fbpx

SORTIR HORS DU CORPS (En direct du chat)

PRESENTATION D’AKHENA

DEFINITION DE LA SHC

UNE EXPERIENCE PERSONNELLE A VOUS RACONTER


Je sors de mon corps depuis l’âge de 15 ans et j’en ai 56 !

Depuis maintenant 16 ans, j’enseigne la SHC. Ce qui veut dire que j’ai eu des centaines d’élèves qui sont venus apprendre, sont sortis.

En 1987, je me trouvais en SHC sur le plan astral, qquand une spirale d’énergie m’a fait changer de plan et une voix m’appelait :

« AKHENA, AKHENA…
je suis ton guide spirituel et je parlerai à  travers toi ».

quand je suis rentrée dans mon corps physique je n’ai oublié.
Toute ma vie a changé et j’ai commencé le travail que je fais aujourd’hui.

AKHENA est devenu mon nom officiel puisqu’il figure sur ma carte d’identité.
Bien-sûr ce nom me relie à  l’énergie du pharaon AKHENATON.
AKHENA, veut dire « canal ».

ALORS QU’EST-CE QUE LA SHC ?

Le voyage astral que j’appelle SHC abrégé de SORTIR HORS DU CORPS.

SHC c’est sortir hors du corps consciemment.
On se retrouve parfaitement conscient, réveillé avec l’intégralité des pensées, émotions…

En SHC, on ne fait jamais que se rencontrer soi-même. Et la peur et notre création, nous pouvons donc la transformer en amour ou joie. Aucun danger ne nous menace en SHC. Rien de fâcheux ne peut nous arriver. Mais il faut se préparer.

La SHC demande un travail sur soi intense et persévérant. C’est pour cela qu’elle est aussi une voie de développement personnel et spirituel.

Oui, tout le monde peut le faire à  condition cependant d’être à  l’aise avec la gestion du monde physique, à  condition de s’engager à  fond dans une démarche de connaissance de soi.

Il existe des sorties spontannées, accidentelles mais on peut aussi provoquer volontairement la SHC; ce qui demande du travail évidemment mais c’est là  que cela devient intéressant car on peut apprendre à  contrôler le contenu de ces sorties et ainsi réaliser toutes sortes d’expériences.

UNE EXPERIENCE PARMI TANT D’AUTRES

Je dors, je suis réveillée tout à  coup par des sensations inhabituelles, des fortes vibrations dans tout le corps. Bruissements énormes dans la tête, style vrombissement d’avions… puis je mens aspirée, je ne contrôle plus.
je peux avoir l’impression que je suis entrain de mourir !
Et puis voici que je m’aperçois que je flotte au plafond de ma chambre. tout est calme. je suis dans un corps, oui. Mais ce n’est pas mon corps physique… celui-ci dort sur le lit ! et ce nouveau corps n’est pas soumis à  la loi de la pesanteur et je m’aperçois vite que je peux me déplacer à  la vitesse de la pensée !
A_u début, c’est tellement surprenant que je peux prendre peur…et il s’ensuit que je me retrouve vite dans le corps physique.

LES VOYANTS

Eux, peuvent voir le corps astral. Moi, je ne suis pas voyante.

Quand je vois les gens en astral, ils sont tout à  fait nets et clairs trés ressemblants, souvent plus jeunes que l’original. Mêmes choses pour les décédés, ils reprennent l’apparence la plus agréable.

18 réponses

  1. > SORTIR HORS DU CORPS (En direct du chat)
    Je ne sais pas si mon témoignage est valable car je ne suis pas sûre de l’interprétation que je peux faire de mon expérience qui fût brève mais qui ressemble étrangement à  ce que je viens de lire:
    ça s’est passé plusieurs fois, chaque soir, pendant un certain temps, je n’ai pas retrouvé cette notion là ; lorsque j’avais environ 8/9 ans, dans la petite chambre de mes parents, qui était aussi la mienne car nous étions très petitement logés à  l’époque, je pénétrais tout les soirs pour aller dormir, dans un genre d’état bizarre dont personne ne se rendait compte, et dont je ne parlais pas car je ressentais une impression de culpabilité, comme si cet état je le provoquais par ma seule volonté, et que c’était sûrement défendu: du seuil de la porte, à  mon lit, soit 3mètres à  peine, donc peut être deux ou trois secondes car je suppose que je ne me pressais pas, je décidais de faire ce chemin, dans les airs . Et je me retrouvais soudain collée au plafond, j’observais le dessus de l’armoire , j’avais une vision globale du volume de la pièce, et pas du tout le vertige, je me voyais en bas, marcher vers mon lit, et soudain, dès que je touchais ce lit, je me retrouvais instantanément dans mon corps dans une très brève sensation de chute vertigineuse , puis, le coeur battant, en proie à  un mélange de peur et de plaisir, je savourais cette sensasion de puissance inavouable, et étais déjà  dans l’attente de la prochaine nuit.

    Je ne sais pas pourquoi, ni quand cela s’est arrêté, d’ailleurs j’ai oublié cet épisode pendant des années, puis je me suis mariée, mes parents ont déménagé, et nous ont laissé à  mon mari et à  moi, en accord avec le bailleur, le petit appartement, bien suffisant en attendant mieux: ils nous ont aussi laissé l’armoire.
    C’est en faisant les travaux de peinture du plafond, perchée sur un escabeau, que tout m’est subitement revenu en mémoire, comme un flash, car là  subitement, je retrouvais la même perspective, le même dessus d’armoire, bref la même vue, que des années auparavant, alors qu’à  cette époque, je n’étais jamais montée sur un escabeau, et n’avais donc jamais pu voir ce que je voyais à  l’instant, sauf si j’étais vraiment sortie de mon corps, ou que ma faculté d’imagination dépassais l’entendement, (ce qui est peut être possible, je n’en sais rien!)et ça m’a fait peur!

    Toujours est il que je n’ai jamais réussi à  renouveler cette expérience, mais je n’ai jamais non plus insisté pour réussir, car avec l’age, les inhibitions s’installent, car ces choses là  nous effraient d’avantage!

    voilà  je ne sais pas ce que vous en penserez, je ne prétends pas savoir si c’est vraiment une expérience SHC. mais ça y ressemble!

    1. > >Les dangers de la sortie hors du corps
      Sortir de son corps c’est comme quitter sa grotte pour l’homme préhistorique!

      C’est courir le risque de ne plus pouvoir la réintegrer!
      Ou la retrouver squattée par quelqu’un d’autre!

      Ce n’est pas de l’humour c’est un risque réel.

      Voyager partout dans le monde et ailleurs ne me semble pas une raison suffisante pour courir ce risque.

      Le voyage astral est pratiqué par les chamanes et les yogis entre autres..
      Mais tous ces adeptes ont reçu un entraînement sur plusieurs années pour le faire.
      Sans entraînement, sans savoir, sans précaution, et ils en prennent, le voyage astral ressemble à  un jeu de roulette russe plus qu’à  un saut à  l’élastique, là  au moins l’élastique est sure(ou est censé l’être).

      Pour résumer, je pense que le jeu n’en vaut pas la chandelle! Si tant est que cela puisse être un jeu!

      Amitiés
      Mao

    2. > >Les dangers de la sortie hors du corps
      Sortir de son corps c’est comme quitter sa grotte pour l’homme préhistorique!

      C’est courir le risque de ne plus pouvoir la réintegrer!
      Ou la retrouver squattée par quelqu’un d’autre!

      Ce n’est pas de l’humour c’est un risque réel.

      Voyager partout dans le monde et ailleurs ne me semble pas une raison suffisante pour courir ce risque.

      Le voyage astral est pratiqué par les chamanes et les yogis entre autres..
      Mais tous ces adeptes ont reçu un entraînement sur plusieurs années pour le faire.
      Sans entraînement, sans savoir, sans précaution, et ils en prennent, le voyage astral ressemble à  un jeu de roulette russe plus qu’à  un saut à  l’élastique, là  au moins l’élastique est sure(ou est censé l’être).

      Pour résumer, je pense que le jeu n’en vaut pas la chandelle! Si tant est que cela puisse être un jeu!

      Amitiés
      Mao

  2. > SORTIR HORS DU CORPS (En direct du chat)
    Je ne sais pas si mon témoignage est valable car je ne suis pas sûre de l’interprétation que je peux faire de mon expérience qui fût brève mais qui ressemble étrangement à  ce que je viens de lire:
    ça s’est passé plusieurs fois, chaque soir, pendant un certain temps, je n’ai pas retrouvé cette notion là ; lorsque j’avais environ 8/9 ans, dans la petite chambre de mes parents, qui était aussi la mienne car nous étions très petitement logés à  l’époque, je pénétrais tout les soirs pour aller dormir, dans un genre d’état bizarre dont personne ne se rendait compte, et dont je ne parlais pas car je ressentais une impression de culpabilité, comme si cet état je le provoquais par ma seule volonté, et que c’était sûrement défendu: du seuil de la porte, à  mon lit, soit 3mètres à  peine, donc peut être deux ou trois secondes car je suppose que je ne me pressais pas, je décidais de faire ce chemin, dans les airs . Et je me retrouvais soudain collée au plafond, j’observais le dessus de l’armoire , j’avais une vision globale du volume de la pièce, et pas du tout le vertige, je me voyais en bas, marcher vers mon lit, et soudain, dès que je touchais ce lit, je me retrouvais instantanément dans mon corps dans une très brève sensation de chute vertigineuse , puis, le coeur battant, en proie à  un mélange de peur et de plaisir, je savourais cette sensasion de puissance inavouable, et étais déjà  dans l’attente de la prochaine nuit.

    Je ne sais pas pourquoi, ni quand cela s’est arrêté, d’ailleurs j’ai oublié cet épisode pendant des années, puis je me suis mariée, mes parents ont déménagé, et nous ont laissé à  mon mari et à  moi, en accord avec le bailleur, le petit appartement, bien suffisant en attendant mieux: ils nous ont aussi laissé l’armoire.
    C’est en faisant les travaux de peinture du plafond, perchée sur un escabeau, que tout m’est subitement revenu en mémoire, comme un flash, car là  subitement, je retrouvais la même perspective, le même dessus d’armoire, bref la même vue, que des années auparavant, alors qu’à  cette époque, je n’étais jamais montée sur un escabeau, et n’avais donc jamais pu voir ce que je voyais à  l’instant, sauf si j’étais vraiment sortie de mon corps, ou que ma faculté d’imagination dépassais l’entendement, (ce qui est peut être possible, je n’en sais rien!)et ça m’a fait peur!

    Toujours est il que je n’ai jamais réussi à  renouveler cette expérience, mais je n’ai jamais non plus insisté pour réussir, car avec l’age, les inhibitions s’installent, car ces choses là  nous effraient d’avantage!

    voilà  je ne sais pas ce que vous en penserez, je ne prétends pas savoir si c’est vraiment une expérience SHC. mais ça y ressemble!

  3. > SORTIR HORS DU CORPS (En direct du chat)
    Bonjour

    j’ai commencer a 7 ans a sortir de mon corps,mon pere etait très fort dans le domaine spirituelle ,plein de livre (dans les toilettes c’etait la vie apres la mort!!!)Il travailler de nuit et dormait le jour et il disait a ma mere ce qu’elle fesait dans le jour!!!ce secteur d’activiter j’ai baigner dedans mais j’ai toujours eue peur car je controle pas,mais j’ai pas le choix de vivre avec ce phenomene,je reste dans ma chambre et dans mon entourage leur reaction a ce sujet est difficile a comprendre pour eux. Par contre aujourd’hui j’ai 35 ans et j’ai encore peur de moi ,je croise mes bras en dormant sur le ventre afin de pas sortir de mon corps. aujourd’hui je suis sortir de mon corps ,j’etait dans ma chambre et je sentait qu’il fallait j’aille dans la chambre de mon fils et j’ai vue un homme foncé que je connaissait pas qui m’as dit par telepathie le mot voldemort:J’ai paniqué retourner dans ma chambre car mon chum est entrer dans ma chambre et je savait qu’Il alla me reveiller,cet homme voulait-il m’aider ? je voyais mon chum prendre mon corps tres mou et il essaya de toute ces force de me rameneret j’ai senti quelqu’un qui m’as propulser dans mon corps.J’ai très peur de me rendormir j’ai besoin de vos commentaires.
    dalia

  4. > SORTIR HORS DU CORPS (En direct du chat)
    Bonjour

    j’ai commencer a 7 ans a sortir de mon corps,mon pere etait très fort dans le domaine spirituelle ,plein de livre (dans les toilettes c’etait la vie apres la mort!!!)Il travailler de nuit et dormait le jour et il disait a ma mere ce qu’elle fesait dans le jour!!!ce secteur d’activiter j’ai baigner dedans mais j’ai toujours eue peur car je controle pas,mais j’ai pas le choix de vivre avec ce phenomene,je reste dans ma chambre et dans mon entourage leur reaction a ce sujet est difficile a comprendre pour eux. Par contre aujourd’hui j’ai 35 ans et j’ai encore peur de moi ,je croise mes bras en dormant sur le ventre afin de pas sortir de mon corps. aujourd’hui je suis sortir de mon corps ,j’etait dans ma chambre et je sentait qu’il fallait j’aille dans la chambre de mon fils et j’ai vue un homme foncé que je connaissait pas qui m’as dit par telepathie le mot voldemort:J’ai paniqué retourner dans ma chambre car mon chum est entrer dans ma chambre et je savait qu’Il alla me reveiller,cet homme voulait-il m’aider ? je voyais mon chum prendre mon corps tres mou et il essaya de toute ces force de me rameneret j’ai senti quelqu’un qui m’as propulser dans mon corps.J’ai très peur de me rendormir j’ai besoin de vos commentaires.
    dalia

  5. > SORTIR HORS DU CORPS (En direct du chat)
    juste une Question?

    Combien de temps peut durer « une sortie de corps physique » ? Des sorties de corps non maîtrisées peuvent parfois rendre malade, y a t il un moyen , des repères pour maîtriser ce genre de phénomène qu’est la sortie de corps de façon consciente losqu’il est involontaire. Odile

  6. > SORTIR HORS DU CORPS (En direct du chat)
    juste une Question?

    Combien de temps peut durer « une sortie de corps physique » ? Des sorties de corps non maîtrisées peuvent parfois rendre malade, y a t il un moyen , des repères pour maîtriser ce genre de phénomène qu’est la sortie de corps de façon consciente losqu’il est involontaire. Odile

Laisser un commentaire

Derniers comptes-rendus

Dans la même catégorie

Milles merci

… Mille mercis à  l’Officiel de la Voyance d’exister et de nous donner la possibilité de consulter de vrais voyants à  des prix très abordables.

Lire la suite >>

Réservez UNE CONSULTATION-TEST

1 + 1 gratuite

120 60
  • Je consulte avec un professionnel choisi par l'Officiel de la Voyance
  • Je partage mon expérience avec la communauté
  • Je bénéficie d'une 2ème consultation GRATUITE avec le professionnel de mon choix