuez a être utile par votre savoir a vos consultants Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

ne pas se prendre la tête.....
XX LEIVGEMENT (le juge ment)
Laurent EDOUARD - le 12 mars 2007

C’est vous qui comparez ce qui n’est pas comparable en parlant de chirurgien ! Je me demande lequel des deux est le plus arbitraires celui qui se pose des questions sur son devenir ou celui qui juge avec partialité en ne se remettant pas en question ? Qui est caricatural dans cette polémique plus digne d’une cour de maternelle que d’un forum de voyance pas forcement celui qu’on croit !!

En effet vous prenez au premier degré les remarques de Daniele et rentrez dans une joute par mails interposés qui n’a pas lieu d’être

Il faut acceptez que Daniele exprime ses ressentis sans en prendre ombrage car la libre parole est de mise sur ce site et notre voyance ne peut pas toujours convenir à tout le monde !!!

AMEN !

> Quand l’imposture change de camp...
Laura - le 29 mars 2006

Bonjour à tous,

Je viens de lire cet article et j’en reste effarée. Comme Laurent l’a écrit, tout travail mérite salaire. Comment peut-on considérer que quelqu’un qui a donné son temps et son énergie à un consultant ne devrait pas être payé en retour ?! Et ce, même s’il s’est trompé (ou a été trompé). Tout le monde a droit à l’erreur ! D’après mon expérience personnelle, certes limitée, aucun voyant sérieux ne se prétend capable de déterminer l’avenir avec certitude : plus les publicités sont ronflantes, et plus je me méfie.

Pour répondre aux interrogations de Danièle, j’entrevois deux raisons qui pourraient expliquer que les voyants se trompent de manière répétitive sur votre avenir. Pour commencer, il y a deux manières d’envisager la voyance : soit comme une projection dans l’avenir d’une situation présente, soit comme la perception effective de ce qui sera. (Notez que ce dernier point n’implique pas du tout de croire au déterminisme ou au destin.) Il est bien évident que la première méthode peut conduire à des prévisions erronées, pour peu que vous ayez une vie particulièrement "pleine de rebondissements" dans le sens où les directions changent sans cesse. Comment savoir si un praticien capte la première forme de prévisions, ou la seconde ? Je crains qu’on ne puisse pas, d’autant que rien ne dit que ça ne varie pas d’un consultant à l’autre, voire d’une séance à l’autre.

Une autre hypothèse serait que "quelqu’un" — votre inconscient, Dieu, votre ange gardien, votre karma... — bloque les voyants en les empêchant de prédire correctement votre avenir. Là encore, il peut y avoir plusieurs raisons ; peut-être que vous risqueriez de devenir trop dépendante de la prédiction de votre avenir, peut-être que c’est une tentative de vous forcer à percevoir quelque chose par vous-même, ou peut-être autre chose encore. Je suis en tout cas intimement persuadée que la voyance passe au moins par deux filtres, le premier étant le simple fait de voir ou pas un événement donné, et le second étant l’interprétation qu’en fait le voyant (qui est un être humain, donc interprète selon sa vision du monde, forcément !)

En tout cas, je pense que la raison de ce blocage est liée à vous, non pas que vous soyez une "mauvaise consultante", mais que quelque chose dans votre vie biaise la voyance et la rend inopérante. Quoi qu’il en soit, vous seule savez ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez réellement vécu, donc vous seule pouvez ou non déterminer si l’une de ces hypothèse est plus plausible qu’une autre. Ce ne sont que quelques pistes de réflexion de la part d’une simple consultante sans don particulier...

Quand l’imposture change de camp
nomade - le 12 février 2007

Bonjour à tous,

Je suis tombée tout à fait par hasard sur le message de Laura de Mars 2006. Et je tiens à ajouter qu’elle a vu juste pour ce qui concernait le cas où les évènements prédits ne se réalisent pas.
Pour certaines personnes les forces de l’univers bloquent tout et font en sorte que le voyant ne peut se focaliser que sur le présent qui est toujours juste ainsi que le passé.Mais dès que celui ci aborde le futur, il en parle comme une conséquence de la situation présente.
Donc il ne faut pas blamer le voyant qui a fait des prédictions pour des personnes que nous connaissons et celles ci se sont réalisées.Mais quand arrive "notre " tour ( je parle des personnes pour lesquel l’univers brouillent la vision ) c’est tout autre cela ne se passe pas comme on nous l’a annoncé.
Tout simplement car ces personnes sont la plupart du temps dotées de capacités extra sensorielles très développé, donc l’entité qui les accompagne les laisse avancer selon leur propre intuition sans avoir besoin de l’aide d’un voyant pour cela.

quand l’imposture change de camp....
estelle des enclos - le 13 février 2007

Bravo LAURA .Félicitation pour votre analyse qui décrit bien la difficulté d’effectuer certaines voyances par le parti pris de certains consultants compulsifs qui ne veulent entendre que ce qu’ils ont envie et sont par le fait capables de dénigrer des confrères pourtant très capables .N’étant pas de tout repos la meilleur façon de leur faire entendre raison est de leur refuser la consultation qu’ils veulent toujours immediate bien sure ! et de leurs tenir tête. Sur le moment ils se braquent mais reviennent alors dans une bonne disposition d’écoute et dans de bonnes conditions très important pour une consultation de qualité Amicalement ESTELLE DES ENCLOS

consultants compulsifs....
> Quand l’imposture change de camp...
estelle des enclos - le 17 décembre 2006

bonjour laurent,votre article a apparemment sucité une grande polémique car vous etes le premier a oser parler du sujet qui fache "l’argent" désolé que ce sujet est complétement dévier de son contexte est fini en gueguerre digne d’une cour d’école maternelle !!!!
Vous etes en colère contre les clients malhonetes et vous avez raison, rien de plus desagréable que d’attendre un consultant qui n’a pas la coutoisie d’annuler son rdv ou une prise de tete pour un paiment litigieux .Une bonne voyance est un moment important dans la vie d’un consultant et doit s’effectuer dans de bonne condition et non dans la précipitation du moment .Ayant la chance d’etre méduim de naissance je n’ai contrairement à vous besoin d’aucune préparation et selectionne mes rdv selon mon instin évitant ainsi les désagréments de consultations pénibles Je pense par contre que tout le monde à le droit de connaitre son avenir fortuné ou pas c’est pourquoi j’ai résolu le problème en animant une émission de radio gratuite depuis 9ans qui permet aux auditeurs n’ayants pas les moyens de venir me consulter d’avoir quand meme les réponses à leurs questions , l’interet pour moi étant d’etre tenu au courrant de la justesse ou non de mes prédictions et d’éviter comme ce charmant confrère( dont je ne met pas en doute le talent) d’effectuer de savants calcules de % plus digne d’un comptable que d’un voyant !.....amicalement ESTELLE DES ENCLOS

> réponse aux imposteurs - Quand l’imposture change de camp...
- le 8 octobre 2005

Je lis vos articles sur votre site et n’y tenant plus , je réponds monsieur, à votre ignorance arogante.
Déjà vos commentaires sur les cartes et leurs précisions sont débiles et ne veulent que flater votre égo du monsieur qui sait tout et critique tout. Quant aux notions d’argent, Monsieur, vous méritez vos déboires et celles ci représentent votre chemin initiatique. Un Maître soigne sa qualité d’Etre car il n’est plus question que d’être et de servir humblement la connaissance aux nécessiteux qui se sentent perdus et font appel à tort ou à raison à vos lumières. Un grand sert le petit par sa qualité d’être. Il apparait que vous ne pensiez et ne vous souciez que de posséder. Vous semblez vouloir ne servir que ceux qui vous paient correctement et possèdent de l’argent pour rétribuer votre prétendu conseil. Mais les riches ne doutent pas, ne se remettent pas en question et ne cherchent pas de solutions à leurs exercices de vie ni à leurs erreurs... Votre site est une bouteille à la mer qui rayonne l’image de votre perdition, Monsieur, et c’est en toute humilité que je vous donne la claque que vous méritez pour votre manque d’humilité. Votre site a au moins le mérite de chercher les claques par l’affichage de son insolente arrogance.

Soyez, car il s’agit d’une qualité d’Etre, Monsieur, lorsque l’on prétend suivre le chemin de la Maîtrise. Alors vous comprendrez réellement toute symbolique par la connaissance intérieure ultime.
Et servez, Monsieur, car dans le monde du Maître, le grand sert le petit. Le Maître sait bien que la Nature pourvoiera amplement à ses besoins en retour. Alors donnez Monsieur, donnez sans rien attendre en retour. Même si parfoi se sont des claques...

Charles

> réponse aux imposteurs - Quand l’imposture change de camp...
Lélo - le 11 octobre 2005

Charles,

De quel être, digne de ce nom, peuvent émaner des impératifs de dictateur, des jugements, des condamnations, des sermons etc...?

Affirmer qu’un site a le mérite de chercher des claques, c’est s’exposer à recevoir une raclée que je ne m’abaisserai pas à administrer.
Que savez vous de ce qui est donné ? La vraie humilité consiste à être humble ? Qui décide de qui est grand ou petit ?

Ce monsieur je le connais et Laurent a donné, donne et donnera car il sait recevoir des claques en tendant l’autre joue. C’est l’accomplissement de l’humble parcours d’un maître, sans majuscule inutile à la grandeur d’Ame.

Charles, savoir rester maître de soi même est le premier pas. Bonne continuation...

> réponse aux imposteurs - Quand l’imposture change de camp...
Nath - le 11 octobre 2005

Bonjour à tous !!

Je voudrais juste rebondir sur le " Le Maître sait bien que la Nature pourvoiera amplement à ses besoins en retour" ... ah bon !!!
Fut un temps ou les rebouteux, astrologues et autres guerrisseurs aussi bien que les couvreurs, carreleurs et maçons etaient payés en "Nature" mais .. à notre époque .. est-ce réaliste ???
Les derniers à agir de la sorte furent les Tibétains (Merci de bien vouloir observer un instant de prière pour la paix de leur Ame, de leur terre et de leur croyance.) mais ... comme tout le monde le sait, ils furent pillonés par les chinois !!!
Votre façon de voir est très belle et très spirituelle mais malheureusement ... nous vivons au XXIème siècle Il faut bien se faire payer (loyer, eau, électicité ...)
De nos jours tout travail mérite salaire alors quand il est bien fait (ce qui est le cas de Laurent) .......... remercions et payons .... ça n’est que justice.

J’avoue que j’aimerais assez savoir votre métier Charles ...

sinon : arRogance et non arogance et flatTer et non flater !!!

Nath

> réponse aux imposteurs - Quand l’imposture change de camp...
Stef - le 12 octobre 2005

Bonjour,

Je suis totalement sidéré par le message du susmentionné Charles...
Choqué, abasourdi et indigné plutôt.

Si le message s’en était arrêté à la classique "ignorance arrogante"
qui entoure la plupart des critiques sur la voyance, je n’aurais même
pas pris la peine d’esquisser la moindre réponse... Mais non, cela
dépasse de loin les limites de l’étroitesse d’esprit pour rentrer
carrément dans l’injure.

Oui, je l’affirme, nous sommes bien tombé dans l’injure !
On s’en prend ici sans pitié à ceux qu’il peut y avoir de
plus cher dans la dignité d’un homme : sa famille !

Je m’interroge. Comment l’administrateur du site peut-il
penser honnêtement que l’on puissse répondre "avec
courtoisie" à telle injure ?

Que ce Monsieur Charles estime que le point de vue
de Monsieur Edouard sur la voyance n’est qu’un
ramassis de débilités, c’est sa liberté de penser.
Qu’il l’exprime, c’est encore son droit de s’exprimer
librement. C’est un point de vue, et comme tout
point de vue, on le partage ou non. Soit !

Mais là où je suis profondément indigné et où je
trouve le propos carrément scandaleux, c’est lorsque
ce Monsieur tente de faire passer Monsieur Edouard
pour une personne seulement "avide de posséder" !

A vous lire, il suffit de vivre la "grandeur d’âme", la
"générosité" et la "Nature" pourvoiera à vos besoins
qui seront (et cela vous omettez de le préciser) bien sûr
modestes !

Un "petit détail" a dû vous échapper : Monsieur Edouard,
comme beaucoup de personnes prodiguant aides et
conseils sous l’appellation de "voyance", a une FAMILLE !

Je ne comprend pas très bien pourquoi dès lors que
Monsieur Edouard décide de se consacrer à l’activité
pour laquelle il a un talent, il doit condamner son entourage
à vivre dans la misère et le dénuement. Il y a quelque chose
qui m’échappe dans votre raisonnement.

Il est quand même singulier que le conseil sous l’étiquette
"voyance" sois la SEULE activité qui devrait être dispensée
de manière gracieuse.

Voyez-vous - sans faire de jeux de mots, je suis myope.
Les lunettes me sont indispensables pour avoir une vie
normale. Ces dernières ne sont pas remboursées par
la sécurité sociale dans mon pays (à moins d’être presque
complètement aveugle). Sans ces lunettes, lire, écrire,
travailler à l’ordinateur m’est extrêmement pénible.
Je ne dispose pas de beaucoup de ressources. Il serait
logique que mon opticien s’il était "grand" consente à me
les fournir à un prix en rapport avec mes modestes
moyens. Hélas tous les opticiens que j’ai pû rencontrer
sont "petits" (je m’en excuses auprès des autres) et
je suis bien forcé de constater que la dernière prescription
de mon ophtalmologue est restée lettre morte. Faute de
moyens.

Mais cela vous le trouverez sans doute normal.
Car bien sûr ma myopie fait partie de mon "parcours
initiatique" et si je suis victime d’un tel mal, c’est que
je le mérite bien...

Vous nous prétendez que Monsieur Edouard ne souhaite
servir que ceux qui le paient et dispose de l’argent pour
le rétribuer. Mais tout ce que je lis dans cet article, c’est
que Monsieur Edouard dénonce la MALHONNETE ! Et à lire
entre vos lignes, celle-ci serait l’apannage des seuls
nécéssiteux ? Bien qu’ayant peu de ressources, je n’ai
JAMAIS volé ! Et si je fais appel à un service - en ce compris
une consultation de "voyance" - dont il est convenu qu’il
soit rémunéré, je le PAIE ! La moindre des choses lorsque
l’on est dans l’incapacité de payer, c’est d’en faire l’aveu
avant que le service soit délivré !

Vos commentaires sur les "riches" dévoile bien l’aberration
de votre vision du monde... A vous lire, on pourrait se dire
que l’enfant sexuellement abusé vivra un drame s’il est issu
d’un milieu défavorisé. Par contre, ce ne sera qu’un petit
détail pittoresque dans sa vie si c’est un gosse de riche.
On nage en plein délire...

Certainement qu’une petite chose vous à échappé.
Monsieur Edouard n’est pas un de ceux qui abusent des
prestations sociales en pratiquant au noir. Son activité
est déclarée.

Le prix payé pour une consultation n’est pas un bénéfice
net... Une partie retourne vers l’Etat sous formes de
taxes, charges et impôts pour le plus grand bien de la
Communauté. Et puis, il faut parvenir à remplir l’agenda...
La publicité n’est pas gratuite et elle fait vivre bien d’autres
gens qui eux aussi payent taxes, charges et impôts.

Il me semble que cela est pourtant évident, même pour des
personnes qui n’ont pas suivi de grands cours d’économie.

En conclusion, si je vous crois, il n’y a qu’avec des idées à
la ??? que l’on peut se faire Maître !

Stef

> réponse aux imposteurs - Quand l’imposture change de camp...
Fabienne - le 13 octobre 2005

Bonjour Laurent,
j’ espère que les écrits de Monsieur-la-science-infuse-Charles ont glissé sur toi comme l’ eau sur un imperméable, tu es bien au dessus de ça, je connais ta sensibilité et je me doute que cela t’ a affecté, passe ton chemin, oublie :-), .. ;je vais pas m’ étaler d’ autres comme Stef ont dit ce qu’ il fallait.
Pour moi tu n’ es pas qu’ un professionnel, tu es un ami, en tout cas c’ est comme cela que je t’ estime dans un coin de mon coeur, prends soin de toi.

mais quellle agressivité !
carole - le 12 octobre 2005

c’est avec beaucoup d’amusement que je viens de lire ce message ; on se croirait sur la place du marché... bravo pour des gens qui se disent spirituels... pourquoi vouloir juger ce qui n’est pas jugeable ! et de quel droit d’ailleurs ! j’ai consulté laurent a plusieurs reprises et je lui dire mon chapeau ; sur mon chemin initiatique il a été mon guide (je précise que je n’ai pas été payée pour écrire cela....) mais en toute objectivité laurent est quelqu’un de formidable.. certes comme tout etre humain il a droit à l’erreur mais laurent n’est pas un marchand de perlimpinpin.. c’est un homme avec des qualités de coeur extraordiaires... qui outre des prédictions peut se révéler le meilleur thérapeuthe qu’il pourrait exister et je sais de quoi je parle ! arretons alors de juger !

> réponse aux imposteurs - Quand l’imposture change de camp...
- le 14 octobre 2005

Charles

Sur la question de la "voyance" comme "don" donc reçue gratuitement et devant par conséquent être donnée sans contrepartie, je ne pense pas que la voyance soit un « don », c’est une « destinée ».
Le « voyant » ne fait, qu’avec plus ou moins de talent, que jouer le rôle d’intermédiaire entre le consultant qui ne sait pas et le consultant qui sait.
C’est le consultant qui sait qui nous murmure quelques bribes de la destinée de celui qui ne sait pas et qui vient nous voir.
Nous ne faisons que restituer quelques pièces du puzzle que nous verbalisons de notre mieux.
Celui ou celle qui remplit cette fonction de « medium » est alors « voyant ».

Dans d’autres sociétés non marchandes, cette place est traditionnellement structurée : la communauté pourvoit aux besoins du « medium ».
Dans la nôtre, une autre organisation est prévue : prestataire de services avec son statut fiscal.
D’où l’introduction de la notion d’argent en cette matière.

Alain Bougearel

> Quand l’imposture change de camp...
- le 9 août 2005

Bonsoir Laurent Edouard,

Ce message pour retracer un peu mon parcours, mais me direz-vous , cela fait sans doute partie de mon cheminement personnel.

Eh bien soit, le coeur, les sentiments et le respect dirigés vers l’autre, quel qu’il soit, m’ont toujours incitée, et ce depuis le début, à accorder ma confiance, en aucun cas de façon superficielle mais de façon sincère et honnête.

Pour quelles raisons ? Tout simplement parce que toute émotion positive va attirer, lorsqu’elle est profondément ressentie et appliquée, l’émotion correspondante en retour.

En tous cas, j’ai pu le constater à plusieurs reprises et puis...pour les escrocs en tout genre, qu’à cela ne tienne, possèdent-ils réellement une conscience et dans cet objectif, l’écoutent-ils attentivement ?
c’est un problème qui ne me concerne aucunement.

En poussant la réflexion plus loin, sans pour autant être médisante ou manipulatrice, les consultants qui ne respectent pas leur part de marché accordent-ils une réelle valeur non seulement à leurs soucis, mais aussi aux praticiens qu’ils consultent ?

Sans pour autant leur dicter leur conduite, il me semble que le libre-arbitre doit être respecté, il est parfois juste et bon de remettre les pendules à l’heure : pas de méfiance susceptible d’ériger des barrières, mais un véritable dialogue raisonnable afin que chacun soit conscient de ses devoirs et de ses attributions.

C’était le mot de la fin, mais ceci reste encore et toujours ma façon d’aborder mon propre parcours médiumnique, qu’on se le dise.

Marie-Josée Lupfer

> Quand l’imposture change de camp...
barbara - le 26 avril 2005

Bonjour Laurent,

Pour étayer ton anecdote voici un copier coller d’un mail d’une cliente ou plutot d’une pseudo cliente exigeant un remboursement.
Heureusement que le ridicule ne tue pas !


il s’agit d’une consultation à titre rémunératoire donc avec UNE OBLIGATION DE RESULTAT.

Rien ne m’interdit de dire si je suis satisfaite ou pas d’une prestation que j’ai payée 61 euros (règlement effectué en 1 seule fois) et que j’aurais préférée juste et correcte.

Pour répondre à votre question :« voici ce que je lui ai écrit dans le mail précédent » "Je vous ai dit que vous ne trouverez pas de travail avant avril 2005, dites moi ou je me suis trompé".
« voici sa réponse » jai trouvé un emploi le 17 mars dernier en CDI. Reconnaissez qu’il y a un réel problème dans vos prédictions !!!

Je lui ai effectivement dit qu’elle n’aura pas de travail avant avril 2005, la dame demande un remboursement car elle a trouver du travail le 17 mars 2005. Effectivement je me suis trompé de 13 jours pour un emploi en CDI et elle exige un remboursement.

J’ajoute que cette charmante dame à été odieuse tout le long de la consultation, en me testant ect qu’elle s’est permise de monopoliser mon téléphone afin de solliciter du service après vente jusqu’au jour ou je l’ai gentiment remise en place.

Est elle vraiment ridicule ou alors si influençable au point d’accepter de simuler une consultation pour brosser un autre voyant ?

Je pense effectivement que non seulement d’etre ridicule, elle en est devenue corvéable.

Pour info, un médium à une obligation de moyen et non de résultat. Demander à un médium un remboursement parcequ’il s’est trompé à 15 jours prés cela en devient de la perversion.

Amicalement,

Barbara

> Quand l’imposture change de camp...
chanty - le 26 avril 2005

Bonsoir Barbara,

Venant de lire l’article de Laurent et ton anecdote, il m’apparait que tu ne t’es sans doute pas trompée dans
le sens qu’il y a toujours un mois d’essai, l’emploi définiif de cette personne ne pouvait se faire qu’après
le 1er mois.

C’est assez connu, dans de multiples disciplines et encore plus ce qui revèle de l’ésotérisme les consultants
souhaitent "le beurre et l’argent du beurre"..

a+
Chanty

> Quand l’imposture change de camp...
Angélique Deprets - le 26 avril 2005

Bonsoir à tous Bonsoir Barbara

D’autant plus ridicule que chaque voyant sait pertinemment qu’il est loin d’être facile de dater les évenements.
Parfois cela est possible, parfois cela ne l’est pas, on a seulement une notion de saison, de rapidité, ou de lenteur.

Pour ma part je préviens toujours avant de commencer la consultation.

Et de plus qu’est-ce qui est important dans une consultation ? l’exactitude d’une date ? ou le fait qu’un consultant soit éclairée correctement sur ses potentialités présentes et futures et sur ce qui lui appartient dorénavant de faire pour participer activement à la construction de sa vie ?

Barbara, et comme nous tous n’est pas une machine à distribuer des futurs sur demande, dont nous serions obligés de régler et prévoir dans les moindres détails et sous délai prévu.

A vous consultants de construire aussi votre vie, d’écrire vous-mêmes les chapitres du livre de votre vie.

Clin d’oeil amical à Laurent, frère de tarot.

Bien cordialement

> Quand l’imposture change de camp...
- le 27 avril 2005

Salut à tous et toutes

Non, il n’y a pas obligation de résultat : il s’agit d’un art non d’une science.

Allons-nous poursuivre la météo si elle se trompe ?

J’ai constaté que nous avions différentes clientèles en fonction de notre état de conscience : aujourd’hui, j’avoue n’avoir que de rarissimes problèmes de réglements : d’exceptionnels cas isolés.
Pourvu que ça dure ! Je touche du bois...(pas de chèques en bois bien sûr !)

Pour ma part, le paiement s’effectue par CB en VPC,une fois la consultaion faite - et ce avec l’accord du consultant.
Par contre je vérifie la valdité de la carte avant de commencer la consultation que j’interrompe si je ne capte pas le consultant dès les premières minutes.

Dans les cas de litiges, la plupart du temps, je laisse tomber mais note les coordonées de la personne à qui je demande poliment mais instamment de m’oublier : "il n’a a plus d’abonné au numéro que vous demandez..."

Il y eut une époque où les problèmes évoqués par Laurent étaient fréquents hélas.

Au fur et à mesure, ce type de clientèle peu scrupuleuse a fini par me déserter à mon plus grand plaisir...

AB

> Quand l’imposture change de camp...
Fabienne - le 26 avril 2005

Laurent j’ t’ adore.
 :-)

En espérant que tes propos remettent certaines pendules à l’ heure.

Visuel megaphoneLes promotions

Pour être prévenu des offres promotionnelles, réductions, gratuités, avantages, offerts ponctuellement par les praticiens accrédités, remplissez le champ suivant :

Professionnels testés et accrédités



puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2003-2017 © L’Officiel de la Voyance - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39
Hébergeur : Serveur dédié OVH